english

Un pneu éclate au MotoGP en Argentine

Les pneus arrières prévus sont retirés et remplacés par une carcasse plus rigide

Michelin remplace les pneus incriminés par un nouveau modèle plus dur, pour son retour en Grand Prix Moto

Un pneu éclate au MotoGP en ArgentineUn Grand Prix Moto se sont des machines, des pilotes ET des pneus. On l'oublie presque mais les pneus sont un des trois éléments clefs permettant le succès des pilotes en course. Du coup, quand un pneu éclate sur la piste, forcément, çà met la pression pas seulement dans le pneu mais sur les pilotes, les teams et le manufacturier.

Le pilote Scott Redding a en effet vu son pneu exploser littéralement pendant les qualifications FP4 au niveau du virage 6 du circuit Termas de Río Hondo, à tel point que l'arrière de sa Ducati Desmosedici GP15 a été endommagé. On admire alors le talent des pilotes dans ce type de circonstances exceptionnelles voire rarissimes. Le Britannique a en effet tiré tout droit en évitant la chute. Du talent et peut-être un peu de chance pour un accident qui aurait pu être grave.

Scott Redding “Ça n’a pas été une bonne journée moi. La FP3 ne s’était pas bien passée et le problème est survenu quand je commençais à progresser en FP4. J’ai vraiment eu peur. J’ai senti du chattering à l’arrière puis j’ai pris un coup. Je voyais des bouts de ma moto voler partout. J’ai pensé que le pneu avait explosé et je me suis préparé pour une mauvaise chute mais quelques instants plus tard j’ai senti que le pneu se comportait bien et qu’il y avait encore de l’air dedans. J’ai réussi à sortir de piste sans chuter et j’ai de la chance d’encore être ici pour en parler.

Pour Michelin, la cause de l'avarie du pneu arrière est encore indéterminée. Mais en attendant, les pilotes partiront avec un tout nouveau pneu arrière avec une carcasse plus rigide... mais un pneu qui n'aura pas été vraiment testé par les pilotes auparavant !

Sacré boulot de la part du manufacturier de proposer un nouveau pneu dans des délais aussi courts : c'est très loin en effet de juste en prendre d'autre. Quant aux pilotes, qui ont besoin de confiance dans leur machine et leur pneu, la course va mettre un peu de piquant supplémentaire et du stress en plus. Ils n'auront en effet qu'une séance d'essai additionnelle de 30 minutes pour en ressentir le feeling.

Par contre, avec une carcasse plus rigide et un pneu plus dur, les chronos pourraient être un peu en-dessous de ceux réalisés pendant les qualifications. Il faut dire aussi qu'il faisait 50°C avant-hier et 30°C hier... des circonstances additionnelles pour des contraintes déjà fortes imposées par les machines. Et quand on sait que la pluie risque aussi d'être au rendez-vous, avec des pneus plus durs... il risque d'y avoir des surprises au niveau des résultats.

Un pneumatique Michelin éclate au Grand Prix moto en Argentine

Comme quoi quand un manufacturier décide de revenir en MotoGP comme le fait Michelin cette année, succédant à Bridgestone, c'est aussi un gros risque et pas uniquement du travail ni des budgets.

Plus d'infos sur le Grand Prix moto d'Argentine

Commentaires

Le Modérateur

Et vous ? pour vous mettre à la place d'un pilote qui part courir en Grand Prix avec un pneu qu'il n'a pas vraiment roulé, çà vous ferait quel effet ?

03-04-2016 15:33 
waboo

Michelin a toujours su montrer une réactivité hors pair pour fournir des pneus.

Pour lest temps, ca jouera peut être un peu (sans compter le travail à fournir sur les suspensions), mais c'est surtout la météo : jolie pluie en ce moment...

03-04-2016 16:53 
eric 12 bandit

Oh, si cela se trouve, ils vont être obligés de rouler avec les pneus pluie ou les intermédiaires... j'aime


VVVV

03-04-2016 16:53 
L'iguane

Course réduite à 20 tours avec changement de moto obligatoire entre le 9è et le 11è tour...

03-04-2016 19:44 
BIG83

Salut
Pour Iannone

GLAND.JPG

Il l'a largement mérité...nul

03-04-2016 21:51 
TOM

Ca va tousser dans le box Rital, ce soir!

03-04-2016 21:57 
L'iguane

Va falloir que Michelin se sorte les doigts, parce qu'entre le mauvais feeling de l'avant qui fait chuter les pilotes sans avoir compris pourquoi, et les pneus qui éclatent sans raison, ça commence à faire beaucoup...

04-04-2016 10:17 
l'ancien

La course au Qatar en 2016 avec les mauvais Michelin a été plus rapide que celle de 2015 avec les bons Bridgestone...

04-04-2016 14:54 
L'iguane

CfD_pt1WQAAiv69.jpg


CfD_pt1WIAIHHez.jpg

04-04-2016 20:04 
eric 12 bandit

Il a eu chaud Redding......

Il s'en sort bien ! Mais il a eu très peur...

Ceci dit, souvenez vous des débuts de Bridg.

Demandez à Nakano ce qu'il en pense... flute



Nakano


VVVV

04-04-2016 20:10 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

dafy