english

5 mois de prison pour avoir chassé du motard

Un agriculteur condamné pour avoir menacé quatre motocyclistes avec son fusil

Un "coup de sang" face aux motocross dans ses champs

5 mois de prison pour avoir chassé du motard - Photo d'illustration - Crédit : Jacqueline Macou / PixabaySi certains pratiquants de loisirs verts sont respectueux des règles, ce n'est pas le cas de tous. Et ces derniers mois plusieurs agriculteurs se sont plaints des dégradations et perturbations causées par les virées en motocross sur leurs exploitations.

À force, il arrive que la situation dégénère. C'est d'ailleurs ce qui s'est passé dernièrement à Boutervilliers, dans l'Essonne, lorsqu'un agriculteur de 48 ans a aperçu quatre motocross en train de rouler dans ses champs en direction de sa ferme alors que celui-ci revenait de la chasse.

À bord de son véhicule, il est alors parti à leur poursuite sur la nationale 91 et les a bloqués dans un chemin un peu plus loin. L'homme a expliqué qu'il souhaitait leur demander d'arrêter de circuler sur les parcelles et appeler la gendarmerie pour un relevé d'identité, mais qu'il a écopée de doigts d'honneurs en retour, ce qui lui a fait piquer "un coup de sang" et tirer un coup de fusil... en l'air.

Devant le tribunal correctionnel d'Évry-Courcouronnes, l'homme a cependant été confronté à une version bien différente de la part des quatre jeunes qui ont assuré que celui-ci était sorti fusil à la main, l'avait épaulé et avait tiré à une ou deux reprises puis avait recommencé pour tirer au moins six cartouches.

Les policiers n'ont par contre retrouvé qu'une seule cartouche dans la poche de l'agriculteur et aucune sur les lieux, ce qui confirme la version de celui-ci qui assure qu'il n'a jamais tiré dans la direction des motocyclistes.

Quoi qu'il en soit, le tribunal a condamné l'agriculteur à cinq mois de prison - avec sursis - pour violence n'ayant pas entraîné d'incapacité ainsi que pour détention d'armes et de munitions non autorisées. Ses dix carabines et munitions lui ont été confisquées et il a également écopé d'une interdiction de porter une arme durant un an.

Plus d'infos sur les faits divers

Commentaires

Acid64

Décidément ... C'est quoi cette justice a deux balles ; en France le cambrioleur a plus de droit que sa victime ...la victime qui se défend fini en prison là c'est pareil on traine dans la boue quelqu'un qui a rien fait de mal les autres parcontre ils ont modifié les faits et ils repartent sans problème ....

17-07-2021 12:48 
ludo51

Étant motard et pratiquant aussi le TT , je compatis malgré tout aux déboires de l'agriculteur. Trop de connards qui se croient tout permis une fois dans les champs et dévastent les endroits où ils passent , sans égard pour les personnes qu'ils pourraient croiser et sans aucun respect de la réglementation (échappement , vitesse , sentiers interdits voire circulation interdite en parc naturel ...etc). La loi Lalonde avait déjà bien restreint la pratique du TT , mais cela va devenir de pire en pire comme en Alsace ou en Suisse , et ce sera logique.
Marre des cette minorité qui jette le discrédit sur une majorité respectueuse.....

17-07-2021 14:13 
Tortue Ninja

Si, j'écris bien "SI", la relation des faits est complète et objective, cela donne l'impression d'impunité pour certains.

Auquel ce cas, cela risque de conduire à une spirale dramatique:
Le risque est que les voisins de l'agriculteur, échaudés par une histoire où il semble que les "agresseurs" subissent moins de conséquences que "l'agressé", n'en viennent ensuite à se montrer violents dans des circonstances similaires. C'est l'antienne bien connue du "quitte à être sanctionné, autant que ce soit pour quelque chose". Cela arrive trop souvent chez des citoyens respectueux des lois lorsqu'ils se sentent injustement sanctionnés, face à d'autres qui semblent bénéficier de mansuétude, voire d'impunité.

