Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Au Danemark, on teste la hausse des limitations...

...en améliorant les infrastructures routières

Sensible baisse de l'accidentalité et de la mortalité sur 3 ans

Au Danemark, on teste la hausse des limitationsLes facteurs de mortalité sur les routes sont nombreux, mais c'est bien sur la vitesse que le gouvernement porte toute son attention comme en témoigne la volonté d'abaisser la limitation de vitesse de 10 km/h sur le réseau secondaire. Un point de vue partagé par le Premier ministre Edouard Philippe qui a précisé que ce point serait abordé lors du prochain Conseil interministériel de Sécurité routière (CISR) qui se tiendra à la mi-janvier.

Cette mesure fût initialement présentée par Manuel Valls lorsqu'il était à l'Intérieur. Celui-ci expliquait alors que la mesure permettrait de sauver 450 vies par an, en s'appuyant sur le théorème de Nielsson qui démontre qu'une réduction de 1% de la vitesse permet de réduire l'accidentalité de 4%. Malheureusement, si l'accidentalité dépendait d'une simple formule mathématique, on ose imaginer que l'accidentalité aurait disparu depuis longtemps.

Opposée depuis la première annonce à cette mesure qui vient de refaire surface, l'association 40 millions d'automobilistes a mené une enquête dans d'autres pays européens pour vérifier les effets d'une telle baisse de la vitesse. Il faut dire que si l'expérimentation française est terminée, aucun résultat n'a encore été publié à ce jour. En août 2016, les premiers résultats avaient même montré qu'aucune amélioration de la sécurité n'avait été constatée, mais que les verbalisations avaient par contre augmenté, confirmant la thèse que l'objectif était financier avant d'être sécuritaire.

L'association a ainsi approché les acteurs de la sécurité routière britannique qui expliquent que la vitesse n'était pas le seul facteur à prendre en compte. Alors que le réseau secondaire du Royaume-Uni est limité à 97 km/h, les accidents mortels y sont deux fois moins nombreux qu'en France.

L'exemple Danois

L'autre exemple marquant pris par l'association est la politique menée au Danemark. Alors que nous expérimentons une baisse de la vitesse, les autorités danoises ont procédé à l'inverse en remontant les limitations de 80 à 90 km/h. Pendant trois ans d'expérimentation, les autorités locales ont constaté que les vitesses moyennes étaient restées les mêmes (89 km/h), mais que l'accidentalité avait diminué de 11% et la mortalité de 13% sur cette période.

Pierre Chasseray, délégué général de l'association :

La Direction danoise des routes avait constaté que de nombreux accidents mortels sur le réseau secondaire étaient dus à des chocs frontaux survenus à la suite de dépassements dangereux, parce qu'il existait de forts écarts de vitesse entre les usagers qui respectaient les 80 km/h et ceux qui jugeaient cette limitation inadaptée et roulaient donc légèrement au-dessus. On peut faire le même constat en France et c'est ce qui nous a poussés à nous intéresser de près aux résultats de cette expérimentation danoise.

Évidemment, il serait abusif de prétendre que la baisse de l'accidentalité est la conséquence de l'augmentation de la limitation de vitesse. Mais ces bons résultats sont la preuve qu'une limitation de vitesse plus élevée n'engendre pas nécessairement plus d'accidents et qu'a contrario, une baisse de la limitation de vitesse n'entraînerait pas systématiquement une diminution de la mortalité sur les routes

Dans le même temps, les autorités danoises ont également porté une attention particulière à la qualité des infrastructures routières en investissant notamment dans une meilleure signalisation ou dans des bandes d'alertes audio-tactiles qui permettent de prévenir les sorties de route dues à l'hypovigilance.

Comme le mettent en avant les différentes associations de défenses des usagers, ce n'est donc pas par la simple répression que l'on améliore les conditions de sécurité sur les routes, mais en améliorant le réseau et en éduquant les conducteurs en les incitants à respecter les règles en place. L'expérimentation danoise montre également l'importance du développement d'infrastructures adaptées, mais cette procédure coûte de l'argent et la politique française semble aujourd'hui plus axée vers la rentabilité et le désendettement que la sécurité. On vous a parlé de la privatisation des radars mobiles ?

Danemark : en route vers le bon sens

Plus d'infos sur la baisse des limitations de vitesse

Commentaires

Le Modérateur

rentabilité routière vs sécurité rentière !?

