Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Superbike Drift : un championnat de stunt

L'art du dérapage à moto avec Welsch, Guyguy, Switch Riders, Mekatrix...

Ouverture de la saison les 12 et 13 mars à l'Allianz Riviera de Nice (06)

Le Superbike Drift débutera à Nice les 12 et 13 marsToutes les disciplines de sport motocycliste ont droit à leur championnat. Toutes ou presque, mais c'est désormais chose faite pour le drift moto qui disposera de sa compétition complète pour 2016.

Spécialité du stunt, le drift représente l'art du dérapage à moto. Très populaire depuis le début des années 2010, la discipline s'est illustrée grâce à plusieurs stunter comme Matt Mekatrix ou les Switch Riders. C'est d'ailleurs ce groupe de pilote qui lancer le Superbike Drift en 2015 avec une première épreuve.

La formule a su séduire les spécialistes de la discipline ainsi que Freegun qui devient le sponsor principal de l'événement. Plus qu'une simple course, c'est désormais un championnat de plusieurs épreuves qui se disputera en 2016. L'ouverture de la saison se tiendra les 12 et 13 mars prochains à l'Allianz Riviera de Nice (06).

Côté pilote, on retrouvera les noms les plus connus de la scène française avec Julien Welsch, DK Drift Rider, Kevin Kafon Parussini, Matt Mekatrix, Tony Gisson, Jeje "The Goret" Souday, Mathieu Bousquet, Jeremy "Tchouf" Merires, Regis "Redg" Rouillé, Guyguy Gleyo, Tibostunt, Gaetant "Crum" Torchy ou encore Sylvain Gabart.

Comment ça marche le Superbike Drift ? points "styles" et points "angle & vitesse"

Lors de chaque manche, les pilotes engagés prendront part à des qualifications le samedi puis à des battles sur le reste du week-end. Lors des qualifs, chaque pilote disposera de deux runs pour obtenir le meilleur score possible en fonction de ses points "styles" et de ses points "angle & vitesse". Seuls 16 pilotes pourront ensuite s'affronter sur les battles. Là, les concurrents s'affrontent deux part deux sur deux tours. Chaque run est à élimination directe.

Superbike Drift : un championnat de stunt

Que ce soit en course ou en qualification, les runs sont suivis par trois juges qui attribuent des points en fonction de la trajectoire, de l'angle & vitesse ainsi que du style. Ce sont ces points qui permettent de déterminer le classement des qualifications et le vainqueur d'un duel. A noter que la chute, le dépassement avant le premier virage, une sortie de piste, un pied à terre ou encore une reprise de grip dans une zone de drift donnent lieu à un zéro pointé.

A l'issue du week-end, les pilotes engrangent des points selon leurs résultats en course et en qualification. Comme dans toute compétition, c'est celui qui termine la saison avec le plus de points qui est sacré Champion.

Vidéo - Superbike Drift

Plus d'infos sur le Superbike Drift

ixon