Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Rencontre avec monsieur Arai

Akihito Arai, 3ème génération à la tête du spécialiste du casque

Rencontre avec Akihito Arai - crédit photo : DRA l'occasion de la présentation de son tout dernier casque jet SZ-R VAS, Arai était présent sur Paris. Nous avons ainsi pu rencontrer Akihito Arai, petit-fils du fondateur de la marque et fils de Michio Arai, actuel PDG avec qui il dirige l'entreprise, pour nous entretenir avec lui sur la production actuelle et le futur du fabricant.

Comment Arai se différencie des autres marques ?

A la base Arai est différent des autres marques, son fondateur, mon grand-père Hirotaki Arai quand il a commencé à faire des casques, ce n'était pas pour des raisons commerciales, mais pour se protéger lui-même et ses copains motards. Par la suite, au début des années 50, il a commencé sa propre entreprise pour protéger tous les motards. Donc à l'origine il faisait des casques pour se protéger la tête, il y avait une rumeur comme quoi quelqu'un avait fait un casque innovant, ils lui ont demandé de le commercialiser et c'est comme cela qu'Arai a commencé. Donc ça c'est le plus gros point qui différencie Arai de ses concurrents.

C'est la philosophie que l'on veut garder, continuer à faire des casques pour protéger la tête des gens, pas pour le business. La grosse différence chez Arai c'est aussi le fait qu'il n'y ait aucun investisseur chez nous, nous détenons les rênes nous-mêmes, c'est nous qui décidons comment faire et nous ne voulons pas que des actionnaires nous disent comment faire nos casques. Une autre grande différence, les 3/4 du personnel chez nous sont des motards. Et depuis l'année dernière, si vous voulez intégrer l'entreprise Arai, une seule condition, avoir le permis moto.

Quelle est la situation d'Arai en ce moment ?

C'est un peu difficile en ce moment, car il y a beaucoup, énormément de concurrence et Arai a un produit assez exclusif, c'est un peu comme la "Rolls Royce" du casque, mais, nous sommes convaincus que les gens qui utilisent Arai vont en parler et que le bouche-à-oreille va être lié au fait que les gens utilisent Arai.

Quelles sont vos innovations dans le futur ?

Nous avons beaucoup de projets entre autres, le casque modulable. Nous faisons pleins d'innovations comme le fait que nous ayons rabaissé la visière sur notre SZ-R VAS et le reste nous en faisons un peu tous les jours, mais tant que ce n'est pas sécurisé à nos yeux, nous ne voulons pas le sortir.

Je peux comparer cela aux tests des médicaments, à l'origine, ils sont testés sur des animaux et quand le médicament a fait ses preuves, seulement à partir de ce moment-là, ils vont le tester sur les humains et donc c'est pareil pour les innovations Arai, nous testons tout chez nous au Japon en laboratoire et quand nous estimons que c'est sécurisé, que nous sommes satisfaits du résultat, seulement à partir de ce moment la nous le commercialisons. Nous ne voulons surtout pas faire des tests sur les pilotes, donc nous y allons petit à petit, ce sont des petites améliorations, mais combinées entre elles, cela fait une grande différence.

Quel est votre point de vue sur le fait d'intégrer le GPS dans la visière ?

(rire) Mon père n'aime pas du tout cela. Quand on fait de la moto, nous voulons vraiment nous consacrer sur le fait de rouler, le plaisir de la route, du vent...et maintenant il y a beaucoup de distraction avec internet notamment, les réseaux sociaux et maintenant les gens utilisent la moto pas comme avant, un vrai motard il utilise sa moto qu'il fasse beau, qu'il pleuve et les motards sont fragiles, donc s'ils sont distraits, c'est dangereux aussi.

Il faut rappeler que le premier rôle du casque c'est de protéger la tête, maintenant malheureusement, c'est devenu un peu un accessoire de mode, qui va avec la moto, la combi, ou la veste...mais on en a conscience de cela par exemple quand on avait fait une série de casques Honda, pour les motos Honda. Mais pour répondre à votre question, non ce n'est vraiment pas la priorité d'Arai.

Plus d'infos sur Arai

Commentaires

chourave

"La grosse différence chez Arai c'est aussi le fait qu'il n'y ait aucun investisseur chez nous, nous détenons les rênes nous-mêmes, c'est nous qui décidons comment faire et nous ne voulons pas que des actionnaires nous disent comment faire nos casques."

Tout ça me donne envie de racheter un Arai.

12-09-2018 23:16 
waboo

Ce fut mon premier casque.

Il est mort en service...

Pas eu de nouveau depuis, je trouve la marque moins innovante que la concurrence. Dommage.
Et faire un modèle plus abordable dans la gamme serait intéressant également...

13-09-2018 09:00 
commando

bon matos, mais j'ai quand même acheté un X Lite carbone

13-09-2018 10:54 
L'iguane

"Arai a un produit assez exclusif, c'est un peu comme la "Rolls Royce" du casque"

Bien résumé.
Un truc vieillissant, complètement à la rue face aux concurrents, mais qui continue à appliquer des tarifs délirants en exploitant une image qui ne se justifie plus.

13-09-2018 11:19 
eric 12 bandit

C'est clair ! clin d'oeil


"C'est un peu difficile en ce moment, car il y a beaucoup, énormément de concurrence et Arai a un produit assez exclusif, c'est un peu comme la "Rolls Royce" du casque, mais, nous sommes convaincus que les gens qui utilisent Arai vont en parler et que le bouche-à-oreille va être lié au fait que les gens utilisent Arai."

Moi, je veux bien en parler de Araï, mais pas certain que ça lui fasse de la pub.... pipeau

L'un des pires casques que j'ai eu et si je ne l'avais pas changé, je ne serais plus là pour en parler.


VVVV

13-09-2018 12:48 
wideview33

Et ben moi je remercie Mr Arai d'avoir sauvé ma petite tête dans une gamelle à 210. Mon vieux Crafard peut faire office de boule à facette, je l'ai gardé en souvenir.

13-09-2018 15:45 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous