Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

EyeLights : l'affichage tête haute universel pour la moto

Commercialisation prévue pour la fin de l'année du HUD - Head Up Display

Une start-up française installée à Toulouse

Eye Lights est un dispositif plug and play prévue pour s'adapter à tous les casques - crédit photo : Eye LightsIssu des applications militaires, l'affichage tête haute intéresse de plus en plus les industriels dans le secteur des transports, mais aussi dans le récréatif à l'image des Google Glass. Côté moto aussi cette technologie semble prometteuse et a poussé BMW à imaginer un prototype de casque présenté au dernier CES de Las Vegas.

Un projet français prometteur

En France, deux jeunes ingénieurs sont également en passe de mettre sur le marché un système d'affichage tête haute universel. Le projet de Romain Duflot et Thomas de Saintignon a débuté il y a un an et demi pendant leur formation d'ingénieur à l'ICAM Toulouse. Alors qu'il passait son permis moto, Romain s'est rendu compte qu'il était difficile de regarder son compteur ou son GPS sans quitter la route du regard. De là, les deux hommes ont commencé à réfléchir, dans le cadre de leurs travaux scientifiques, à un système qui permettrait l'affichage des informations en face du motard pour que celui-ci reste concentré sur la route.

A l'issue de leur formation, le projet a rencontré un certain succès en remportant plusieurs concours d'entreprises. La start-up EyeLights fut créée en 2016 pour mener à bien ce concept au stade final. La société a intégré l'accélérateur Connected Camp de Toulouse, bénéficiant ainsi d'un soutien important et du parrainage de certains grands groupes comme Samsung ou Intel.

Un premier concept physique du casque fut testé à l'automne dernier auprès de motards avec la concession Triumph de Lille. EyeLights était de retour quelques jours plus tard à Paris avec Motoblouz sur le Salon de la Moto, l'occasion de faire tester ce premier prototype à près de 250 personnes.

De nombreux essais ont déjà été réalisés à Lille et sur le Salon de la Moto

Fonctionnement du dispositif EyeLights

Le dispositif EyeLights a été pensé comme un système universel pouvant être installé sur n'importe quel casque de moto. L'écran visible sur le prototype n'est pas la zone d'affichage, mais sert de réflecteur à la lumière qui est directement projetée sur la rétine. Avec ce système, faisant appel à une optique de technologie militaire, les informations apparaissent ainsi sur un écran qui semble être 2 mètres devant la moto. Enfin, le système est couplé à une application mobile pour iOS et Android intégrant sa propre cartographie.

Cependant, alors que nombreuses critiques mettent en avant la source de distraction que pourraient représenter ces HUD (Head Up Display), les concepteurs d'EyeLights ont pris le parti de limiter le nombre d'informations affichées simultanément à trois : la vitesse, le guidage GPS et l'info trafic. Il n'est ici pas question de permettre la lecture de SMS ou de ses mails puisque l'objectif est de proposer un accessoire de sécurité active, pas un module de divertissement.

Le système n'affiche que 3 informations importantes : la vitesse, le guidage et l'info trafic

Notons également que le modèle actuellement visible n'est que le prototype utilisé lors des différentes phases de test, la version finale sera visuellement différente.

C'est pour quand ?

Bénéficiant du soutien du Connected Camp, la phase industrielle du projet est en cours de réalisation et n'est plus du tout dans le domaine du fictif puisqu'une commercialisation est prévue pour la fin de l'année.

Côté tarif, le prix de vente n'est pas encore défini et pourrait varier en fonction des différents fournisseurs du projet. Il faut cependant s'attendre à un prix placé entre 500 € et 1.000 €.

Le dispositif pourrait arriver sur le marché d'ici la fin de l'année

Vidéo - Les premiers essais du EyeLights

Plus d'infos sur les systèmes d'affichage tête haute