Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Péages gratuits : Vinci renonce à faire payer les conducteurs

La société d'autoroute revient sur son annonce "mal comprise"

La hausse des tarifs toujours d'actualité pour le 1er février

Péages gratuits : Vinci renonce à faire payer les conducteurs - crédit photo : Vinci AutoroutesEn début de semaine Vinci Autoroutes annonçait sa volonté de demander aux conducteurs ayant bénéficié des "péages gratuits" des gilets jaunes de régler leurs trajets en s'appuyant sur les plaques minéralogiques relevées par les caméras de surveillance.

Si en temps normal un conducteur ne payant pas le péage doit s'acquitter du montant de celui-ci et d'une amende de 35 euros (récupérée par l'Etat), Vinci avait ici précisé qu'elle ne réclamerait que le montant du péage et pas l'amende compte tenu des circonstances particulières.

Seulement voilà, dans le contexte actuel l'annonce a suscité un tollé. Le concessionnaire autoroutier vient ainsi de faire machine arrière et d'annoncer qu'aucune demande ne serait adressée aux conducteurs. Toutefois, celle-ci laisse la porte ouverte à toutes les personnes qui souhaiteraient se régulariser et qui peuvent le faire volontairement par téléphone au 3605, sur le site internet Vinci ou en sonnant à l'interphone d'un péage du groupe Vinci.

Cette procédure, sans doute insuffisamment expliquée, donc mal comprise, a suscité depuis hier un grand nombre de réactions négatives. VINCI Autoroutes a décidé de renoncer à son application et en appelle au civisme de chacun dans ces circonstances exceptionnelles.

La procédure aurait-elle pu malgré tout être appliquée ? C'est loin d'être une évidence alors qu'il aurait été possible de contester en mettant le manque d'informations à ce sujet ou encore les ralentissements provoqués par les gilets jaunes qui ne permettaient pas à la société d'autoroute d'assurer le service pour lequel le conducteur s'acquitte des droits de péage.

Rappelons cependant que les tarifs autoroutiers vont encore augmenter au 1er février prochain avec des prix qui devraient progresser entre 1 et 2 % selon les zones.

Plus d'infos sur les sociétés d'autoroutes

Commentaires

Monsieur_C

"Cette procédure, sans doute insuffisamment expliquée, donc mal comprise"

C'est le problème avec la pensée complexe : on nous met une douille mais comme c'est mal expliqué on n'est pas content.
Alors qu'une douille bien expliquée, là ça satisferait tout le monde, à n'en pas douter.

19-12-2018 08:57 
Flakes

"mal comprise" lol

19-12-2018 09:17 
froggyfr99

Encore une fois, c'est nous les kons puiqu'on ne comprend pas qu'en fait on ne devait pas payer ...

'béciles !

19-12-2018 09:22 
cricridu34

Ce qui est surtout "insuffisamment expliqué", c'est pourquoi ils nous prennent sans arrêt pour des CONS. Il n'y a pas un jour sans une petite phrase où les français sont pris pour des abrutis par ce gouvernement. Le problème, c'est que nous ne leur avons pas encore "suffisamment expliqué" que les abrutis, ce sont eux. 4 semaines de mouvement social pour leur signifier que le mépris, la suffisance et l'insulte nous n'en voulions plus. Le second problème, c'est aussi qu'ils sont censés nous représenter, ils y arrivent très bien, mais pas par l'intelligence de leurs propos.

19-12-2018 09:28 
Rackham

Je vois pas en quoi il faut se réjouir, Rugy a dit: "On ne peut pas faire cela. En réalité, sans doute que c’est l’Etat qui va devoir payer une grande partie de la facture, et donc, ça va être une dépense supplémentaire (…) ou sinon cela sera répercuté d’une façon ou d’une autre sur les tarifs d’autoroute".
En gros au lieu de faire payer ceux qui ont utilisés les autoroutes, on va lisser la facture sur tout le monde, ça passera plus inaperçu.

19-12-2018 10:10 
Rackham

Si ils avaient dit: “en tant que multinationales bénéficiant de réduction fiscales, utilisant fortement les paradis fiscaux avec plus de 212 filiales dans ces environnements paradisiaques qui nous permettent d'éviter de redistribuer normalement nos bénéfices. De plus ayant bénéficié, grâce à notre bon réseau, de prix ultra compétitif pour la concession des autoroutes. Nous comprenons la colère de certain face à la non redistribution des ressources et nous assumons pleinement notre rôle en prenant en charge l'ensemble des frais liés aux gilets jaunes.”
La je serais content, non ils ont trouvé une parade avec le gouvernement pour se faire payer sans faire trop de vague c'est tout.

19-12-2018 10:21 
kikou 13

de toutes façons, vinci n'ayant pas un accés direct aux fichiers cartes grises , ils n'auraient pu le faire qu'avec la complicité de l'état ... et çà, vu le climat actuel , ce ne devait pas être envisageable ...!

19-12-2018 11:19 
Ellrico

Kikou13, Les sociétés d'autoroute bel et bien accès au fichier SIV (carte grise

[www.cnil.fr]

19-12-2018 16:23 
c@ssoulet

Expliquer, ça veut dire appliquer de savantes techniques de communication pour t'entuber pareil, mais avec le sourire.

Ils nous prennent vraiment pour des singes

19-12-2018 17:36 
kikou 13

merci Ellrico pour cette precision ...

19-12-2018 17:49 
Peterpan

Encore que le singe devant ces beaux discours resterait stoique !!! lol


…. Nous on est censé comprendre que c pour notre bien ! ...si partition bien exécutée ...car j'ai l impressionc en ce moment que les couacs se multiplient !!

19-12-2018 17:52 
Dany

Vinci renonce… Mais ils ont quand même essayé, ces enc… !!!

22-12-2018 15:52 
dante

S'ils ont renoncé, c'est parce qu'il y avait (par déduction) un fort risque que légalement ça ne passe pas. Point barre.

22-12-2018 16:49 
L'iguane

Ils ont renoncé parce que Manu leur a dit "- C'est pas le moment, mais vous pourrez récupérer le manque à gagner avec les prochaines augmentations."




































Nous ne voyons pas d'autre explication.

[attachment 30296 hqdefault.jpg]

22-12-2018 21:44 
BIG83

Salut
Ils ont peut être renoncé parce que l'état (nous donc... )va payer....

V

22-12-2018 22:47 
Peterpan

Je dirai même plus : l'état va payer ..et Vinci augmentera ses prix !

23-12-2018 08:30 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous