Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

L'US Army opte pour la moto volante

L'Hoverbike de Malloy Aeronautics se concrétise sur le plan militaire

Un drone de ravitaillement en développement

L'US Army opte pour la moto volante - crédit photo : Malloy AeronauticsLa moto volante. Voilà un projet qui fait rêver de nombreuses personnes et a suscité les idées les plus folles à l'image d'un concept mis au point par l'Anglais Colin Furze ou de la Scorpion-3 venue de Russie.

Mais c'est d'Australie que vient le projet le plus abouti. Il faut dire que Chris Malloy a débuté le développement de son Hoverbike en 2008. Abandonné puis repris par Aerofex, l'Hoverbike fût même à l'origine d'une campagne de financement réussie en 2014 sous l'égide de Malloy Aeronautics.

Aujourd'hui la moto volante prend une nouvelle dimension puisqu'elle a trouvé place auprès de l'US Army. Le véhicule s'est ainsi doté d'un nom bien plus officiel : le Joint Tactical Aerial Resupply Vehicule (JTARV). Et comme ce pseudonyme l'indique, la fonction principale de l'Hoverbike a elle aussi été revue.

Il n'est en effet ici plus question de transporter des soldats, mais d'approvisionner ces derniers sur le terrain en une trentaine de minutes de façon automatisée. La moto volante s'est ainsi transformée en drone de ravitaillement.

A terme, le JARTV devrait être capable de voler en rase motte et jusqu'à 300 m d'altitude, à 100 km/h sur des distances de 200 km en supportant jusqu'à 300 kg de matériel.

Vidéo : l'Hoverbike de l'US Army

Plus d'infos sur les motos volantes