Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Stratégie Zero Motorcycles : interview de Bruno Muller, directeur France

"Nous sommes un peu le Tesla de la moto"

Des motos avec équivalence A1 pour 2016

Interview Zero Motorcycles, Bruno MullerLe Salon de la Moto Porte de Versailles nous a donné l'opportunité de passer 20 minutes en tête à tête avec Bruno Muller, directeur de la filiale française de Zero Motorcycles. L'occasion de faire le point sur l'actualité de la marque américaine (en pleine croissance, puisqu'elle avait déjà réalisé un record de ventes en 2014) et sur ses projets.

Comment se porte Zero Motorcycles ?

"Zero Motorcycles a maintenant dix ans. La société est basée en Californie, un état qui est, comme vous le savez, particulièrement concerné par les questions environnementales. L'entreprise est centrée uniquement sur la moto électrique, il n'est pas question, pour l'instant, de se diversifier avec des scooters ou d'autres engins. Nous sommes un peu le Tesla de la moto, en fait. En France, en 2015, on a immatriculé environ 50 motos".

Quels sont les obstacles à franchir pour en vendre plus ?

"Ils sont de plusieurs natures. Le premier, c'est le prix et on y travaille du mieux que l'on peut. En France, pour l'achat d'une voiture électrique, on bénéficie d'une aide de 6300 € de la part de l'Etat, voire même de 10 000 € en cas de mise à la casse d'une voiture Diesel de plus de 14 ans. Au moment où certaines villes veulent éradiquer les vieilles motos de la circulation, rien n'est prévu pour aider l'achat d'une moto électrique, alors que nous sommes une solution de mobilité urbaine sans nuisances sonores ni environnementales. Notre positionnement tarifaire est premium, mais c'est le reflet de la technologie utilisée dans nos motos. On en est conscient : nous avons d'ailleurs baissé de 2500 € le prix des SR 2015 12,5 kW que nous avons encore en stock, tandis que le prix des nouveaux modèles n'augmentera pas. Nous avons également travaillé avec une société financière pour proposer un leasing sur 5 ans, durant lesquels vous ne payez que les mensualités, puisqu'il n'y a pas besoin d'essence et quasiment pas d'entretien. Sur une Zero, une courroie secondaire dure 40 000 kilomètres et coûte 70 €".

Quelles sont vos perspectives pour 2016 ?

"Avant de parler de chiffre et de quantité, nous voulons parler de qualité : nous avons 10 concessionnaires pour le moment, l'objectif est de passer à 40 rapidement, afin d'obtenir un maillage satisfaisant du territoire. L'autre impératif, c'est de mettre des motos d'essai à disposition, car c'est l'essai qui déclenche l'acte d'achat. L'autre grande nouveauté, c'est l'apparition début 2016 de nos modèles FX-S et S homologués pour le permis B ou A1. Ainsi, nous allons pouvoir toucher une plus large cible d'utilisateurs, notamment ceux portés sur le commuting. Nous avions fait cette demande d'équivalence A1 à l'usine, qui a été très réactive puisque cela a été obtenu en moins de 6 mois. Par rapport aux modèles qui sont homologués pour le permis A2, la vitesse de pointe a été réduite à 130 km/h".

Il y a une moto "Police" sur votre stand. Vous menez des actions auprès des Pouvoirs Publics ?

Zero Motorcycles, stand au Salon de la Moto 2015"Nous sommes une entreprise qui en est au début de son histoire. Nous devons procéder par paliers. L'objectif est d'avoir un réseau de concessionnaires qui sera capable de participer au développement de la marque à l'échelle locale. Ainsi, nous pourrons toucher des polices municipales ou tout autre type de services qui pourront s'appuyer sur un point de vente et de service à proximité".

Disponibilités / Prix

  • Zero Type FX : 12 590 €
  • Zero Type FX-S : 12 590 €
  • Zero Type S : 15 990 €
  • Zero Type SR 13 kW : 17 990 €

Plus d'infos sur Zero Motorcycles