21-12-2017 10:46 
BIG83

Salut
Comme dit au début de la vidéo....
On va relativiser, avant de crier victoire car effectivement la mortalité Danoise baisse depuis 2010...
V

21-12-2017 16:46 
Gringo

Dommage qu'il fasse autant froid et verglacé au Danemark, les routes doivent être devenues bien sympa.

21-12-2017 20:30 
L'iguane

Citation
BIG83
Salut
Comme dit au début de la vidéo....
On va relativiser, avant de crier victoire car effectivement la mortalité Danoise baisse depuis 2010...
V

Ben non, on va faire comme nos communicants de la Sécurité Rentière qui nous bassinent que la mortalité baisse depuis les radars automatiques...

big-2482063c96.jpg

21-12-2017 21:45 
tom4

bah écoutez, je propose qu'on fasse TOUT comme au Danemark, et pis quand ça marchera, on fera comme eux pour la vitesse :)

Interdiction de stationner et de s’arrêter sur les routes hors agglomération, hors zones de parking autorisées.
Interdiction de stationner le long d’une ligne jaune.
Interdiction de stationner à moins de 5 m d'un passage piétons ou d’une traversée de cyclistes.
Interdiction de stationner à moins de 5 m d’une double ligne continue.
Interdiction de stationner à moins de 10 m d’une intersection.
Interdiction de stationner si la largeur du passage d’une voie de circulation délimitée par une ligne blanche continue est inférieure à 3 m.
Interdiction de stationner sur un arrêt de bus ou à moins de 10 m du panneau de l’arrêt de bus.
Interdiction de s’arrêter ou de stationner sur des rails.
Interdiction de stationner sur les pistes cyclables.
Les cyclistes et les piétons ont toujours priorité. De même que les transports en commun.
Pas de priorité de droite applicable aux carrefours sans signalisation. Le code de la route fonctionne selon la logique d’obligation de céder le passage « vigepligt ».
Attention : transports en commun et mobylettes. Il faut s’assurer de pouvoir passer sans les mettre en danger et, au besoin, leur céder le passage.
Lors d’une entrée sur autoroute, personne n’a vraiment priorité. Celui entrant sur l’autoroute et celui s’y trouvant doivent adapter leur vitesse pour faciliter la man½uvre. Il faut entrer sur l’autoroute à une vitesse suffisante pour s’intégrer au flux de circulation (minimum 50 km/h).
Les sens giratoires sont prioritaires. Il faut utiliser son clignotant droit en sortant du rond-point.
Les motards ne peuvent pas remonter les files entre les véhicules.
Les piétons ont la priorité lorsqu’ils traversent ou marquent leur intention de traverser un passage pour piétons.
La police danoise est autorisée à encaisser les amendes sur le champ. Pour les infractions les plus graves, le véhicule peut être confisqué.
Points : certaines catégories d’infractions donnent lieu à un point de pénalité. À partir de 3 points dans les 3 ans, le permis est suspendu.
Alcoolémie ou conduite sous influence (contrôle des pupilles) : amende de plus de 3200 DKK (430 ¤) pouvant aller jusqu’à plus de 20.000 DKK (3000 ¤) avec points et risque de confiscation du permis de conduire, du véhicule et de peine de prison. Les Danois pris en conduite en état d’ébriété doivent aussi suivre des cours (3200 DKK) et/ou installer un Alcolock.
Téléphone au volant sans système mains-libres : 1500 DKK (200 ¤) et 1 point.
Non-port de ceinture de sécurité et/ou défaut de siège enfant : 1500 DKK (200 ¤) et 1 point.
Excès de vitesse : graduellement à partir de 1000 DKK (135 ¤). L’amende peut atteindre 5500 DKK (750 ¤) avec point en fonction de la gravité.
Stationnement interdit ou absence de ticket / disque de parking : minimum 700 DKK (95 ¤).
Non-respect de la distance de sécurité : 2000 DKK (270 ¤) et 1 point.
Passage au rouge : 2000 DKK (270 ¤) et 1 point.
Conduite sur la bande d’arrêt d’urgence : 2000 DKK (270 ¤) et 1 point.
Conduite sur bande bus ou voie cyclable : 1000 DKK (135 ¤).
Débordement d’une ligne continue : 2000 DKK (270 ¤) et 1 point.
Conduite phares éteints (obligatoires 24h/24) : 1000 DKK (135 ¤).
Non-respect de la signalisation : 1500 DKK (200 ¤).
Conduite avec véhicule non en règle (klaxon hors service, pneu dégonflé, phare en panne) : 1000 DKK (135 ¤).
Catalogue danois des amendes : Bødekatalog.
Radars : nombreux radars et contrôles.
Avertisseur de radar et aide à la conduite : autorisé si conforme.


