english

Des médecins pas assez formés sur les risques routiers

77 % des praticiens conscients d'avoir un rôle à jouer

Un guide informatif sur les risques et la règlementation

Guide pratique 'Le médecin et son patient conducteur'Les médecins pas assez formés sur la prévention des risques routiers. Voilà le constat qui ressort d'une étude menée conjointement par l'association Prévention Routière et la MACSF qui ont décidé de sensibiliser les professionnels de la santé sur ce sujet.

Dans l'étude, 77% des 578 praticiens interrogés estiment avoir un rôle à jouer en matière de prévention, dont 94% évoquent les risques liés à l'utilisation de médicaments et au traitement de la pathologie sur la conduite. En revanche, ils considèrent majoritairement ne pas avoir à interdire à leurs patients de conduire, mais à les conseiller.

Docteur Thierry Houselstein, Directeur médical MACSF :

Les professionnels de santé sont un maillon essentiel dans la sensibilisation des patients à l’impact de certaines pathologies, addictions, traitements ou états de santé particulier sur la conduite. De plus, ce sont eux qui sont les plus à mêmes de sensibiliser et informer les patients. Ils ont indiscutablement un rôle de santé publique et de prévention à jouer. D’ailleurs, 71% des praticiens considèrent logiquement qu’ils ne sont pas légitimes pour interdire la conduite, leur préoccupation étant avant tout le conseil et la prévention.

Pour autant, près de la moitié de ces professionnels de santé juge qu'elle manque de formation (54%) et d'information (45%).

Face a cette situation et en complément de son étude, l'association Prévention Routière et MACSF ont réalisé une brochure destinée à informer les praticiens sur les différents risques liés à la conduite et à la santé à travers 21 fiches thématiques abordant les aspects médicaux ou encore la réglementation.

Résultats de l'étude association Prévention Routière / MACSF

Plus d'infos sur la santé et la conduite

MotoblouzMotoblouzMotoblouz