Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Marseille : plus de mariages pour les adeptes de rodéos urbains

Deux maires de la cité phocéenne interpellent le préfet de police sur les comportements à risques

Circulation bloquée, feux grillés, individus sur les capots, circulation en sens interdit...

AMarseille : plus de mariages pour les adeptes de rodéos urbains - Crédit photo : Youtubeu début du mois à Annecy, deux mariages avaient semé le chaos dans les rues de la ville avec des cortèges de voitures qui ont multiplié les infractions et entraîné le dressage de pas moins de 70 procès-verbaux par les forces de l'ordre.

Mais la ville savoyarde est loin d'être un cas isolé puisque ce genre de comportement se retrouve assez régulièrement dans le pays, notamment à Marseille. Sauf que dans la cité phocéenne, la police ferme les yeux sur ces comportements, ainsi que sur les rodéos urbains qui y sont régulièrement organisés.

C'est en tout cas ce que dénoncent Sabine Bernasconi, maire des 1er et 7e arrondissement et Yves Moraine, maire de 6e et 8e arrondissement, qui viennent d'interpeller le préfet de police des Bouches-du-Rhône pour que la situation arrête de s'empirer. Ces derniers dressent également la liste type des infractions qu'ils rencontrent régulièrement : blocage de la circulation, excès de vitesse, franchissement de feux tricolores, circulation en sens interdit, individus sur les capots...

Le comportement de ces convois de véhicules met en danger les citoyens et ces événements empirent à l'occasion des mariages. Nos concitoyens ne supportent plus ces cortèges. Ce qui est étonnant de la part des autorités, c'est qu'on va sanctionner un simple stationnement irrégulier et on laisse faire ces gens qui vont à contresens et qui grillent tous les feux rouges.

Cet été, une proposition de loi a été adoptée pour renforcer la lutte contre les rodéos motorisés, notamment en définissant un cadre précis sur ces agissements considérés comme des "Comportements compromettant délibérément la sécurité ou la tranquillité des usagers de la route", mais encore faut-il que les forces de l'ordre interpellent les individus et la fasse appliquer.

Jugeant que la police n'est pas suffisamment impliquée sur ce sujet, les deux maires ont décidé de faire réagir le préfet en refusant de célébrer tous les mariages "dont les participants auraient provoqué, à proximité immédiate ou au sein de leur mairie, en particulier à Bagatelle, la mise en danger de concitoyens". Une action qui débutera dès le week-end prochain.

Plus d'infos sur les rodéos urbains

Commentaires

did49

Justice à deux vitesses?
Alors qu'il y aurait du pognon à se faire.
Mais on ne veut pas froisser certaines populations.

24-10-2018 19:49 
Peterpan

C le mariage qui est à risque ...juste une extrapolation! clin d'oeil

24-10-2018 20:49 
CLEW

Salut,

J'ai l'impression que c'est plus un effet d'annonce qu'autre chose tant il me semble difficile pour un maire de pouvoir obtenir des informations sur les participants. En effet, jusqu'à preuve du contraire, on ne communique pas la liste des participants d'un mariage en mairie...

V

Etienne

25-10-2018 08:47 
BIG83

Salut
Ca s'est déjà fait à NICE
[france3-regions.francetvinfo.fr]

On prune, directement ou par vidéo, et on annule la date du mariage...Quand ils auront perdu les résa des salles, les loc des bagnoles de luxe et évidemment le report de la cérémonie... Peut être qu'ils reviendront à des comportements plus "civilisés".... Mais je n'y crois guère....

Après si la robe de la mariée sent la lacry, ça va éternuer pendant la nuit de noce....
V

25-10-2018 09:41 
cajo

Parce qu'elle va garder sa robe, tu crois ?? timide

25-10-2018 10:50 
CLEW

oui mais pour ça il faut qu'ils foutent le b.ordel avant

25-10-2018 12:38 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous