Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Rallye du Dourdou : victoire Vélardi

L’étape de nuit, marquée par plusieurs chutes et neuf abandons

13e édition du Rallye du Dourdou

Velardi et Schiltz luttaient pour le titre, c'est Christophe Vélardi qui remporte le rallye du Dourdou.

Rallye du Dourdou : victoire Vélardi

Après un vendredi après-midi plutôt consacré à la sieste pour la plupart des concurrents, ces derniers se sont élancés pour un prologue de 70 kilomètres avant le départ officiel à 22 heures dans une nuit aveyronnaise plutôt fraiche.

Étape de nuit : la tension monte

L’étape de nuit, marquée par plusieurs chutes et neuf abandons, a été amputée d’une boucle, lorsque Bruno Schiltz et son Aprilia 1100 Tuono, alors en tête de l’étape et devançant son adversaire dans la course au titre, Christophe Velardi, le pilote du Team DUCATI/MOTO PRESTIGE, de moins de quatre secondes, a chuté lui aussi dans un des premiers virages de l’ES3 Rodelle. Le pilote du Team KIWI HELMET empoche néanmoins les 30 points de l’étape, mais se voit contraint à abandonner sur blessure.

Derrière les deux hommes de tête, la bagarre fait rage entre Maxime Mettra et Laurent Filleton pour la dernière place sur le podium Elite. C’est le pilote de la Kawasaki 650 cc Versys, du Team HELIT MOTO/Challenge 24, qui prend l’avantage sur le pilote de la KTM 1290 Super Duke R Special Edition du Team KTM France/CTM 83 durant la nuit et creuse encore l’écart en catégorie Sport 2 sur David Sainjon et sa Yamaha MT-07.

Les monocylindres ne sont pas en reste question empoignade, même si Tanguy Brebion gère prudemment son avance au championnat en laissant filer Florent Derrien sur sa KTM 690 loin devant, tout en observant attentivement le mano a mano opposant Sonia Barbot à Frédéric Ber. La pilote du Team KTM France/CTM 83 devançant le pilote de la Yamaha 450 YZF de près de 7 secondes au bout de la nuit, intégrant au passage le top 10 au scratch.

Romain Cauquil insère sa Yamaha 125 YZF-R dans les cinquante premiers, loin devant la Husqvarna 125 S de Germain Perrot qui écope d’une pénalité ; et reprend la tête de la catégorie pour 4 points.

Quant à Nick Ayrton, s’il se met à l’abri de son concurrent Antoine-François Caviglioli et sa Honda 650 Dominator en catégorie Classiques, il ferraille âprement avec Jean Berrabah sur KTM 1290 Super Duke R pour la catégorie Vétéran, ne lui prenant qu’une précieuse seconde sur l’étape de nuit.

Le side-car Suzuki 1340 GSXR de l’équipage Jacob/Bacon, déjà titré, ne laisse aucune chance à ses poursuivants durant cette étape, de même que Tom Dutilleul et sa Honda 500 CB en Sport 1.

Laurent Guinot sur Aprilia 1000 RSV4 en Top Sport et Mathieu Bruneau sur Honda 750 Integra en Scooter optent pour une gestion prudente de leur avance en championnat laissant, qui à Maxime David sur Kawazaki 600 ZX-6, qui à Fabien Assemat et son Yamaha 530 Tmax le soin d’attaquer.

Dans la catégorie Top Sport, la victoire nocturne revient à Pierre Reynaud sur Triumph 675 Daytona.

Christophe Vélardi met tout le monde d’accord

L’étape de jour démarre samedi sous un beau soleil qui amène peu à peu une chaleur estivale sur Villecomtal. C’est donc sous un ciel bleu que Christophe Velardi rafle les huit spéciales, voulant marquer cette finale de son empreinte. Derrière lui, les « comptes d’apothicaire » ne sont pas de mise entre Maxime Mettra et Laurent Filleton et c’est le premier qui finit par l’emporter à ce jeu sur le second, après une belle empoignade, parfois arbitrée par la KTM 1290 Super Duke R de Pierre Lemos qui prend d’ailleurs la troisième place de la catégorie SW MOTECH-Roadster, devant Sébastien FASSOULI, sur son APRILIA Tuono 1100 Factory, du Team AVON TYRES ; ou par la KTM 690 de Florent Derrien qui remporte la catégorie Monocylindre devant Sonia Barbot, une nouvelle fois en tête des Féminines et Tanguy Brebion qui décide finalement de jouer le podium du rallye face à Frédéric Ber.

De ce fait, Maxime Mettra s’octroie par la même occasion sa 5ème victoire de la saison en catégorie Sport 2 dans le Dourdou.

Pour plus de victoires encore, il faut regarder du côté de la catégorie Classiques remportée par Nick Ayrton dans le Dourdou comme sur les cinq autres épreuves du Championnat pour fêter les 30 ans de sa Suzuki 1100 GSX, lui octroyant du même coup la victoire en Vétéran. Ou mieux encore, de la catégorie Side-cars ou l’équipage Jacob/Bacon a encore fait parler la poudre ne laissant pas filer l’ultime étape de la saison qui manquait seule, à son palmarès dans une catégorie qu’il a dominée complètement.

Dans la catégorie Scooter comme en 125, on retrouve la même configuration que durant l’étape de jour : nouvelle victoire d’étape pour Fabien Assemat qui remporte le rallye, de même que pour Romain Cauquil.

En Sport 1, c’est Tom Dutilleul sur Honda 500 CB qui remporte les deux étapes et l’épreuve tandis que Pierre Reynaud, en Top Sport, se fait subtiliser la deuxième étape, par Thierry Courtaud sur Yamaha 600 YZF-R, mais conserve de peu la victoire de la catégorie.

La catégorie Anciennes, entrées dans le bal lors de l’étape de jour, revient à Salah Jouan sur la Japauto 1000 VX, qui avait déjà remporté la Sarthe.

La première place en catégorie Constructeurs et Teams revient au Team DUCATI/MOTO PRESTIGE, devant le Team HELIT MOTO/Challenge 24 et le Team KTM France/CTM 83.

Quelques chutes et abandons supplémentaires ne gâcheront pas la fête aveyronnaise de circonstance avec partage d’un aligot-saucisses bien arrosé pour certains.

Reste un dernier suspense à lever : quid des vainqueurs du championnat 2016 ?

Plus d'infos sur le Rallye du Dourdou