english

80 km/h : un coût annuel de 3,8 milliards d'euros

Le Comité Indépendant d'Evaluation présente sa 1re étude "coûts/avantages"

80 km/h : un coût annuel de 3,8 milliards d'eurosSuite à la décision du gouvernement d'abaisser les limitations de vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire et à l'opacité longtemps laissée autour de l'expérimentation qui avait été menée pendant 2 ans et qui avait d'ailleurs donné lieu à des auditions par le Sénat, un Comité Indépendant d'Evaluation (CIE) a été créé au début de l'été à l'initiative de l'association 40 Millions d'Automobilistes.

Regroupant plusieurs associations d'usagers et de victimes de la route, mais aussi d'experts, le CIE s'est fixé l'objectif d'évaluer l'impact des 80 km/h de manière objective. En septembre, le CIE réclamait ainsi l'accès aux données brutes de la mortalité routière et aux fichiers BAAC. 6 mois après sa création, le CIE n'a toujours obtenu l'accès à ces données de l'accidentalité routière, mais a tout de même profité de sa seconde réunion pour présenter une analyse prévisionnelle "coûts/avantages" de la mesure.

Menée par le professeur Rémy Prud'Homme (Economiste, ancien directeur-adjoint de l'environnement à l'OCDE, professeur des universités et au MIT, consultant de la Banque mondiale), l'étude porte sur la réduction escomptée du nombre d'accidents de la route dus à des vitesses excessives ou inadaptées et la perte de temps imputable mécaniquement à la diminution de la vitesse moyenne pratiquée sur le réseau routier effectivement concerné par la nouvelle limitation.

L'étude estime en effet le temps perdu induit par la baisse de la vitesse moyenne de 4 km/h sur ces routes à 300 millions d'heures, ce qui représente un coût de 4,4 milliards d'euros par an. Les calculs mettent également en avant que sur les 530 personnes au total décédées en 2017 dans des accidents de la route dus partiellement ou principalement à la vitesse, moins d'une centaine de décès sont susceptibles d'être « évités » sur le réseau à 80 km/h, équivalant par convention à 600 millions d'euros épargnés.

Selon cette étude le coût final net de la mesure des 80 km/h avoisinerait ainsi les 3,8 milliards d'euros par an, sans prendre en compte les surcoûts liés par exemple aux modifications de la signalisation routière.

Jean-Luc Michaud, président du CIE :

L'abaissement de la vitesse à 80 km/h ne permettra malheureusement pas la réalisation de l'objectif gouvernemental d'une baisse de 400 tués sur les routes concernées. De plus, l'étude montre que cet échec prévisible sera aggravé par 200 000 années perdues en voiture, ce qui représente un coût final net de 3,8 milliards d'euros par an, qui pénalisera principalement les habitants et l'économie des régions les plus fragiles.

Plus d'infos sur les 80 km/h

Commentaires

james_bar

Rémy Prud'Homme, rien que ce nom dans le comité le décrédibilise totalement.

20-12-2018 16:26 
Alx-i

Citation
james_bar
Rémy Prud'Homme, rien que ce nom dans le comité le décrédibilise totalement.

C'est sur que quand tu prétends mener une étude "objective", il y a plus "neutre" comme choix.

Ceci dit, l'argumentaire de "défense" de la DSR ne vole pas bien haut non plus...

20-12-2018 17:02 
BIG83

Salut
Encore un chiffre à la louche. je serais tout de même curieux de lire l'étude... Bon en même temps, venant de 40 millions on peut se dire qu'ils ne vont pas dire le contraire de ce qu'ils veulent entendre...

Ceci-dit, sur quoi se base l'étude ? Si c'est parce qu'à 80 on roule moins vite qu'à 90, mathématiquement, c'est imparable.
J'imagine donc qu'ils partent du principe que les gens vont mettre plus de temps pour aller par exemple au boulot.
A ce jour, je n'ai pas entendu dire de la part des patrons que tous leurs employés arrivaient à la bourre à cause de la limitation...

Les transports routiers : OK, ils livrent moins vite ? pas si sûr et de toutes façons presque pas concernés...

Maintenant vous avez tous constaté comme moi que sur un parcours à la circulation dense, vous pouvez rouler plus vite que les autres, ou vous faire doubler, la plupart du temps, on arrive tous en même temps au même endroit ( feux, bouchons...)

D'ailleurs pour le pratiquer souvent en escorte, si je ne veux pas être pris dans les ralentissements que je constate au loin... ben je ralentis...
et c'est aussi pour ça que la vitesse régulée est parfois mis en place :
[www.aprr.fr].

Alors, ces presque 4 Mds que coûterait la limitation d'où qu'ils viennent ?
Notez tout de même que je ne suis pas en train de vouloir donner raison à la limitation et leurs géniteurs. Je voudrais juste comprendre.sourire
V

22-12-2018 12:59 
TOM

Ils ont fait un concours avec la SR à celui qui dira le plus de conneries?

Cet argument digne de nos pires énarques ne tient pas la route (excusez l'expression).

C'est comme ceux qui prétendaient qu'en faisant 2h de moins par semaine, on allait créér 2 millions d'emplois....

On peut effectivement chiffrer la remise des panneaux les salaires des personnes qui vont faire les modifs techniques et administratives, mais bon, pour le reste faut arreter de déconner....

Je sais pas à combien on peut chiffrer une "étude" dans ce genre là, mais ça doit pas être donné non plus....

22-12-2018 15:08 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Ctek