Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Le Mugello condamné pour nuisances sonores

Le tribunal de Florence donne raison à la chambre d'hôtes plaignante

Le circuit condamné à versé 5.000 € par an et par personne

Le Mugello condamné pour nuisances sonoresEn France, le sport moto a très largement pâti des plaintes de riverains en raison des nuisances sonores, que ce soit pour les pistes de tout-terrain ou pour les circuits de vitesse, comme en 2015 avec le circuit de Lédenon. La législation s'est d'ailleurs renforcée afin de limiter en db les nuisances sonores, interdisant de fait à certaines motos de tourner quand le pot était devenu trop libre ou trop vieux.

Un des principaux problèmes est que le plus souvent, les habitations se construisent progressivement autour des circuits déjà existants et les poussent à réduire leurs émissions sonores, leurs activités, voire à fermer, à grand renfort de recours juridiques.

Malheureusement, la tendance est loin de se cantonner au seul Hexagone puisque nos voisins transalpins connaissent la même situation sauf que cette fois-ci, les riverains s'attaquent à un monument international des courses auto et moto.

C'est en effet le circuit du Mugello, qui accueille des courses depuis la Première Guerre Mondiale, qui a attiré l'ire des riverains, ou plutôt d'une seule famille voisine. Installée à quelques mètres du circuit, la famille a déposé plainte auprès du tribunal de Florence en raison des nuisances du circuit.

La cour a décidé de condamner le circuit à dédommager la famille à hauteur de 5.000 € par personne et par an, soit un total de 100.000 € puisque la plainte a été déposée en 2013... Dur pour le circuit car en plus, tenez-vous bien, la villa voisine du Mugello fait aussi chambre d'hôtes et doit donc tourner à plein régime lors de chaque événement qui y est organisé en accueillant les motards attirés par les courses. Qui a dit qu'on ne pouvait pas avoir le beurre et l'argent du beurre ?

Plus d'infos sur les circuits motos