Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Statistiques mortalité routière : 329 morts sur les routes en juin

Une hausse de 15,4% sur la même période l'an dernier

910 décès depuis le début de l'année

329 morts sur les routes en juinLes chiffres de la mortalité routière pour le mois de juin en France sont sortis et ne sont pas bons. Au mois de juin, 329 personnes ont perdu la vie, selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière. C'est 44 de plus qu'en juin 2016, avec 285 décès, soit une hausse de 15,4%. Sur le deuxième trimestre de l'année, 910 personnes sont décédées, contre 822 en 2016. La tendance est la même sur les douze derniers mois, avec une mortalité en hausse de 1.1%, soit 40 décès de plus.

La hausse de la mortalité est en partie due à une hausse du nombre d'accidents corporels, en augmentation de 10,3% en juin, avec 536 accidents de plus que l'an dernier. Sur les douze derniers mois, la hausse est de 3,6%, soit 2.046 accidents de plus que 2016. Le nombre de personnes hospitalisées suit la même tendance, avec une hausse de 301 personnes par rapport à 2016. Sur les douze derniers mois, c'est 1443 personnes de plus qui ont été emmenées à l'hôpital à la suite d'un accident.

La mortalité des automobilistes, des motocyclistes et des cyclistes augmentent notablement ce mois-ci alors que celle des piétons reste plutôt stable et celle des cyclomotoristes poursuit sa baisse. Toujours calculées sur 12 mois glissants, les mortalités des cyclistes, des motocyclistes et des piétons sont à la hausse par rapport à la situation d'il y a un an avec respectivement +23%, +11% et +11%.

La mortalité cumulée sur ces 12 derniers mois des jeunes adultes est en hausse de 3% par rapport à l'an dernier, mais en baisse de -26% par rapport à l'année entière 2010, soit 216 jeunes tués de moins. La mortalité des seniors âgés de 65 ans ou plus, en hausse quasi continue depuis 2013, augmente de +3% sur ces 12 derniers mois par rapport au cumul de l'an dernier.

Evolution de la mortalité routière sur 12 mois

Renforcement des contrôles à venir

En cette période estivale, source d'importants déplacements, les conducteurs sont appelés à la vigilance et à la plus grande prudence par l'état, notamment à l'approche du traditionnel chassé-croisé des vacanciers de l'été. Un chassé croisé qui se concrétise aussi par des véhicules roulant en sens inverse comme cette voiture en contresens qui a heurté un couple de motard sur l'autoroute dernièrement.

Pour tenter de renverser la tendance, l'État multipliera les contrôles ces prochains jours. Dans les prochains jours, un premier appel d'offres régional sera lancé pour permettre d'ici à la fin de l'année de confier à titre expérimental dans une région, la conduite de voitures radar à des sociétés privées, comme une promesse fait depuis plus d'un an. Pour justifier cette mesure, le ministère de l'Intérieur rappelle que "la vitesse excessive est impliquée dans 32% des accidents mortels". Mais comme l'alcool ou la consommation de stupéfiants.

Une phase de test a déjà eu lieu en vue d'un déploiement sur nos routes des voitures radars autonomes. La Normandie a déjà fait rouler des voitures de ce genre, sans dresser aucune contravention, pour l'instant.

Plus d'infos sur la mortalité routière en France