Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Entretien et révisions moto

L'entretien courant

L'entretien courant réside tout d'abord dans les vérifications d'usage (pneus, chaîne, niveau d'huile et de liquide de frein) mais aussi dans le lavage.

Lavage et nettoyage

Nettoyage et BanditTout le monde (ou presque) est d'accord pour éviter le Karcher ou alors en utilisation (très) lointaine. L'eau sous pression est particulièrement peu appréciée par le moteur, l'échappement (toujours prévoir un plastique afin d'éviter que de l'eau y pénètre) et la peinture.
Personnellement, je me contente d'un jet d'eau ou même d'une bassine d'eau avec un shampoing pour voiture (marque Auchan: environ 3 euros) et d'une éponge. Cela mousse pas mal mais c'est relativement efficace sur la graisse. Après je rince et j'essuie.
Pour la touche finale, j'utilise deux produits: un traitement Fluopolymère sur la carrosserie (GS27 - en bidon de 250ml pour 12 euros) et le Rénove-Chrome pour les chromes (chez Holts). Ces deux produits protègent peintures et chromes et contribuent surtout à rendre le lavage suivant beaucoup plus rapide et efficace.

Il est  également possible de trouver chez les concessionnaires Volkswagen une "Cire dure de protection"  équivalente aux produits à base de Téflon mais pour moins cher : 5 euros, le bidon.

En lieu et place du traitement Fluopolymère, il reste ensuite la solution Fée du Logis, utilisée également par les concessionnaires. Mais attention, la Fée du Logis contient du Silicone qui finit par rentrer dans la peinture, ce qui posera un problème presque insolvable au carrossier ou au graphiste qui voudra faire une peinture perso. Il sera tout simplement obligé de tout poncer et supprimer la peinture existante, pour ne pas voir des cloques apparaître sous sa peinture. Donc, à n'utiliser qu'avec précaution et avec cette restriction.

Aquarama version MotoPour ceux qui ne disposent d'aucun endroit, il reste également la solution des espaces lavage spécial moto, comme à côté de Carole (cf.: Aquarama).

PS : ne pas oublier de graisser la chaîne après tout lavage (et d'attendre un peu pour que la graisse ne barbouille pas tout : une nuit, c'est bien).

Vous pouvez aussi lire la section nettoyage du manuel du propriétaire.

La peinture

Lors de l'entretien, le pire, c'est sans doute les éclats de peinture. Chez la majorité des constructeurs, vous trouverez des stylos de retouche coutant environ 15 euros. C'est cher dans l'absolu, mais au moins, on peut cacher la misère tout de suite avant que cela ne se dégrade davantage et surtout avec le même coloris. Avant, c'était plutôt aléatoire. Voilà, de quoi, remédier à l'usure du temps et des chocs.

Les révisions

Les révisions sont la garantie de la durée de vie de la moto. Réalisées par le concessionnaire, elles constituent une garantie de vente plus facile par la suite, mais rien ne vous empêche d'en faire une partie par vous-même afin de faire diminuer la facture finale. En tout état de cause, une moto non utilisée s'use aussi et une immobilisation longue peut être très dommageable pour le moteur. Ceci explique les deux chiffres utilisés pour les intervalles de révisions : les kilomètres et le nombre de mois.

Une révision à ne manquer sous aucun prétexte : la première, en début de rodage aux 1000 premiers kilomètres. Elle m'a coûté 40 euros. De plus, j'avais pris rendez-vous un matin à 9h; résultat, j'ai attendu une petite heure et je suis reparti avec, en pleine forme (la moto).

Prix des révisions

Après la première révision qui tourne en général autour de 45 euros, il faut compter 180 euros par révision jusqu'au 18.000 km. Aux 24.000 km, la révision est un peu plus importante (poussée jeux aux soupapes + gros réglage synchro carbu + kit chaine (pour les + soigneux!) et avoisine les 410/460 euros. Après on revient à des révisions qui tournent aux environs des 180 euros jusqu'à 42.000 km. En fait, la plus grosse révision a lieu aux 50.000 km : il faut tout vérifier : distribution, jeux aux soupapes, contrôles de la partie cycle (joints, roulements, etc...). Et là, l'addition va tourner à 750 euros :-(
Attention ! Les montants des révisions précités n'incluent pas les consommables de type pneus et plaquettes de freins qui viennent en sus.

Entre deux révisions, prévoir :

  • le graissage de la chaîne tous les 500 kilomètres,
  • la vérification de la pression des pneus,
  • la tension de la chaîne,
  • la vérification des vis un peu partout (cela se dévisse avec les vibrations; donc il faut prévenir).

Attention ! Il est indispensable de faire faire ses révisions par un concessionnaire de la marque pendant toute la période de garantie (2 ans). Sinon, la moto perd sa garantie et en cas de pépin, la perte de cette garantie peut vous coûter particulièrement cher. Après, vous pourrez toujours vous débrouiller par vous-même afin d'économiser toutes ces opérations onéreuses... à 45 euros HT de l'heure ! (si vous avez l'âme un tant sans peu mécanique).