Dès lors plutôt qu'un coup de semonce en l'air pour dissuader la fuite en attendant les gendarmes, l'on pourrait en venir à utiliser le véhicule pour percuter les motards "indélicats" ?

Trop souvent je vois motos et quads se comporter comme des voyous de bas étage, sans le moindre respect pour qui que ce soit, comme si les chemins leur appartenaient. Si lorsque j'étais gamin et roulais avec mes amis (plus âgés), j'avais eu un tel irrespect de ceux que nous croisions, je me serais fait sérieusement remonter les bretelles. Et n'aurais plus été convié à les accompagner en promenade. Pourtant, c'étaient de vrais pilotes de TT, avec des participations à de multiples enduros, au Touquet, aux Pharaons, Maroc ou encore Paris-Dakar !

C'est d'ailleurs marrant, depuis que je me promène avec une "grosse truffe" de 65 kilos (et maintenant une seconde de gabarit équivalent), l'agressivité de ces "kékés à crampons" à drastiquement baissée !🤔 Y aurait-il un lien de causalité ???😆😆😆

17-07-2021 16:31 
Vic

Juste pour dire qu'il ne s'agit pas d'une justice à 2 balles... mais à 8 balles.

17-07-2021 16:54 
Picabia

Chez nous ce sont les Quads
Le plus souvent des randos organisées par des officines sans scrupules et qui se croient tout permit.
Cerise sur le gâteau, les raids de nuit

18-07-2021 20:30 
XPaY

Tu fais le boulot de la police après 20 relances, sans blesser personne, t'as de la prison avec sursie. Quel pays de guignols

19-07-2021 09:27 
choucas67

en France c'est comme ça: on protège d'abord les délinquants; c'est ce qu'on surnomme en Allemagne, le "Lumpenvolk".

19-07-2021 09:39 
CLEW

Le principe de base est que l'on ne se fait pas justice soi-même (sauf lorsque l'on s'appelle JS mais c'est un autre problème). C'est vrai que voir ses propriétés violées par des gens peu respectueux sans que les mibs n'interviennent malgré des sollicitations répétées est source de colère mais comme toujours cette dernière est mauvaise conseillère. C'est ce qui explique la sanction. Après, ne connaissant le dossier que par les explications (bien souvent foireuses) des médias, je ne donnerai pas d'avis plus tranché sur cette condamnation.

19-07-2021 10:44 
fgismo

Les fauteurs de troubles auraient dû être condamnés à dix ans de prison avec sursis, en dessous c’est un encouragement à troubler la tranquillité publique.

19-07-2021 17:08 
aximum

On va arracher pendant dix longues années un jeune à l'affection des siens pour une sombre histoire de cross sur des terrains le plus souvent en jachère ?

19-07-2021 20:48 
pyggy

Si au premier round ils en etaient deja aux doigts d'honneur, maintenant qu'il est desarmé et qu'il a du surcis en attente, ils vont pouvoir y retourner et s'en donner a coeur joie a son nez et a sa barbe

19-07-2021 22:40 
Dblz

aximum : c'est son problème, et c'est son choix. Pov chou.

20-07-2021 10:19 
MoiYoshi

Bon les motards ne sont pas défendable surtout avec le doigt d'honneur.
Mais quand je lis quand les commentaires ici il y a quand même un problème.
Car sortir une arme et tiré même en l'air c'est clairement une menace de mort avec une arme à feu.
La peine pour l’agriculteur est largement justifié car elle dépasse la faute des motards.

20-07-2021 12:21 
pyggy

Le probleme de fond, c'est que plus personne n'est en mesure d'agir legalement et efficacement contre ce qu'on pourrait qualifier d'incivilite. Les victimes sont donc de facto condamnees a les subir ad vitam aeternam, et la frustration fini par etre une porte sur le n'importe quoi.

20-07-2021 13:43 
inextenza

Citation
MoiYoshi
Car sortir une arme et tiré même en l'air c'est clairement une menace de mort avec une arme à feu.
La peine pour l’agriculteur est largement justifié car elle dépasse la faute des motards.

Je suis d'accord avec toi: il y a disproportion dans la réponse.
Et il ne s'en sort pas si mal je trouve, car il avait donc une arme à feu chargée à portée de main, dans son véhicule.

MAIS.

Que pouvait-il faire d'autre?
Proportionnellement au doigt d'honneur, échanger des noms d'oiseaux aurait permis de réparer les dégâts faits à ses cultures?
Et d'ailleurs, quelle est la réponse proportionnelle aux dégâts ? Détruire les motos? Seul contre 4?

En fait, le sentiment d'impunité vient de là: quand on ne respecte pas les autres et le travail des autres, que peut-il arriver?
Mettre des pièges, comme des câbles anti sanglier (même si c'est contre des humains, faut prouver l'intention à ne pas se préserver des sangliers… bonne chance) ? Je n'ai pas trouvé mieux/pire (bien plus dangereux qu'un coup de fusil en l'air!), le soucis est que cela a un coût non négligeable et je ne suis pas sûr que tous les agriculteurs en aient les moyens. Et en arriver à une telle extrémité… quelle tristesse.

(note: ce genre d'incivilité n'est pas réservée aux notocroteux hélas)

20-07-2021 16:08 
Peterpan

C'est un peu à l image des querelles de voisinage de plus en plus fréquents malheureusement ...que ce soit en ville ( runs urbains) ou à la campagne!!!

Si pas de dialogue possible entre propriétaire excédé et jeunes irrespectueux ...en amont c peut être à la police d intervenir pour rétablir l ordre et convoquer les partis ...sinon au final ce sera alors à la justice de trancher !

...mais triste d en arriver à ce point !!!!triste

20-07-2021 16:47 
Sam

"version bien différente de la part des quatre jeunes qui ont assuré que celui-ci était sorti fusil à la main, l'avait épaulé et avait tiré à une ou deux reprises puis avait recommencé pour tirer au moins six cartouches".
La police n'ayant retrouvé qu'une seule cartouche; les 4 loustics ont donc effrontément menti afin d'enfoncer l'agriculteur.
Et... aucune conséquence pour eux.
Pas même une réprimande.
On a le droit de mentir en réunion et de commettre un faux témoignage au tribunal ?

20-07-2021 21:35 
Charlie_41

Citation
Sam
Et... aucune conséquence pour eux.
Qu'en sait-on ? Ce n'était pas leur procès, il me semble.

Au passage le "chasseur" a été jugé coupable de "détention d'armes et de munitions non autorisées". Un chasseur sans permis ? Ca ne pouvait guère jouer en sa faveur...

21-07-2021 00:09 
CLEW

Finalement, un agriculteur averti en vaut deux, la prochaine fois il leur balancera du goudron et des plumes ou creusera, sur leur passage, un joli trou rempli de lisier ouf histoire de leur rappeler les bonnes odeurs de la campagne et s'il creuse assez profond, le bain n'en sera que meilleur

21-07-2021 00:24 
anguille37

1) ne jamais tirer pour effrayer mais uniquement pour tuer
2) ne jamais avoir confiance en la justice et ses serviles laquais
3) ne jamais entreposer toutes ses armes au même endroit particulièrement les non autorisées à la détention
4) avant d'entreprendre une action dissuasive, aller en 2 pour sensibiliser au problème les autorités, mais ne pas entretenir d'espoir
5) considérer les nuisibles comme des espèces devant être contrôlées à défaut d'être éradiquées et établir un schéma de piégeage cohérent
6) déplorer tout accident qui impliquerait l'un de ses semblables qui serait venu s'aventurer sur une propriété privée sans y avoir été invité et averti des dangers des lieux

Avant les moissons il y a eu les labours, les semailles, le temps passé sans compter, les investissements financiers, tout le labeur ne peut être ruiné par quelques abrutis passionnés mais écervelés ou décérébrés.
Qui parmi vous accepterez de voir un "paysan" crotteux venir dégueulasser son lieu de vie sans réagir ? La réaction a été excessive mais traduit l'exaspération d'un citoyen envers ceux pour qui le respect d'autrui, des lois, n'est qu'un concept invisible tant qu'il n'est pas contraignant

21-07-2021 09:09 
waboo

La justice... fonctionnaires planqués face à des forçats de la terre. Pas étonnant qu'ils n'y comprennent rien. Après, le type ne semblait pas réglo avec ses armes... Ce qui explique la suite.

En règle générale, mieux vaut éviter la justice francaise, surtout si tu es dans ton droit.

Mais je suis étonné que l'on ne mentionne pas de sanctions envers les délinquants sur roues. Dans un autre procès sans doute.

21-07-2021 09:30 
inextenza

Citation
waboo
En règle générale, mieux vaut éviter la justice francaise, surtout si tu es dans ton droit.

Heuu… ne préfères-tu pas notre justice à celle de bons nombre de pays des continents voisins?

21-07-2021 10:02 
CLEW

Citation
waboo
La justice... fonctionnaires planqués face à des forçats de la terre. Pas étonnant qu'ils n'y comprennent rien. Après, le type ne semblait pas réglo avec ses armes... Ce qui explique la suite.

Fonctionnaires planqués je trouve que tu y vas un peu fort d'autant que les magistrats claironnent haut et fort qu'ils ne sont pas fonctionnaires puisqu'ils ont un statut particulier.

Citation
waboo
En règle générale, mieux vaut éviter la justice francaise, surtout si tu es dans ton droit.

Là je ne te suis pas. Le juge suit la règle de droit et si tu es dans ton droit, je ne vois pas comment il pourrait aller à l'opposé. Attention à ne pas confondre la position d'un avocat et celle que prendra un juge...

Citation
waboo
Mais je suis étonné que l'on ne mentionne pas de sanctions envers les délinquants sur roues. Dans un autre procès sans doute.

Bin soit ils sont poursuivis séparément soit ils ne le sont pas mais ce procès n'était pas le leur mais celui d'une personne qui les a menacés et fait usage de son arme.

21-07-2021 11:00 
Picabia

A cause de "cons roulants" on retrouve quelques obstacles sur les chemins, arbres abattus, filins et chaines, planches à clous...
Merci à eux

21-07-2021 11:06 
anguille37

Faut il voir dans cette histoire une relation de cause à effet ? Les abrutis motards étaient ils des citadins, issus des cités ou non, venus s'amuser dans la campagne ? En règle générale dans nos campagnes nous nous connaissons, nous savons qui est qui et qui fait quoi. Souvent des liens familiaux proches ou lointains nous rassemblent. Nous discutons, nous nous engueulons, nous nous fâchons mais pas au point de vouloir nuire à l'autre.
Nous avons les pieds bien ancrés à cette Terre qui nous fait vivre et nous nourrit, pour cela sans doute nous la respectons car nous savons combien il est difficile de la travailler. Nous savons aussi combien nos efforts peuvent être ruinés par Dame Nature quand ses caprices se font colères.
Insupportable de voir des cons venir détruire nos efforts et sacrifices mais tout aussi insupportable l'idée de "piéger" des lieux ouverts à tous et de mettre en danger la sécurité et la vie de promeneurs, joggeurs, cyclistes, motards, respectueux des autres et de la Nature.

21-07-2021 12:51 
CLEW

Quand les lieux sont ouverts à toutes et tous, cela ne pose pas de problème mais dans les faits évoqués ici, il ne semble pas que ce soit le cas

21-07-2021 18:53 
anguille37

Je connais des chemins forestiers ouverts à tous où des abrutis ont cru bon de prendre des mesures pour ralentir les adeptes du deux roues les plus pressés et pas forcément motorisés. Fil de fer entre deux souches, planches hérissées de pointes, clous ou morceaux de verres sur les chemins pratiqués par tous...

21-07-2021 20:29 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

dafy