english

Ambiance du mag : avant-première film

Avant-première de la série Harley and the Davidsons

A voir sur Discovery

Ambiance du mag : avant-première filmJournaliste, quel dur métier ! Un film n'est pas encore sorti en salle, une série n'est pas encore diffusée à la télé et vous êtes invités ! Et on ne parle pas ici d'une simple invitation. Non. On parle d'une salle de spectacle privatisée, d’hôtesses à l'accueil, d'un vestiaire, d'un décor, d'un open-bar et de cocktail dînatoire et de l'incontournable petit cadeau pour revenir chez vous avec ce petit plus, cette petite cerise qui vous a fait passer une superbe soirée ! Et la prochaine sortie de la série moto sur Discovery Channel ne fait pas exception à la règle.

19h30 ! Rendez-vous est donné au Palais de Tokyo, dans le très huppé 16e arrondissement de Paris. Et ce sont sous les arcades du Palais, que vous vous rentrez dans l'underground de la salle de projection privée et privatisée pour l'occasion.

A l'accueil, on vérifie votre nom sur la liste des personna grata, puis on vous débarrasse élégamment de votre attirail de parfait motard : blouson, casque et gants sont laissées au vestiaire. On garde le reste, merci. Les escaliers vous invitent à descendre encore plus bas pour pénétrer le saint des saints. Kakemonos, motos, Harley-Davidson bien sûr, scène, bar... vous invitent à vous délasser en attendant la projection. Pour les Peoples n'étant jamais montés sur une moto, les parapluies encadrent une roadglide, les flashs crépitent et vous repartez avec votre souvenir photo sur fond de Discovery Channel et du Logo Harley-Davidson... comme les stars montent les marches de Cannes avant de se faire prendre pour la photo souvenir qui passera dans Gala ou Voici.

Vous prendrez bien un verre ? Plutôt vin, jus de fruit fermier, coca ? les serveuses passent entre les amis, journalistes, confrères et autres People. Le bar arrête de servir. La lumière éclaire la scène. Le directeur de la chaîne introduit la toute nouvelle série, la première fiction, docu-fiction même, sur la naissance de la marque plus que centenaire Harley-Davidson. Une série en trois épisodes dans un premier temps qui remonte aux premiers boulons de la marque et même aux premiers dessins.

La lumière descend, le film commence. Le spectateur est immédiatement plongé dans l'ambiance. Les corps se lovent dans les larges fauteuils. ça y est. On est plongé dans l'histoire et on se laisse embarquer immédiatement. Devant le fauteuil, les pop-corn posés sur les tables basses tendent leur maïs aux mains avides. Clap de fin. La lumière se rallume. On en veut encore. La suite ! Cela a paru un instant mais cela a duré une heure et demie. On n'a pas vu le temps passer. C'est l'heure du cocktail dînatoire. Entre boissons et mignardises, on est à l'heure américaine avec des mini-burgers, ou encore des chiens chauds relevés, sans oublier les verrines. Les verres trinquent. On discute. On partage ses impressions.

Le directeur marketing Harley-Davidson France est là. Quel éloge à la marque !?

"Nous ne sommes pas intervenus sur le film. Discovery a fait le travail de recherche, mais sans nous."

Quelle est la part de réalité et de romance ? "Il aurait fallu en parler avec les enfants du créateur de la marque pour avoir les détails historiques.". Qu'importe, entre histoire, mythe, romance, disputes familiales, coups de poings, histoire d'amour, pots de vins, business, la nouvelle série intègre tous les éléments d'une série à succès. On en viendrait à regretter qu'il ne soit possible de la découvrir que sur Discovery Channel dans un premier temps, même si l'on rêve de la voir arriver en DVD ou en VOD. Et surtout d'en voir la suite... au-delà des trois - premiers? - épisodes. Car cantonnée aux premières années, la marque vire et évolue ensuite, de son impact dans les guerres mondiales jusqu'à son poids dans les gangs.

Une dernière fois privilégiés, on repart avec le moyen de visionner directement les épisodes suivants. Nous n'aurons même pas besoin d'attendre jusqu'au 17 novembre, date de la diffusion du premier épisode à la télé, pour avaler les épisodes suivants. C'est tant mieux. On en a tellement pris les yeux, qu'on n'attendra pas aussi longtemps.

Il est 23h. Il est temps de partir. On a un doggy bag... briquet, mug, sac, porte-clef Harley-Davidson viennent conclure les petits cadeaux d'une soirée à la fois presque usuelle et pourtant toujours autant appréciée, même après 20 années de métier.

On vous a dit pourquoi on aimait travailler dans la moto ? pas pour les petits cadeaux, pas pour les soirées, mais pour ces rencontres, ces découvertes de chaque jour, qui nous font nous évader, à pied ou à deux-roues. Cette évasion et ce plaisir que l'on essaie de te faire partager à toi lecteur, chaque jour, 7j/7, sans compter les heures, les nuits, ou le repos. Parce quand on aime, on ne compte pas.

Les coulisses de l'avant-première : tournage et vidéo

Plus d'infos sur l'ambiance du mag'

Commentaires

Le Modérateur

On travaille davantage sur les vidéos désormais, y compris pour les ambiances du mag ! vous aimez ?

23-10-2016 19:15 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Suzuki