Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Tolérance zéro pour l'alcool sur les routes ?

Le Synpad dénonce une législation "laxiste"

Des éthylothests partout où des boissons alcoolisées sont consommées

Tolérance zéro pour l'alcool sur les routes ?Tolérance zéro pour les consommateurs d'alcool ! La mesure est proposée par le Syndicat Professionnel des acteurs de la prévention des risques de l'alcool et des drogues, en réaction à la hausse de 15,4% des morts sur les routes de France en juin par rapport à l'an dernier.

Le Synpad dénonce en effet une législation "trop conciliante, voire laxiste", en ce qui concerne la conduite sous l'emprise de l'alcool, tout en affirmant qu'il est la première cause de mortalité. Une bataille sur la première cause avec la Sécurité Routière qui elle affirme que la vitesse reste le premier facteur de mortalité, atteignant notamment 45% chez les plus jeunes (18 - 24 ans). L'alcool ne serait qu'à la seconde place, avec une présence de 29% dans les accidents mortels.

Autre sujet qui coince pour le syndicat, le déploiement de contrôles renforcés, sans mesure annoncée contre l'alcool, selon Tony Soldevilla, président du Synpad.

Les forces de l'ordre procéderont à des contrôles renforcés lors des chassés-croisés, portant notamment sur le respect des vitesses autorisées et des distances de sécurité, sur les conditions de chargement, ainsi que sur le respect de l'interdiction du téléphone en conduisant. Force est de constater qu'aucune mesure n'est prise ni annoncée en ce qui concerne le délit de conduite sous l'influence de l'alcool.

Le syndicat arrive donc avec son lot de propositions, affirmant qu'il "privilégie encore et toujours la prévention". Il demande notamment le dépistage automatique d'alcoolémie avant chaque leçon de conduite, la mise à disposition d'éthylotests partout où de l'alcool est disponible à la consommation et leur présence dans tous les véhicules de la flotte de l'état.

Des propositions logiques au vu du syndicat, créé en 2016 par des fabricants d'éthylotests et d'instruments de mesure de stupéfiants.

Plus d'infos sur les chiffres de la mortalité sur les routes

Commentaires

Le Modérateur

Qui croire sur la première cause de mortalité sur les routes ?

28-07-2017 13:43 
Flakes

Ça change selon ce qu'on veut pénaliser ? xD

28-07-2017 15:03 
dood

pas de litron si guidon...

28-07-2017 16:12 
CLEW

Citation
Le Modérateur
Qui croire sur la première cause de mortalité sur les routes ?

Personne, la première cause de la mortalité routière c'est l'usage de la route...

Après à enjeux différents réponses différentes.

Cela étant on a multiplié tout ce qui était automatique et maintenant on se dite qu'il faudrait revenir à l'humain ! Le mec qui se fait flasher à 150 il peut être complétement ivre, conduire sans permis, sans assurance, le machin automatique s'en moque, s'il avait été contrôlé par un mib derrière son appareil de mesure de vitesse il aurait aussi eu droit à la contravention pour excès de vitesse ainsi qu'à un petit contrôle... à méditer

28-07-2017 17:12 
olivierzx

Tant qu'il n'existera pas de moyen pour détecter l'alcoolémie à distance les lois ne changeront rien.

Je n'ai été dépisté qu'une fois en 31 ans ...

CLEW a raison revenons à l'humain, un bleu à chaque carrefour.
Plus de feux rouges grillés, plus de téléphone au volant, la ceinture pour tout le monde, le clignotant à chaque fois ...

Mais avant la fin du premier mois la moitié des usagers de la route n'auraient plus de permis, seraient fichés banque de France et iraient pointer à pôle emploi.
Rien que pour ses raisons l'état ne fera rien.

28-07-2017 17:42 
Berny

Y a qu'a mettre le ballon de rouge ou le pastis à 10 euros le verre, comme les cloppes, parait que le prix dissuade le consommateur.
cool

Oh putain, j'en ai de bonnes idées moi,j'aurai du être au gouvernement ou être professeur de la sécurité routière. mort

clin d'oeil

28-07-2017 22:38 
THE DUDE

Des chaussures étant trouvées dans 98% des accidents mortelles, je propose d'interdire d'urgence tout soulier pour obliger le port des tongues ! dingue

Quelle insulte à l'intelligence des gens ces stats d'alcool après carton !!! pas d'accord bla bla rageur

29-07-2017 09:35 
BIG83

Salut
>Clew, Olivier
Les radars auto, n'ont pas fait baisser les contrôles des conduites addictives. On en fait certainement plus qu'avant d'ailleurs...

Le nouveau gouvernement a laissé entendre qu'il voulait simplifier les procédures pénales dans certains cas.
J'attends pour voir...

Car pourquoi jusqu'à 0.39 Mgr/l la procédure est forfaitisée et ne peut plus l'être au delà ?
Les éléments constitutifs de l'infraction sont EXACTEMENT les mêmes...

Les Tribunaux ont d'autres chats à fouetter que les infractions routières...

Sauf qu'à 0.39, la procédure prend au minimum 30 mn. Au delà de 3 h 00 à 24 h .....Et pendant ce temps ....
V

29-07-2017 10:32 
Panpan_a_moto

Bon, mais il n'y a pas que l'alcool qui tue ... il y'a aussi :

- la clope au volant qui tombe sur le pantalon
- le maquillage
- le SMS
- le laptop ouvert et allumé sur le siège passager
- les notes de réunions scotchées sur le volant
- la gazette
- la distraction dû à l'équipement multimédia des véhicules
- l'absence de clignotants
- l'absence d'attention à l'autre
- l'état des routes
- etc.

29-07-2017 13:55 
tom4

Citation
olivierzx
CLEW a raison revenons à l'humain, un bleu à chaque carrefour.
Plus de feux rouges grillés, plus de téléphone au volant, la ceinture pour tout le monde, le clignotant à chaque fois ...

Mais avant la fin du premier mois la moitié des usagers de la route n'auraient plus de permis, seraient fichés banque de France et iraient pointer à pôle emploi.
Rien que pour ses raisons l'état ne fera rien.

je pense pas. je pense que les gens "comprendraient" assez rapidement l'enjeu, et se rendrait compte qu'on peut rouler à 30/50/70/90/130, qu'on peut ralentir au feu "au cas où", qu'on peut ne pas se garer sur les pistes cyclables, qu'on peut ne pas prendre le volant bourré, etc etc

y'aura forcément quelques dommages collatéraux au début, mais j'ai envie de dire tant pis

tom4

29-07-2017 14:29 
CLEW

Et puis il y a un point dont la SR et tout les zélotes se réclamant de ce club ne parlent jamais : l'état de la voirie.
Nos routes ont vu leur taux de renouvellement passer de 15 à 20 ans En outre, on constate que le produit des amendes routières (+ de 1,8 milliards d'euros d'après la Cour des comptes - environ la moitié de cette somme provient des contrôles automatiques) normalement et légalement affecté à financer directement la politique de sécurité routière ne l'est qu'à hauteur de 48% (toujours d'après la Cour des comptes).
Pourtant bien peu de bruit sur ces errements qui sont loin de ne pas avoir une partie de la responsabilité de la mortalité routière.

Big, sur les contrôles humains, je pense que c'est différents en fonction des localisations, je n'ai pas l'impression qu'il y en ait plus, enfin en RP. Je n'ai eu que deux contrôles depuis un peu plus de 20 ans en RP... certes, je vois des mibs mais pour autant les contrôles restent rares.
Olivier, ce que je dis c'est simplement qu'un contrôle automatique se moque de certaines choses qu'un mib contrôlera... tout comme ce dernier peut aussi apprécier une situation et faire preuve de mansuétude (même si ce n'est pas ce qu'on lui demande). En outre, rappeler les règles permet aussi de faire de la prévention et peut être d'augmenter la sécurité. Remarque que s'agissant du clignotant, les motards se plaignent que les BAR ne le mette pas et eux ne le mette pas plus...

29-07-2017 15:28 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous