english

Endurance : De Puniet avec Ducati

Le Français associé à Rossi et Jezek au team ERC Endurance

1re édition des 8 hours of Sepang le 13 décembre

Endurance : De Puniet avec DucatiLa semaine dernière, le Team ERC Endurance recevait le soutien officiel de Ducati Corse pour sa saison en Championnat du Monde FIM EWC. Si l'on connaissait déjà cette équipe qui roulait sur une BMW S 1000 RR, c'est désormais sur une Ducati Panigale V4 R officielle que l'écurie disputera ses courses.

La prochaine étape se tiendra dans deux semaines sur le circuit de Sepang pour la toute première édition des 8 Hours of Sepang, qui marquera la deuxième manche du championnat après le Bol d'Or de septembre.

Mais alors qu'il comptait déjà Ondrej Jezek et Louis Rossi, le team vient finalement de dévoiler le nom de son troisième pilote et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est allé chercher un pilote d'expérience. C'est en effet Randy de Puniet qui prendra place au guidon de la V4 R à Sepang.

Ancien pilote de MotoGP, le Français a également roulé en Superbike, en MotoE cette saison, mais aussi en Endurance où il connu les podiums à Suzuka et disputé plusieurs saison avec le Team SRC Kawasaki France et le Honda Endurance Racing. Même chose pour Jezek, ancien pensionnaire de supersport qui s'est illustré en endurance avec Bolliger ou Mercury Racing ainsi que pour Louis Rossi qui depuis son départ des Grands Prix fait carrière dans la discipline.

Rendez-vous à partir du mercredi 11 décembre et des premiers essais libres pour voir comment cette première Ducati du plateau se situera par rapport à la concurrence.

Plus d'infos sur les pilotes d'endurance

Commentaires

Coolapix

J'apprécie Randy de Puniet. C'est bien qu'il ait de nouveau un guidon. Il n'empêche que j'espère qu'ils auront un bon stock de pièces détachées :)

05-12-2019 21:39 
PHIL85

Pas sur que ce soit une bonne nouvelle

06-12-2019 11:30 
Karalex

Citation
Coolapix
J'apprécie Randy de Puniet. C'est bien qu'il ait de nouveau un guidon. Il n'empêche que j'espère qu'ils auront un bon stock de pièces détachées :)

C'est un pilote capable de faire d'excellents chronos sur ses relais, mais il chute souvent et ça ruine tout le boulot qu'il a fait. Je me souviens d'une conversation que j'avais eu avec G.Staffler de chez Kawa quand on avait suivi la course depuis leur box après une chute de Randy, et il expliquait parfaitement le problème...

Le souci c'est que la Ducati, il va pas falloir trop la brusquer, parce que aux 24H du Mans cette année, elle a cassé un moteur au bout de 10H, tandis qu'au Bol, c'est après six heures que les mécanos ont décidé de baisser le rideau parce qu'ils ont rencontré de nombreux problèmes...

06-12-2019 12:12 
Dwitch

Terrible, le suspens en course promet d'être palpitant ! Les amateurs de paris sportifs se frottent déjà les mains : qui du pilote ou du moteur va foirer en premier ? (c'est de l'humour les mecs, pas la peine de vous énerver)

06-12-2019 13:45 
thom

La 1ère course d'endurance à laquelle j'ai assisté, c'était les 24h à Spa-Francorchamps. En 91 ou quelque chose comme ca.
Il y avait 2 ducatis.
Elles étaient parmi les plus rapides (Stéphane Chambon était même le seul sous les 2'40'' la nuit).

Toues les 2 ont terminé la course, mais aux alentours de la 10ème place, à cause de quelques pannes survenues en cours de route...

Espérons que les générations actuelles tiendront la route.

06-12-2019 13:54 
Godzilla

10eme?

Pas plus loin?
De mémoire, j'aurais dit qu'elles avaient abandonné, soucis d'embrayage récurrents.

En tout cas, Ducati avait choisi l'option marche ou crève. une autre époque.sourire

Tant mieux s'ils reviennent en Endurance.

06-12-2019 17:11 
thom

De mémoire c'était autour de la 10ème place. Vais voir si je trouve des archives, tiens.

Mais terminées toutes les 2, c'est certain.

Pour la dernière heure de course, les 2 ducat' s'étaient regroupées, pour terminer la course ensemble.

Dans les derniers tours, Chambon était sur l'une d'elle.
A chaque passage dans la ligne droite des stands, il était en wheeling.
D'abord, wheeling "normal", passage suivant wheeling avec un pied qui fait comme ca, passage suivant wheeling en saluant le public, ...

Ces 2 motos un peu différentes, qui ne faisaient pas le même bruit que les autres, qui faisaient le spectacle, ne passaient pas inaperçu.

J'aimais bien la moto à l'époque, mais je n'y connaissais pas grand chose, à part les best sellers japonais qu'on voyait beaucoup.
J'ai commencé à m'intéresser à cette marque bizarre à cette époque.
P'tet à cause de Chambon ?

06-12-2019 17:35 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous