english

Népal : Des caméras pour plus de sécurité

Les agents de police filment les infractions pour faire respecter le code

Obligation de prouver l'infraction pour pouvoir verbaliser un usager

Népal : Des caméras pour plus de sécurité sur la route - Crédit photo : UNOPSNiché entre l'Inde et le Tibet, le Népal abrite pas moins de huit des plus hautes montagnes du monde et offre des paysages à couper le souffle. Le pays attire d'ailleurs régulièrement les motards en quête d'aventure et de dépaysement.

Mais conduire au Népal reste une entreprise à risque alors que la circulation se montre particulièrement dangereuse en raison des infrastructures de mauvaise qualité, d'un trafic qui ne cesse de s'accroître et de conducteurs qui ne connaissent que peu les règles en place. Chaque année, ce sont ainsi plus de 200 personnes qui décèdent dans quelque 6.000 accidents.

Pour tenter de remédier à cette situation, le Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (United Nations Office for Project Services - UNOPS) a équipé les agents de circulation de la police de caméras GoPro dans les districts de Katmandou, Lalitpur et Bhaktapur.

Cette opération financée par le ministère britannique du Développement international permet ainsi aux agents d'enregistrer toutes leurs interactions avec les usagers, conducteurs et piétons et d'archiver les images qui peuvent ainsi être réutilisées lorsqu'un usager conteste l'infraction. En effet, avant de pouvoir verbaliser un conducteur, les agents népalais sont tenus de prouver l'existence de l'infraction. Il était donc jusqu'à présent plutôt facile de contester, c'est nettement moins le cas lorsque le méfait a été immortalisé par une caméra.

Les premiers retours sont plutôt positifs à en croire Prakash Aryal, inspecteur général de la police du Népal :

L’utilisation des caméras a permis d’arrêter des personnes qui enfreignent le Code de la route et d’améliorer la circulation et le comportement des usagers de la route à Katmandou.

Par ailleurs, les enregistrements n'ont pas uniquement un rôle répressif, mais aussi éducatif puisque les séquences enregistrées sont ensuite réutilisées pour l'enseignement du Code de la Route et la sensibilisation aux dangers de la route.

Komal Karki, responsable de projet à l'UNOPS :

L’introduction de caméras GoPro aide non seulement les agents de police à mieux gérer la circulation dans la vallée de Katmandou, mais cela pousse également les usagers à respecter le code de la route et à assumer les conséquences de leurs actes.

Plus d'infos sur la conduite au Népal

Commentaires

freedom ciao tutti

faudrait qu'en France il y ai des queufs au bord des routes autre que derrière les radars.
transmettez cet article a Sarko, l'instigateur des pv automatisés.

18-12-2018 17:56 
olivierzx

Il y a déjà en France des motos banalisées circulant avec une caméra.
Pour l'instant elle ne sert que de sécurité/preuve en cas de contrôle/interpellation (comme celle des agents à pied) mais elle pourrait servir comme les vidéosurveillances.
En rentrant l'agent rend la caméra, l'enregistrement est visionné et les PV partent.

19-12-2018 17:46 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

MotoblouzMotoblouzMotoblouz