Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Bilan 2014 des vols de motos

Le vols de deux roues en baisse par rapport à 2013

Méthodes de vols58.000 deux-roues volés en 2014 contre 70.000 en 2013... le vol de motos est en baisse, selon le groupe Traqueur. Car l'étude repose uniquement sur les statistiques de la société et notamment des véhicules équipés de leur système. Il faut dire que la technologie de traçage GPS a permis à plus de 5.000 propriétaires de retrouver leur machine volée.

L'enlèvement en tête des méthodes de vols

L'étude répertorie les différentes méthodes de vol, allant du home-jacking au garage-jacking et en passant par l'utilisation de moyens électroniques. Mais selon l'étude, 87% des vols reposent sur la méthode la plus simple et la moins violente : l'enlèvement.

Viennent ensuite par ordre d'importance décroissante, le home-jacking, le garage jacking, le bike-jacking et enfin l'abus de confiance (le gars qui part avec votre moto en faisant croire qu'il veut vous l'acheter en occasion).

La majeure partie des vols sont recensés dans la région parisienne à 67%. C'est en effet là que ne possédant bien souvent pas de garage, les motos et scooters dorment dans la rue à la merci des voleurs.

Liste des motos volées Quelques infos utiles afin de rester propriétaire de son deux roues:

  • Toujours attacher sa moto à un point fixe
  • Ne pas aller dans les endroits à risques
  • Ne pas laisser les clefs sur le moteur même pour 2 minutes (ni sur le verrouillage de selle)
  • Et surtout rester attentif

En tête de la liste des modèles volés, on retrouve le king des scooters le Tmax suivi de prêt par son petit frère le Xmax, également les scooters les plus vendus et diffusés du marché.

Les solutions au vol

Le groupe Traqueur travaille sur de nouvelles techniques afin d'endiguer ce phénomène. L'émetteur placé sur le véhicule a évolué depuis sa sortie initiale avec de profonds changements. Son autonomie, sa taille et sa capacité à envoyer un signal ont été améliorées.

Un seul but en vu, perfectionner la notion de connectivité entre le système de traçage et l'utilisateur. Ce dernier peut dorénavant l'utiliser grâce à un smartphone ou un Pc qui donnera avec précision les données GPS du véhicule volé.

Le groupe propose ensuite une gamme de sécurisation et d'après vol :

  • Traqueur Spot (fréquence radio ; fonctionne dans les sous-sols, les souterrains) - autonome et sans connexion à la batterie du véhicule ;
  • Traqueur iLink (GPRS/GSM ; localisation temps réel, alertes de mouvement, etc...) – configuration « intelligente » qui autogère sa consommation d’énergie pour pallier toutes circonstances imprévues ;
  • Traqueur iTwin qui associe les deux solutions Spot et iLink.

Comment ça marche ?

Les véhicules sont équipés d'une puce émettrice cachée. En cas de disparition de la moto, le système prévient le propriétaire que son véhicule a été volé. La puce située sur la moto ou la voiture envoie alors des données de localisation qui indiquent directement la position du bien volé.

Le point crucial de cette méthode repose ensuite dans l'importance de la coordination entre les forces de police et le groupe Traqueur. En effet ce travail commun a permis de faire tomber des réseaux de vente illicite et des lieux de stockage de véhicules volés.

Plus d'infos sur le vol de deux-roues

Commentaires

olivierzx

Belle publicité, avec des chiffres invérifiables.

20-02-2015 18:04 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous