english

Roadsters Aprilia Tuono V4 RR et Factory

Une refonte de l'APRC calquée sur celle de la RSV4

V4 à 65° de 1.077 cm3 délivrant 175 chevaux et 120 Nm

Roadster Aprilia Tuono V4 FactoryEn plus de la mise à jour de son hypersportive RSV4, Aprilia a également procédé à une remise à niveau de ses roadsters Tuono V4 1100 RR et Factory.

Historiquement associée à la série de sportives, la Tuono est la déclinaison directe des RSV en roadster. Lors de la dernière évolution de la RSV4 en 2015, le roadster a cependant passé un cap en voyant sa cylindrée passer de 999 à 1.077 cm3. Les deux machines partagent cependant toujours la même base technique.

C'est donc tout logiquement que la Tuono V4 hérite des mêmes évolutions que la sportive pour 2017. Le quatre cylindres en V à 65° se conforme ainsi à la norme antipollution Euro4 et offre le même niveau de performance que sur le précédent millésime avec une puissance maximale de 175 chevaux et un couple de 120 Nm.

Le gros de l'évolution porte ici sur tout le système d'assistance électronique APRC qui passe à sa quatrième génération. Contrôle de traction et de wheelie, contrôle de démarrage, shifter, limitateur de vitesse et cruise control héritent ainsi des mêmes évolutions pour un contrôle plus précis des performances de la moto.

La Tuono reçoit également la nouvelle centrale ABS Bosch 9.1 MP et son système de gestion du freinage en courbe, l'écran couleur TFT et la nouvelle application V4-MP.

La version Factory reçoit quant à elle une nouvelle fourche inversée Öhlins NIX et un amortisseur arrière TTX, mais aussi des disques de frein avant 5mm plus épais et dont le diamètre atteint désormais 330 mm.

Caractéristiques techniques Aprilia Tuono V4 RR et [Factory]

  • Moteur : 4 cylindres en V à 65°, 4 temps, refroidissement liquide, double ACT, 4 soupapes par cylindre
  • Cylindrée : 999 cm3 (78 x 52.3 mm)
  • Puissance : 175 chevaux à 13.000 tours/minute
  • Couple : 115 Nm à 10.500 tours/minute
  • Alimentation : Boite à air avec prises dynamiques frontales, 4 corps Marelli de 48 mm et 8 injecteurs, ride-by-wire, trois modes de pilotage
  • Allumage : Electronique Magneti Marelli
  • Lubrification : Carter humide avec radiateur d'huile et deux pompes à huile
  • Embrayage : Multidisque en bain d'huile
  • Boite de vitesse : 6 rapports, shifter AQS
  • Transmission finale : par chaine, 41/16
  • Cadre : double berceau en aluminium, amortisseur de direction Sachs [amortisseur de direction réglable Öhlins]
  • Suspension avant : fourche inversée Sachs de 43 mm [fourche Öhlins NIX] réglable en précharge, détente et compression, débattement 120 mm
  • Suspension arrière : Double bras oscillant en aluminium, amortisseur réglable Sachs [amortisseur monoshock Öhlins TTX], débattement 130 mm
  • Frein avant : double disque flottant de 330 mm, étrier Brembo monobloc M50 à 4 pistons opposés de 30 mm
  • Frein arrière : disque de 220 mm, étier Brembo à deux pistons de 32 mm
  • ABS : centrale Bosch 9.1 MP avec fonction en virage
  • Roues : jantes à 3 bâtons en alliage d'aluminium [jantes à 5 bâtons en aluminium forgé)
  • Pneu avant : 120/70 ZR17
  • Pneu arrière : 200/55 ZR17
  • Réservoir : 18,5 litres

Disponibilité / Prix

  • RR : Grigio Portimao (gris), Nero Assen (noir)
  • Factory : Superpole
  • Disponibilité : 2017

Plus d'infos sur les nouveautés Aprilia

Kawasaki