3 points en 3 ans et c'est le permis qui saute

tom4

22-12-2017 07:49 
BIG83

Salut
>L'iguane
J'aurais préféré la courbe du Danemark....
V

22-12-2017 08:32 
Chorus

J'aime beaucoup ce commentaire qui donne toutes les interdictions au Danemark. Good !
"L'herbe est toujours plus verte dans le jardin d'à côté... jusqu'à ce que l'on se rende compte que c'est du gazon artificiel."

La mentalité des français est telle, je veux dire tellement réfractaire à toute règle, que faire appel au civisme des français sur la route n'a jamais fonctionné.
Je propose que chaque motard compte le nombre de fois où il fait une infraction au code de la route ; à chaque sortie.
"Je fais ce que je veux et je t'emmerde" est la règle en 2 roues ...

Depuis des décennies, les motards (notamment) font comme s'ils n'étaient pour rien dans l'augmentations des mesures restrictives alors que c'est bien parce que la quasi totalité des 2 roues ne respectent aucune règle du code de la route qu'on est obligé de multiplier les contrôles et les interdictions...

Ça vaut aussi pour une grande majorité d'automobilistes.

Donc commençons par balayer devant notre porte (à nous auto discipliner) avant de rejeter la faute sur les autres ou de dire que "les autorités ne comprennent jamais rien ; mais nous on sait quoi faire" (discours de base du motard ou de l'automobiliste qui ne respecte aucune règle).

Je dis ça en rappelant que je suis motard depuis 40 ans. Et automobiliste depuis presqu'autant.

22-12-2017 15:31 
dante

Et à la LVR depuis combien de temps? (tant qu'à donner un chiffre un peu marquant).

22-12-2017 16:49 
Gringo

Citation
Chorus
c'est bien parce que la quasi totalité des 2 roues ne respectent aucune règle du code de la route

Ah bon ?

23-12-2017 00:56 
tom4

je tiens à préciser que je ne partage pas l'analyse de Chorus

tom4

23-12-2017 08:00 
cajo

... ouf !!! clin d'oeil

23-12-2017 12:39 
castagl

Bon, déjà, en France on roule en dessous de 90 Km/H

[attachment 28196 Vitesse.82KMH.png]

Ensuite, on ne peut établir de corrélation entre vitesse et décès

[attachment 28197 Vitesse.NB.jpg]

D'ailleurs

[attachment 28199 Morts.Europe.Graphique.2014.jpg]

23-12-2017 13:50 
castagl

Pour terminer, un article qui conforte celui du 1 er message

[attachment 28200 Lepoint.80kmh.2.png]

23-12-2017 13:54 
BIG83

Salut
Si je lis correctement le graphique
En France où on roule à 90 on est les deuxièmes... plus mauvais Ok.
Mais du 6ème au 9ème ils roulent à 80 et... ont moins de morts. De là à dire qu'à 80 on a moins de morts qu'à 90....
Bien sûr les Anglais roulent plus vite et sont ceux qui ont moins de morts... mais ce sont les Anglais...sourire

Les fameux Danois ont paraît-il augmenté la vitesse et si on en croit 40 M de conducteurs, la mortalité à baissé et donc la conclusion suivante est : plus on roule vite, moins on meurt...
Pourquoi pas, moi ça me va...

Mais quand j'observe les stats Danoises ( Je lis le Danois facilement après l'apéro ) on constate la chose suivante :

de 95 à 2000 : -14 % de morts
de 00 à 2005 : -33 %
de 05 à 2010 : -23 %
de 10 à 2015 : -30 %

Donc, après 2010, ils ont augmenté la vitesse, les morts ont baissé. Très bien. Mais la diminution était déjà bien engagée sans toucher à la limitation.
L'augmentation de la vitesse à peut être sauvée des vies...

Donc, pour moi dire que la vitesse ne tue pas est une connerie, dire qu'elle ne fait que tuer en est une aussi...
Pas simple.
V

23-12-2017 16:18 
castagl

Citation
BIG83
Salut
Si je lis correctement le graphique
En France où on roule à 90 on est les deuxièmes... plus mauvais Ok.
Mais du 6ème au 9ème ils roulent à 80 et... ont moins de morts. De là à dire qu'à 80 on a moins de morts qu'à 90....
Bien sûr les Anglais roulent plus vite et sont ceux qui ont moins de morts... mais ce sont les Anglais...sourire

A mon tour.

[attachment 28203 Vitesse.NB.jpg]

En France on roule à 90, en Finlande à 80 ou 100, en Allemagne à 100, en Espagne à 90.

Ma lecture est : si à 100, en Allemagne, le nombre de décès diminue seulement de 18.5 , surprise, à 90 en Espagne on a 28.88 % de moins de décès. En effet, ne parlons pas de l'Angleterre dont les infrastructures ne sont pas vraiment au TOP.

Les nombres de décès à 80 - vitesse adoptée dans les autres vertueux et civiques pays - ne pourraient être comparés à ceux que nous obtiendrons si nous roulions à 80 et qui seront les mêmes qu'aujourd'hui puisque la moyenne relevée sur nos routes limitées est de 82 Km/H (cf plus faut).

Citation
BIG83
Donc, pour moi dire que la vitesse ne tue pas est une connerie, dire qu'elle ne fait que tuer en est une aussi...
Pas simple.
V

La vitesse ne tue pas, elle aggrave les lésions. Pas simple peut-être de conclure mais la raison veut que passer de 90 à 80 en France est une connerie.

23-12-2017 17:22 
Gringo

Citation
castagl
La vitesse ne tue pas, elle aggrave les lésions. Pas simple peut-être de conclure mais la raison veut que passer de 90 à 80 en France est une connerie.

Un même accident entraine plus de dégâts matériels et corporels à plus haute cinétique. Et pour nous motards, la cinétique joue un rôle quasi-exponentiel sur les lésions corporelles. Et augmente le risque de décès au vue du peu de protections dont nous disposons (d'un point de vue statistique, pas sur une situation précise). Tout ça c'est globalement établi.

Mais la vitesse n'est pas une cause unique et simple de décès (et de blessures graves), c'est un facteur de risque. De là énoncer que telle mesure de contrôle des vitesses fera plus on moins de morts, c'est un biais de conclusion en l'absence d'autres mesures (par ex. de vraies études sur les expérimentations de baisse de vitesse, en circonstances similaires).

23-12-2017 19:00 
BIG83

Salut
>Castgl
On parle bien ici de la conclusion bien tranchée de 40 M....
>Gringo

Citation
Mais la vitesse n'est pas une cause unique et simple de décès
Sauf pour les encore trop nombreux qui se sortent tout seuls sans aucune autre cause externe.

Maintenant on est d'accord, même à la vitesse de lumière, on ne risque rien si on ne touche rien.... et on est loin d'être seul sur la route...
V

23-12-2017 20:10 
castagl

Citation
BIG83
Salut
>Castgl
On parle bien ici de la conclusion bien tranchée de 40 M....

Bai, les conclusions que tirent les "partisans" de telle ou telle cause - je n'aime pas le partisianisme, c'est trop réducteur, d'ailleurs il y a " isme" qui accompagne partisan - ne m'affectent pas.

Je me fie à ce que peuvent exposer / publier les scientifiques sur le sujet - surtout pas la LCVR dont, un jour, je vous dirai ce qu'elle en est à moins que le RDM nous révèle la vérité sur cette ligue - et à ce que j'ai vécu, circulant un peu partout en Europe, étant entendu que je prends le temps d'analyser les comportements des automobilistes et des motards sans arrière pensée mais de façon objective, et j'en ai les capacités.

23-12-2017 20:50 
tom4

il y a aussi un facteur culturel.
quelqu'un dit "quand le danemark est passé de 80 à 90, la vmoy n'a pas beaucoup augmenté".
quand j'habitais aux US en 97, c'était le moment ou le wyoming testait le "no speed limit".
en clair, c'était marqué sur les panneaux "prudent et raisonnable de jour", et limité la nuit.
bah comme tout bon français, je me calais à 100 compteurs (kmh, pas mph). bah je déboitais TOUT LE MONDE.
ça veut dire que dans certains pays, on peut enlever les limitations, les gens continuent de rouler "calme".
et dans d'autre, t'as beau en mettre, les gens roulent comme des sacs dans des conditions inadaptées :)

tom4

24-12-2017 09:57 
Gringo

Citation
BIG83
Citation
Mais la vitesse n'est pas une cause unique et simple de décès
Sauf pour les encore trop nombreux qui se sortent tout seuls sans aucune autre cause externe.

Oui, malheureusement.

Après, la vitesse est (sensé être) gérée par le conducteur. A la même vitesse certains s'éclateront et d'autres gèreront (le virage, le freinage, la visibilité...).

Donc c'est à la fois à la vitesse...et les capacités et l'expérience du conducteur.

24-12-2017 13:27 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous