Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Condamnés pour s'être filmés à plus de 200 km/h

3 mois de suspension de permis et motos confisquées

Trois motards condamnés par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc

Condamnés pour s'être filmés à plus de 200 km/hSe filmer en excès de vitesse peut avoir de lourdes conséquences. C'est la leçon qu'ont apprise trois jeunes motards des Côtes-d'Armor qui viennent d'être condamnés par la justice suite à la diffusion de vidéos sur Facebook.

En juillet dernier, les gendarmes de l'escadron de sécurité routière des Côtes-d'Armor avaient vu plusieurs vidéos de motards se filmant à plus de 200 km/h sur les routes du département. Ces derniers pensaient avoir pris toutes leurs précautions en floutant les plaques d'immatriculation et compteurs de leurs motos.

Mais après enquête, l'EDSR est parvenu à identifier plusieurs auteurs de ces vidéos grâce à leurs profils sur Facebook et Youtube. Originaires de Guingamp, ces derniers comparaissaient lundi devant le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc. Trois hommes âgés de 25 à 30 ans ont été condamnés à une suspension de permis de trois mois ainsi qu'à la confiscation de leurs motos. Avant cela, les motos avaient été placées en fourrière en attente du jugement. Si leurs propriétaires espéraient peut-être les récupérer, c'est maintenant rappé.

Le chef de l'EDSR Le Bec a expliqué que l'objectif était de faire disparaitre ces vidéos et que de tels comportements ne se reproduisent pas. C'est sûr que sans moto la tâche s'annonce plus compliquée et que de telles sanctions donneront à réfléchir à ceux qui seraient tentés de faire de même.

Plus d'infos sur les excès de vitesse