english

Une Moto Guzzi V7 transformée en oeuvre d'art

Tom Dixon customise la classique italienne pour le London Design Festival

La Moto Guzzi V7 TomotoMoto Guzzi s'installe dans la culture en devenant un objet d'exposition du London Design Festival. La marque de Mandello del Lario a été mise à l'honneur par le designer Tom Dixon dans le cadre de l'exposition Touchy Smelly Feely Noisy Tasty tenue au Coal Office, en plein quartier de King's Cross dans la capitale britannique.

Cette Moto Guzzi V7 Tomoto abandonne ici son style emblématique pour suivre l'inspiration du designer britannique. Elle arbore ainsi un design faisant la part belle à l'aluminium brut et aux lignes géométrique avec des jantes pleines taillées au laser, un phare reprenant le design de la lampe Obround de Dixon ainsi qu'un logo Tomoto rose vif peint à la main sur le réservoir.

En plus de cette V7 designée par Tom Dixon qui a retenu toutes les attentions, la marque transalpine en a également profité pour mettre en avant ses qualités en matière de design, notamment avec la présentation de sa vision du trail rétro avec la V85 TT, dernière nouveauté sortie des chaines de production de Mandello. Une V9 Bobber venait compléter l'exposition.

Tom Dixon et sa Tomoto
Tom Dixon et sa Tomoto

Dommage pour les amateurs qui apprécieraient le style de cette création, mais la Tomoto est avant tout une oeuvre d'exposition et n'est donc pas destinée à être commercialisée.

Plus d'infos sur les customisations de motos

Commentaires

ludo51

OUF !!!

24-09-2019 18:45 
Gouniaf

Un massacre en règle. La boucle arrière et les rétro sautent comme sur 99% des prépa-kustom-vintage.
Ce n'est inspiré ni bien réalisé. Du vrai art contemporain !

24-09-2019 19:13 
L'iguane

Fruit des amours coupables entre une moto et un zeppelin...

24-09-2019 20:15 
kiko

Boff. Encor un grand classique comme ou n'en trouve plain le bon coin, et pour moins cher.

24-09-2019 21:08 
Harry Tuttle

Comme quoi les goûts et les couleurs! Pour moi la V7 II spécial rouge EST une oeuvre d'art, humble et populaire. Pour ce spécimen, on est encore sur la pathologie d'un retro nostalgique de la 103 SP. Lorsqu'on est assez stupide pour oublier de mettre des clignos ou des retros, on n'a rien à faire sur la route. Ils aiment un style dépouillé? Tant mieux, ils supporteront mieux que les autres l'arrivée de leur calvitie c'est déjà ça, à moins qu'un 19 tonnes ne les ayant pas vu sortir du rond-point, faute de clignos, fauche leur jeunesse et leur "prépa". Pour Tom Dixon, son meilleur atout est d'avoir un sens du commerce un peu plus développé que la moyenne! Arrêtons de gâcher de jolies machines pour en faire des monstres moches et dangereux.

25-09-2019 10:06 
Nico_M

Si un urinoir a été classé oeuvre d'art en 1917, ça ne me choque pas que cette chose puisse également être classée comme tel. Mais ça n'améliore pas l'image de l'art, à mon humble avis.

25-09-2019 11:45 
WHITEGOLD

Ou l'art de dégeulasser une jolie moto ...BEURK!!!
Le design est l'association de l'esthétique et de la fonctionnalité.
Je ne retrouve ni l'un ni l'autre dans ce massacre de bricolo.
Il s'agit peut être d'art abstrait , et là c'est autre chose....

25-09-2019 17:52 
ludo51

Moi j'aurais plutôt titré l'article "une Guzzi V7 transformée en étron" ......

25-09-2019 23:36 
eric67110

Beurk !

26-09-2019 12:54 
Coolapix

Ah... Pour une fois que je ne suis pas le seul à trouver un truc immonde, ça fait plaisir :)

28-09-2019 09:32 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

MotoblouzMotoblouzMotoblouz