Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

La police de Lausanne roule en électrique

La ville suisse équipée en scooter 125 Eccity

Une première vente... hors Union Européenne

La police de Lausanne roule en électriqueLa police de Lausanne passe à l'électrique. La ville suisse a en effet décidé d'équiper ses forces de l'ordre de scooters qui ne consomment plus d'énergie fossile. Et c'est une société française qui remporte le marché, puisque les policiers rouleront désormais sur des scooters 125 Eccity, homologués pour la Suisse.

La nouvelle a été confirmée il y a quelques jours à Lausanne par la livraison du premier deux-roues à la ville. La décision ne surprend pas, puisque Lausanne est engagée depuis plusieurs années dans une politique d'alternative aux véhicules thermique. Une principale difficulté pour la ville : son dénivelé, puisqu'entre le port d'Ouchy et le Chalet-A-Gibet, un dénivelé de 500 mètres vient mettre à rude épreuve les deux roues au quotidien.

Sur le papier, le scooter est présenté avec des performances comparables sur des petits trajets avec un modèle 125 à essence. Sa vitesse de pointe est estimée à 100 km/h pour 100 km d'autonomie. Pour la ville, le gain à l'entretien est estimé à 450€ selon Eccity, puisqu'il n'y a ni vidange ni pièces usées par les vibrations. Seuls les freins et les pneumatiques nécessitent un remplacement régulier.

Conscient de l'intérêt possible des villes pour son scooter, Eccity a développé des versions spécialement conçues pour les collectivités et parmi elles, une version pour les forces de police, composées de feux bleus à LED à l'avant, d'un gyrophare rotatif à l'arrière, d'une sirène et d'une sérigraphie.

Pour Eccity, ce contrat est un premier pas dans l'exportation hors Europe, puisque la Suisse n'en fait pas partie. Le constructeur espère ainsi vendre son scooter à des particuliers, avec un agent commercial à Genève et un distributeur en Suisse allemande.

Plus d'infos sur Eccity