Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Sécurité routière : baisse de la mortalité en octobre

Plus d'accidents et de blessés, moins de tués et d'hospitalisations

Une tendance à la baisse très marquée sur 12 mois

Sécurité routière : baisse de la mortalité en octobreL'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) vient de présenter les chiffres provisoires de l'accidentalité routière pour le mois d'octobre. Alors que septembre avait marqué un frein dans la baisse quasi continue depuis un an, la mortalité routière repart à la baisse en octobre.

Ainsi, on enregistre 44 tués sur les routes de moins par rapport à octobre 2017, ce qui correspond à un important recul de 13,8 %. Dans la même tendance, le nombre d'hospitalisations a diminué de 22,1% avec 537 cas en moins.

Malgré tout, le nombre d'accidents corporels progresse de façon importante avec 293 cas supplémentaires, tout comme le nombre de blessés qui croît de 6,6 %. On aura donc rencontré plus d'accidents sur les routes, mais ceux-ci se sont montrés moins graves dans l'ensemble.

Bilan octobre Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés dont hospitalisés
2018 5.644 275 6.927 1.895
2017 5.351 319 6.497 2.432
Différence + 293 - 44 + 430 - 537
Evolution + 5.5 % - 13.8 % + 6.6 % - 22.1 %

Evolution sur 12 mois

Ces nouveaux résultats viennent donc confirmer et renforcer la tendance appliquée depuis le début de l'année comme depuis un an. En comparant les données enregistrées entre novembre 2017 et octobre 2018 par rapport à celles s'étalant entre novembre 2016 et octobre 2017, tous les facteurs de l'accidentalité sont ainsi en nette baisse, particulièrement la mortalité qui recule de 6,5 % et les 5.212 hospitalisations de moins.

Bilan sur 12 mois Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés dont hospitalisés
Nov. 2017 - Oct. 2018 56.483 3.253 70.872 22.749
Nov. 2016 - Oct. 2017 59.028 3.479 73.973 27.961
Différence - 2.545 - 226 - 3.101 - 5.212
Evolution - 4.3 % - 6.5 % - 4.2 % - 18.6 %

Evolution par catégorie

Comme toujours, l'évolution de la mortalité reste très différente en fonction des différentes catégories d'usagers. Alors que la diminution du nombre de décès impacte majoritairement les automobilistes, mais aussi les motocyclistes, la mortalité des piétons enregistrait une importante hausse et sa valeur la plus élevée de la décennie pour un mois d'octobre avec 60 piétons tués.

Plus d'infos sur l'accidentalité routière

ixon