english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

67.963 permis retirés en 2018

26 millions d'infractions constatés et 14,9 millions points retirés

Baisse des infractions relevées mais hausse du nombre de délits

67.963 permis retirés en 2018Après avoir présenté un peu plus tôt dans l'année le bilan de l'accidentalité routière pour l'année 2018, avec un recul de la mortalité par rapport à 2017, la Délégation à la Sécurité Routière traite aujourd'hui l'autre versant de sa politique en s'attardant sur l'évolution des infractions.

Ainsi, au cours de l'année passée, ce sont un peu plus de 26 millions d'infractions au Code de la route qui ont été relevées par les forces de l'ordre nationales, les polices municipales et l'ANTAI, dont 7 millions concernant le stationnement.

Toutefois, les policiers municipaux se sont montrés très actifs avec pas 6.8 millions de Procès-Verbaux électroniques dressés dont 5,9 millions pour le stationnement, grâce à l'efficacité de la technologie embarquée.

Baisse des infractions constatées

En dehors de ces PV des municipaux, le volume d'infractions relevé par la police nationale, la gendarmerie nationale et les radars automatiques s'élève à 19.712.188, soit une baisse de 18 % par rapport aux 24.032.267 infractions relevées en 2017.

Pour autant, ces chiffres ne permettent pas d'affirmer une amélioration des comportements sur la route. C'est même le contraire. Car malgré la baisse des PV, le nombre de délits routiers progresse de 5,9% avec 629.601 cas relevés et représente 3,2% du total des infractions. Il s'agit de la 4e augmentation consécutive.

Si les PV pour alcool au volant sont en baisse de 11% et les délits de 2,2%, l'usage de stupéfiants a de son côté progressé de près d'un tiers sur une année et représente désormais un délit sur 10.

La diminution du nombre global de PV s'explique aussi surtout par les dégradations qu'ont connues les radars au second semestre ainsi que par la réaffectation massive des forces de l'ordre lors des nombreuses manifestations. On constate ainsi que les radars automatiques ont enregistré 2,9 millions d'infractions en moins tandis que les infractions pour excès de vitesse ont diminué de 17,2% par rapport à 2017.

Moins de points retirés, plus de permis perdus

Alors que 78% des conducteurs français détiennent encore leurs 12 points sur leur permis de conduire, ce sont tout de même 14,9 millions de points qui ont été retirés l'an dernier avec là encore une baisse de 1,9%.

Les excès de vitesse restent la cause majeure de perte de point avec 9.909.451 points retirés soit une baisse de 6% par rapport à 2017. Dans le même temps, les franchissements de feux rouges (1.417.064 points) et le téléphone tenu en main (1.046.176 points) progressent respectivement de 4,1% et 11,1%

A l'issue de cette année 2018, 67.963 permis de conduire ont ainsi été invalidés. Etrangement, alors que le nombre d'infractions relevées et de points retirés sont à la baisse, celui des invalidations de permis progresse de 10,1 % sur un an. Parmi les retraits en 2018, 138 personnes ont perdu leur permis par des successions d'infraction à un point. A l'inverse, 3.201.700 conducteurs ont pu récupérer leurs 12 points.

Plus d'infos sur les infractions routières

Commentaires

D3n1s57

Résultat assez logique d'une politique complètement tordue, la preuve qu'ils tapent à côté, sinon les chiffres se réduiraient sourire . La seule chose qui compte c'est faire du chiffre et remplir les caisses, la sécurité n'a absolument rien à voir la dedans.

10-10-2019 13:14 
BIG83

Salut
Mais c'est horrible, ça donne le chiffre complètement dingue de....0,17% des conducteurspaix
V

10-10-2019 14:02 
dood

17/10000??? Salauds de fascistes-totalitaires-illuminati-reptiliens!

10-10-2019 14:24 
Chorus

Je rappelle à tous les acharnés de la lutte anti-contrôles routiers les chiffres suivants :
En 1953 : 8634 décès et 146 083 blessés
En 1962 : 11 961 décès et 227 289 blessés
En 1972 : 18 630 décès et 336 9733 blessés.
Là, début de la politique de sécurité routière, dont limitations de vitesse, radars etc...
En 2018 : 3 259 tués et 73 148 blessés.
Donc, si tu es en vie ou debout sur tes pattes arrières, c'est peut-être grâce à cette politique là.
Va faire de la moto dans un pays où il n'y a aucun contrôles de ce type (dans de nombreux pays d'Afrique, en Russie etc...) et reviens nous en parler (si tu reviens).

