Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Sécurité routière : mortalité stable en avril

Tous les facteurs d'accidentalité en baisse sur les 12 derniers mois

La mortalité des cyclistes continue de grimper

Sécurité routière : une mortalité stable en avrilL'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) vient d'annoncer une stabilisation de la mortalité routière pour le mois d'avril. Dans son dernier baromètre mensuel, on apprend ainsi que 294 personnes ont perdu la vie sur les routes de métropole et d'outre-mer, soit 7 de moins que l'année dernière à la même époque.

Sur le territoire métropolitain, tous les voyants sont au vert avec une baisse du nombre d'accidents corporels de 5,8%, un recul de 6,3% du nombre de blessés et 17,5% de personnes hospitalisées en moins. Le constat est le même sur les routes d'outre-mer où les accidents, les blessés et les hospitalisations reculent de 175 accidents, 216 blessés et 62 personnes hospitalisées.

Bilan avril (métropole) Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés dont hospitalisés
Avril 2018 4.671 279 5.872 1.955
Avril 2017 4.961 281 6.269 2.370
Différence -290 -2 -397 -415
Evolution -5.8% -0.7% -6.3% -17.5%

Une tendance baissière sur 1 an

Si la tendance affichée est encourageante, il convient toujours de regarder l'évolution à plus long terme. Sur une période de 12 mois, la situation est meilleure puisque l'on constate une baisse sensible de tous les facteurs d'accidentalité. En un an, on décompte ainsi 1.493 accidents corporels de moins, 78 vies épargnées et 2.033 blessés en moins.

Bilan sur 12 mois (métropole) Accidents corporels Tués à 30 jours Blessés dont hospitalisés
Mai 2017 - Avr. 2018 56.917 3.410 71.674 26.358
Mai 2016 - Avr. 2017 58.410 3.488 73.707 27.545
Différence -1.493 -78 -2.033 -1.187
Evolution -2.6% -2.2% -2.8% -4.3%

Les usagers vulnérables toujours impactés

Sur cette période de 12 mois, la mortalité des automobilistes et des motocyclistes est restée assez stable. La baisse du nombre de tués sur la dernière année concerne ainsi principalement les piétons (-13%). A l'inverse la mortalité des cyclomotoristes (+6%) et celle des cyclistes (+2%) repartent à la hausse. Les cyclistes représentent d'ailleurs la seule catégorie d'usager à avoir vu sa mortalité grimper (+14% !) depuis 2010.

Plus d'infos sur l'accidentalité routière