english

Femmes au volant...

Un rapport déposé au Sénat pour lutter contre les stéréotypes

Les hommes restent surreprésentés dans la mortalité routière

Un rapport contre les stéréotypes des conductricesAh, le bon vieux machisme des familles. Il a la peau dure, particulièrement dans le domaine des transports, que ce soit en auto ou à moto, parce que "c'est quand même pas des bonnes femmes qui vont nous apprendre à conduire" !

"Femme au volant, mort au tournant!", SDS par défaut, "la femme, elle monte derrière sur la moto"... On pourrait prendre pas mal d'exemples et pourtant on le sait bien, ce ne sont pas elles qui représentent le plus de dangers sur les routes. Une tendance qui est une nouvelle fois appuyée par les chiffres de l'accidentalité routière.

Selon l'Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR), les hommes représentent 75% des tués dans des accidents de la route. Un constat d'autant plus frappant qu'ils représentent 85% des conducteurs tués. Ils représentent aussi 75% des blessés sur les routes.

Le profil des causes d'accidents sont également bien différents en fonction du sexe. Les hommes ont ainsi plus tendance à abuser de la vitesse, de l'alcool et des stupéfiants, tandis que les femmes sont surtout mises en cause pour le non-respect des priorités et des erreurs liées à l'inattention.

Auteurs présumés d'accidents mortels et causes relevées en 2014 et 2015

Auteurs Hommes Femmes
Nombres d'accidents mortels 4.236 883
Part des 18-24 ans 21% 18%
Part des 65 ans et + 15% 25%
Causes
Vitesse 34% 22%
Dépassement dangereux 4% 2%
Alcool 23% 10%
Stupéfiants 10% 4%
Non-respect des priorités 12% 19%
Inattention 8% 11%

C'est pour en finir avec les clichés sur les femmes au volant, mais aussi faire sortir ces dernières de leur rôle de faire-valoir dans le secteur (surtout à l'heure du Mondial de L'automobile avec leur présence près des voitures), qu'un rapport présentant la réalité de la situation a été remis au Sénat. Ce dernier est accompagné de 13 recommandations qui visent à favoriser la mobilité des femmes pour lutter contre leur précarité, développer la mixité dans le secteur automobile et mettre fin aux stéréotypes.

Et ce ne sont pas les dizaines d'hôtesses présentes sur les salons internationaux auto et moto, pour attirer les visiteurs près des nouveautés, qui aideront à faire évoluer les mentalités à ce propos.

Les recommandations du rapport contre les stéréotypes sur les femmes conductrices

Recommandation n° 9 - La délégation recommande au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et à l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) une vigilance particulière à l'égard des publicités télévisées et des affiches publicitaires relatives au secteur automobile afin de prévenir les messages sexistes.

Recommandation n° 10 - Sensible à la question des stéréotypes et soucieuse de garantir la mixité et l'égalité professionnelles, la délégation soutient, dans le cadre des salons automobiles, le recrutement à parité d'hôtes et d'hôtesses, ainsi que le port de tenues vestimentaires qui ne réduisent pas la femme à un rôle de faire-valoir de l'automobile.

Recommandation n° 11 - La délégation recommande d'insérer dans les campagnes de sécurité routière des messages relatifs aux différences d'accidentalité routière entre hommes et femmes.

Recommandation n° 12 - La délégation souhaite qu'un dispositif de réglage manuel en hauteur de la ceinture de sécurité soit généralisé à tous les véhicules, y compris aux modèles les plus économiques, tant aux places avant qu'aux places latérales arrière.

Recommandation n° 13 - La délégation recommande d'intégrer des modules relatifs aux stéréotypes masculins et féminins dans la formation initiale ou continue des inspecteurs du permis de conduire et des enseignants de la conduite automobile et de la sécurité routière. Elle estime également que le fait de proposer aux élèves des équipes paritaires d'enseignants doit faire partie des bonnes pratiques des professions de l'éducation routière.

Plus d'infos sur les motardes et conductrices

Ipone