10-10-2019 18:32 
D3n1s57

J'y suis très souvent dans un de ces pays mon p'tit gars et depuis plus de 35 ans clin d'oeil, tu confonds politique et l'avancé technologique en sécurité routière au niveau des véhicules (plus sécurisé, moins de morts, logique). Et dans mes petites pattes arrières j'ai plus de 2 millions de bornes, tous véhicules confondu de A à B en passant par CE et DE. Ta politique me tuera ça c'est certain...

10-10-2019 19:43 
Spad

Les chiffres que tu donnes sont en partie faux.
Pourquoi? Parce que les voitures ont évolué, innové, et sont devenues certes plus rapides, mais aussi plus sécuritaires. (les motos aussi, mais moins).
Les bagnoles, jusqu'au milieu des années 80, dépassaient rarement le 110 en Vmax (sauf BMW, Merco et marques sportives). Ex : la 204. Cependant, elles étaient faites entièrement de métal, aucune protection quelconque, pas de ceintures (du moins jusqu'en 73, mais seulement à l'avant : 90 à l'arrière), et avec des vitres sans traitement (sauf exceptions) : donc quand elles cassaient, tu te prenais un gros morceau de verre dans la tronche...
Aujourd'hui, tu peux avoir un accident à 130 et t'en tirer sans dommages. A l'époque, tu étais un miraculé quand tu n'avais rien après avoir embouti un poteau à 80...

Mais tu as aussi en partie raison, parce que quelques unes de ces innovations découlent d'une obligation (notamment la ceinture), et que sans cette répression (notamment sur l'alcool), il y aurait certainement eu bien plus de morts.

10-10-2019 20:26 
Chorus

Les chiffres sont tout sauf faux. Ce sont les données officielles, vérifiables par chacun. Ce n'est "que" le décompte des morts et des blessés.
Pour mémoire, la 1ère Golf GTI date de 76, la 1ère 205 GTI de 82, la R5 Turbo de 80 etc... La liste des vroom vroom est sans fin. Et le bridage des motos à 106 cv date de 1995. Donc non, on ne peut pas dire "Les bagnoles, jusqu'au milieu des années 80, dépassaient rarement le 110 en Vmax".
Et on peut même croiser ces chiffres avec l'évolution du nombre de véhicules sur la période pour se rendre compte de la nécessité de changer son regard sur le respect des règles de sécurité (oui, je sais, ça fait réac' et sur les sites de motards -dont je fais partie- il vaut mieux dire "mort aux vaches et vive l'anarchie" ça fait mieux. Mais j'assume) :
1er janvier 2018 39 502 000
1er janvier 2010 37 438 000
1er janvier 2000 33 090 000
1er janvier 1990 27 758 000
1er janvier 1980 20 990 000
1er janvier 1970 13 710 000
1er janvier 1960 6 240 000
1er janvier 1950 2 310 000

Après, chacun sa vision du monde. Juste, j'ai le poil qui me hérisse à chaque fois que je lis des commentaires aussi ras du bonnet que "Tout ça c'est des conneries, c'est juste pour faire du fric".

10-10-2019 20:50 
Chorus

Et pour répondre à notre camarade motard qui est "très souvent dans un de ces pays mon p'tit gars et depuis plus de 35 ans" sans ambages, je dis "très heureux pour toi" le plus sincèrement du monde.
Il y a aussi une infinie majorité de personnes qui sont indemnes en France malgré plusieurs millions de km. So what ?
Il faut vraiment ne jamais avoir vu son gamin la tête explosée par un crétin en excès de vitesse pour ne voir le monde qu'au travers de sa maigre expérience et considérer que la route est un espace de jeu et de liberté absolus.

10-10-2019 20:58 
c@ssoulet

Au milieu des années 80 on roulait bien plus vite qu'aujourd'hui. Dans ses caisses zéro étoile au crash test et en bécane avec des pneus dont on ne voudrait pas aujourd'hui pour aller chercher le pain au bout de la rue.
Faut arrêter les comparaisons foireuses. C'est vrai que c'etait n'importe quoi et qu'il était bien de se calmer un peu, mais on n'a aucune notion de la mesure. Aujourd'hui ça devient n'importe quoi dans l'autre sens

10-10-2019 22:52 
Godzilla

Citation
Chorus
Juste, j'ai le poil qui me hérisse à chaque fois que je lis des commentaires aussi ras du bonnet que "Tout ça c'est des conneries, c'est juste pour faire du fric".


Ben oui, aujourd'hui c'est juste pour faire du fric.

Faut-il être ras du bonnet pour croire le contraire en 2019...? Je ne sais pas...ange

Tu es libre de croire que la répression routière telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui va dans le bon sens.
Pour ma part je pense qu'il faut de bien grosses oeillères mais c'est normal je suis un peu bas du front.

C'est marrant toute cette agressivité préventive alors que personne n'a rien dit sur le sujet ou quasiment.

11-10-2019 00:01 
dood

En un sens, seulement, marrant.
Oui les routes tuent moins.
La technologie y est bien sûr pour quelque chose.
Les comportements aussi, évidemment.
Le changement de ces comportements est aussi provoqué par la répression, comme il peut l'être par l'éducation.
Par contre: voir la répression comme un moyen de dégager du blé ( et il est bien difficile de prétendre le contraire), c'est un vrai problème.
Et si le doute persiste auprès de l'opinion, c'est aussi sans doutes parce que c'est en effet le cas.

Personne ne veut mourir en route. Personne ne veut tuer.
Les moyens sont à penser mais c'est pas en se balançant des sentences aussi péremptoires que le debat peut avancer.
Ici n'est fait états que de stats, pas de sécurité.

11-10-2019 06:41 
tom4

Citation
D3n1s57
J'y suis très souvent dans un de ces pays mon p'tit gars et depuis plus de 35 ans clin d'oeil, tu confonds politique et l'avancé technologique en sécurité routière au niveau des véhicules (plus sécurisé, moins de morts, logique). Et dans mes petites pattes arrières j'ai plus de 2 millions de bornes, tous véhicules confondu de A à B en passant par CE et DE. Ta politique me tuera ça c'est certain...

et moi j'ai une énorme b###


tom4, résumé du post en 4 mots :)

11-10-2019 09:31 
CLEW

Citation
Spad
Les bagnoles, jusqu'au milieu des années 80, dépassaient rarement le 110 en Vmax (sauf BMW, Merco et marques sportives).

Nous dit Spad du haut de ses dix-sept ans... Bin dans les années 80 j'avais déjà les permis A et B auxquels se rajoutait le PL. Je peux t'assurer que ma simca 1100 dépassait facilement les 110 et dans des moments de folies atteignait allégrement le 130 sur autoroute... et ailleurs.

Pour en revenir au sujet initial, cette communication axée sur les chiffres me laisse froid surtout lorsque l'on ignore superbement le corolaire : l'augmentation des conduites sans permis. Cette infraction fait partie des 2,2% d'augmentation, non détaillée, des délits routier. Après, il faut quand même observer que près de 80% des titulaires du permis de conduire ont 12 points... et que, comme l'a fait remarquer Big, cela représente moins de 0,2% des titulaires du permis de conduire.

11-10-2019 09:48 
froggyfr99

J'avais pas compris que les chiffres officiels sont forcément justes ...
Scuzez-moi.

timide

11-10-2019 10:26 
Charlie_41

L'avantage des chiffres, c'est qu'on peut leur faire dire n'importe quoi, dans le sens qu'on veut.
Oui ils sont vrais, non on ne peut pas comparer aujourd'hui et il y a 50 ans.

Pour en revenir au sujet,... Bah ce serait bien de lire l'article déjà. On est pas sur FB ici clin d'oeil

11-10-2019 11:38 
CLEW

L'administration est tellement friande de statistiques et de chiffres que je pense que ceux fournis sont justes.

11-10-2019 11:48 
BIG83

Salut
Oui, on peut faire dire ce qu'on veut aux chiffres. Ca c'est notre argument lorsqu'ils ne nous conviennent pas.
Qui ici contesterait les chiffres de l'enquête MAIDS ??? et pourtant ce sont des chiffres aussi.

Maintenant dire que la SR c'est uniquement pour faire du fric, pourquoi pas...
Mais pour qui connait un peu la procédure judiciaire en matière de DELITS routiers ( je dis bien délit au sens juridique du terme ) à savoir Alcool, stup...on sait très bien que le "coût" de celle-ci est largement au delà de qu'elle génère comme "profit"

Et pour relativiser encore un peu sur les chiffres, 15 millions de pts retirés. Considérant qu'il y a 40 millions de PC avec 12 pts attribués, ça nous fait un "petit" 3 % des pts retirés.
On pourrait remonter ce chiffre en sachant exactement combien de pts ont les conducteurs de moins de 2 ou 3 ans de PC....
Bref, c'est pas non plus l'hécatombe... même si...
V

11-10-2019 13:09 
kikou 13

BIG83 ... quel rabat joie !!!

11-10-2019 14:01 
BIG83

respect

11-10-2019 18:24 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous