Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

FSBK : doublé de Checa à Magny-Cours

Doublé de Clere en Supersport

Rougé et Grégorio s'imposent en Pré-GP, Delannoy/Rousseau en Side, Car

FSBK : doublé de Checa à Magny-CoursLe Moto Club de Nevers et de la Nièvre et le Circuit de Nevers Magny-Cours accueillaient l’étape de mi-saison du Championnat de France Superbike. En présence du Président de la FFM, Jacques Bolle, la 4e épreuve s’est terminée en beauté avec les doublés de David Checa en Superbike, Hugo Clere en Supersport et Delannoy / Rousseau en Side-car. Les pilotes donnent tout pour cette saison 2016 !

Superbike

Course 1 : Checa à l’aspi

Premier choc pour la catégorie reine ! David Checa prend les commandes dès le début de course. Le catalan est littéralement poursuivi par une meute de pilotes, composée de Kenny Foray, Jeremy Guarnoni et David Perret, tous sérieusement décidés à lui disputer la tête de course ! Le leader du classement provisoire, Grégory Leblanc emboite timidement le pas…

Checa et Foray débattent et s’échangent tour à tour la première place. De son côté, David Perret semble avoir trouvé « chaussure à son pied » sur le circuit de Magny-Cours. Il améliore constamment ses chronos et pointe en 3e position. Le pilote angevin observe et porte son attaque au bon moment pour déloger Checa, alors second et aller chercher la roue du pilote BMW.

À 6 tours de la fin, Perret part malheureusement à la faute et glisse au 4e rang. Au même moment, le pilote du GMT 94 tente de résister aux assauts insistants de Guarnoni. La situation est dangereuse pour Checa !

David Checa et Jeremy Guarnoni se sont détachés de Perret pour se rapprocher du leader. Le trio de tête devient de plus en plus compact et David Checa prend l’aspiration de la BMW S1000RR n°78 pour s’emparer de la première place ! Dans le dernier tour, Guarnoni porte lui aussi une attaque sur Kenny Foray. Un très beau fait de course qui reste cependant sans succès.

David Checa termine donc sur la première marche du podium devant Kenny Foray et Jeremy Guarnoni.

Côté Stock, Alex Plancassagne est à l’attaque ! Ce dernier s’approche même du peloton de tête dans la roue de « The White » alors 4e. Pourtant Matthieu Lagrive déloge le vainqueur des Promosport 2015 et s’impose après avoir livré bataille avec Anthony Dos Santos. Le pilote de la Yamaha YZF-R1 n°53 termine donc second devant Baptiste Guittet. Alex Plancassagne, malchanceux, part à la faute et ne terminera pas la course.

Course 2 : Checa récidive

C’est un très bon départ pour la première ligne composée de David Perret, David Checa et Kenny Foray ! Le n°18 parvient à garder la tête de la hiérarchie avant que Jeremy Guarnoni, parti depuis la 2e ligne, s’empare du commandement au début du second tour. La situation est instable ! Les pilotes s’échangent les places et Grégory Leblanc vient se mêler à la bataille. Serait-il en train de prendre sa revanche ?

À la mi-course, Checa domine Guarnoni et Foray revient doucement sur les deux hommes de tête. À 6 tours du drapeau à damiers, le pilote de la BMW n°78 lâche les chevaux et passe Guarnoni pour aller chercher la roue de Checa. Le pilote du team Tecmas prend timidement les devants, mais négocie mal l’épingle « Adélaïde » et se trouve relégué à la 3e place.

Les pilotes restent dans cet ordre jusqu’à la ligne d’arrivée. David Checa s’impose une seconde fois devant Jeremy Guarnoni et un Kenny Foray, déçu, qui monte tout de même sur la 3e marche du podium. Derrière eux, David Perret tient tête à Grégory Leblanc et termine au pied du podium devant « The White ».

Côté Stock, c’est Baptiste Guittet qui tient les rênes en début de course. Mais l’incisif, Julien Millet vient réclamer la première position. Les deux pilotes bataillent avec Anthony Dos Santos et Matthieu Lagrive. Le podium Stock est très disputé et finalement, le pilote du team Suzuki LMS s’impose devant Millet et Lagrive.

Au classement provisoire, David Checa prend la tête avec 169 points devant « The White » et Kenny Foray. Côté Stock, Matthieu Lagrive conserve la première place provisoire avec 178 points, le n°76 et suivi des deux pilotes du team Suzuki LMS, Baptiste Guittet et Romain Maitre.

Supersport

Course 1 : Clere s'impose

Top départ pour la première course Supersport, Hugo Clere s’élance de la pole position et garde l’avantage. Mais la chute de Stéphane Frossard, dans le virage « Estoril », vient perturber la hiérarchie et Louis Bulle, s’empare de la tête de course !

Dans le second tour, Clere pointe en tête ! Bulle descend dans le classement en 4e position derrière Alexandre Santo Domingues et Hugo Casadesus. Les places s’échangent, la bataille fait rage entre les 4 pilotes.

C’est alors au tour de Louis Bulle de chuter ! Dommage pour le pilote n°5 qui était en tête à ce moment-là. Il laisse ainsi le champ libre au reste du peloton auquel vient s’ajouter la Suzuki GSX-R 600 de Cédric Tangre. Le Champion 2015 est de retour ! Le pilote de la Suzuki n°1 s’illustre en tête jusqu’à la mi-course où Clere reprend les rênes. Le quatuor de tête formé par Clere – Tangre – Santo Domingues – Casadesus roule dans la même seconde. Rien n’est encore joué !

5 tours avant la fin, la chute d’un pilote oblige la Direction de Course à sortir le drapeau rouge et met un terme à la course. La hiérarchie est alors dominée par Hugo Clere qui monte sur la plus haute marche du podium suivi par Cédric Tangre et Alexandre Santo Domingues. Parti en 14e position, Hugo Casadesus, auteur d’une belle performance, termine au pied du podium.

En Trophée Pirelli 600, Clément Stoll emmène sa Triumph aux avant-postes dès les premiers tours. Le pilote n°58 oscille entre la 8e et 7e position au scratch quand Félix Peron, vient attaquer le leader provisoire de la catégorie. Ses attaques ne portent pas leurs fruits et laissent Stoll s’adjuger la victoire. Peron se contente de la deuxième place et Guillaume Frechet complète le podium.

Course 2 : Clere double la mise

Après un incident lors du départ entre Alexandre Santo Domingues et Marc Antoine Colas, la course part quelques instants plus tard pour 12 tours sans ces deux pilotes.

Le premier tour est dominé par Hugo Clere. Le favori devance un Louis Bulle plus motivé que jamais ! Stéphane Frossard, auteur du meilleur temps lors du 2e tour, garde ses deux prédécesseurs en ligne de mire. Le pilote suisse, intenable, finit par passer Bulle dans le 3e tour pour aller mettre la pression sur le n°11.

Clere et Frossard prennent leurs distances avec Bulle et Tangre en bagarre pour la 3e place. Frossard tente le tout pour le tout dans le virage « du lycée » et chute ! Le n°11, solide leader, s’envole seul en tête.

Le spectacle est alors offert par le multiple Champion de France qui, après de nombreux assauts, prend le meilleur sur Bulle à quelques tours du drapeau à damiers ! La course n’est pas jouée pour autant, car les deux pilotes, concentrés dans leur joute, voient Maximilien Bau remonter droit sur eux ! Le n°108, en observation depuis le début, prend l’aspiration dans le dernier virage et s’impose avec force aux dépens des pilotes n°1 et n°5. Clere passe donc la ligne d’arrivée en premier suivi de Bau et Tangre. Bulle termine au pied du podium.

En Pirelli 600, Clément Stoll mène le peloton au guidon de sa Triumph. À l’instar du matin, Félix Peron est à sa poursuite, mais il est trop loin pour l’inquiéter et doit conserver ses distances avec Sébastien Fraga. Après-midi décidément pleine de rebondissements, Stoll subit une panne et est contraint à l’abandon. Il laisse le champ libre à Peron qui termine premier et Fraga second. Steven Neumann jusqu’alors 4e profite de cet abandon pour s’emparer de la 3e place.

Au classement provisoire, Hugo Clere conserve la tête avec 166 points devant Maximilien Bau et Peter Polesso. À noter que Louis Bulle et Cédric Tangre restent menaçants pour la suite de la saison. En Trophée Pirelli 600, Clément Stoll est toujours leader provisoire avec 170 points suivi de Félix Peron et Steven Neumann.

Objectif Grand Prix – Pre Moto3 / Pre GP

Course 1 : Rougé de justesse

Les leaders de la catégorie Matthieu Grégorio et Clément Rougé offrent au public la suite de leur duel ! C’est le n°24 qui donne le ton et met Rougé en difficulté. Le n°45 n’en démord pas pour autant et met une pression quasi « palpable » sur Grégorio, se rapprochant toujours plus et améliorant son chrono.

Dans le dernier tour, Rougé porte une attaque finale qui le propulse en tête ! Le n°45 en profite pour signer le meilleur tour et s’installer sur la première marche du podium. Grégorio termine second et promet de prendre sa revanche l’après-midi. Théo Eisen, auteur du 3e temps la veille, confirme et termine la course sur la dernière marche du podium.

Course 2 : Grégorio répond

Cette fois, c’est Clément Rougé qui impose son rythme en début de course. Le n°45 creuse l’écart sur son prédécesseur, Matthieu Grégorio. Toujours plus rapide, le jeune Rougé accumule l’avance qu’il a déjà prise sur le n°24 et termine devant Grégorio à plus de 11 secondes.

Malheureusement, Clément Rougé, auteur d’un départ anticipé, écope d’une pénalité d’une minute. Le n°45 termine 3e, derrière Théo Eisen, auteur d’une course constante derrière les deux leaders de la catégorie. Au classement provisoire, Clément Rougé reste premier avec 176 points devant Matthieu Grégorio et Joris Ingiulla.

Side Car

Course 2 : Delannoy / Rousseau enchaînent

Auteur d’un très bon départ, qu’il complète d’ailleurs avec un début de course soutenu, c’est Moreau / Gadet qui impose le rythme suivi du side n°1 de Delannoy / Rousseau. Derrière le duo de tête, Dichamp / Peugeot tient la dragée haute à Huet / Lelubez.

Delannoy / Rousseau, reprend vite du grip et ne tarde pas à reprendre la tête pour creuser l’écart et se séparer du châssis de Moreau / Gadet. Le side n° 51 a maintenant pour objectif de garder ses distances avec Huet / Lelubez. Le side n°56 pointe en 3e position après avoir relégué Dichamp / Peugeot au 4e rang. Attention à Le Bail / Lavorel qui remonte sur le side n°5 et s’empare de la 4e position…

La course se termine avec le side multiple Champion de France sur la plus haute marche devant Moreau / Gadet et Huet / Lelubez qui complète le podium.

En catégorie F2, Leblond / Farnier bataille la tête avec Guignard / Poux. Le duo féminin remporte la victoire haut la main avec plus de 6 secondes d’avance sur son prédécesseur. Barbier / Crochemore termine sur la 3e place du podium.

Au classement provisoire, Delannoy / Rousseau conserve une belle avance avec 204 points, suivi de Huet / Lelubez et Brunazzi / Rigondeau. En F2, Barbier / Debroise est devant Causse / Lelubez et Leblond / Farnier.

Vidéo - Résumé des courses du FSBK de Magny-Cours

Plus d'infos sur le FSBK à Maggy-Cours