Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Sécurité routière : chute de la mortalité en février

- 22,8 % du nombre de tués sur les routes le mois dernier

Une tendance à la baisse qui se confirme sur 1 an

Sécurité routière : chute de la mortalité en févrierAprès une très importante hausse de la mortalité au mois de janvier, la Sécurité Routière enregistre a contrario une chute impressionnante du nombre de tués sur les routes en février. Le baromètre mensuel publié par l'Observatoire National Interministrériel de la Sécurité Routière (ONISR) fait ainsi état de 203 décès sur les routes le mois dernier contre 263 l'année dernière, soit une diminution de 22,8%.

Il faut dire que le mois de février 2016 avait été particulièrement meurtrier. A cela viennent s'ajouter les très mauvaises conditions climatiques et périodes de vigilance qui ont frappé le pays cet hiver. Comme on le constate systématiquement, la dégradation de la météo s'accompagne d'une baisse de l'accidentalité, notamment par des comportements plus attentifs et par une réduction des déplacements.

La situation touche également les autres indicateurs de la sécurité routière puisque les accidents corporels reculent de 2,9% avec 3.822 cas recensés et le nombre de blessés baisse de 1,5%. En revanche, le nombre de personnes hospitalisées est en légère hausse (+0,2%) avec 1.728 hospitalisations suite à un accident de la route.

Bilan février Accidents corporels Victimes de la route dont hospitalisations Décès
Février 2017 3.822 4.999 1.728 203
Février 2016 3.936 5.075 1.724 263
Différence -114 -76 +4 -60
Evolution -2.9% -1.5% +0.2% -22.8%

Si l'on se réfère aux chiffres à plus long terme, on constate que la mortalité est en baisse de 1% sur les douze derniers mois.

Le mois dernier, cette baisse de la mortalité a principalement bénéficié aux automobilistes et aux piétons. En revanche, les piétons restent une des deux catégories d'usagers dont la mortalité est à la hausse. Depuis 2010, ils enregistrent 6% de tués en plus. Même constat pour les cyclistes dont la mortalité a progressé de 11% sur ces 6 dernières années.

Jeunes conducteurs et séniors sont quant à eux en totale opposition. Alors que la mortalité des 18-24 ans a baissé de 32% depuis 2010, celle des 65 ans et plus a grimpé de 16% et affiche une progression constante depuis 2013.

Plus d'infos sur la mortalité routière

Notez cet article : Note actuelle: 5/5 (2 votes)

  • Currently 5.00/5

Commentaires

olivierzx

Moi je retien surtout ça :
"Le mois dernier, cette baisse de la mortalité a principalement bénéficié aux automobilistes et aux piétons. En revanche, les piétons restent une des deux seules catégories d'usagers dont la mortalité est à la hausse. Depuis 2010, ils enregistrent 6% de tués en plus. Même constat pour les cyclistes dont la mortalité a progressé de 11% sur ces 6 dernières années."

Et pour ça aucune prévention ni même application des lois existantes.
On marche sur la tête ... pourtant il y a du blé à se faire et dans ce domaine l'état est plutôt bon d'habitude.

08-03-2017 18:13 
froggyfr99

Comme quoi, ça marche les radars ...
Je vous en remets une petite louche ?



Mais non, mais non, ça n'a rien à voir avec la météo. C'est les radars vous dis-je!

09-03-2017 06:17 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous