english

Décès de Vinales : Fabrizio accuse la FIM et met fin à sa carrière

Le pilote accuse la FIM et le style Marquez suite au décès de Viñales à Jerez

Trop de jeunes sur la grille de départ, des circuits trop dangereux et trop de prises de risques

Supersport : Fabrizio met fin à sa carrière en signe de protestationSamedi, le Championnat du Monde Supersport 300 a été endeuillé par la perte de Dean Berta Viñales suite à son accident durant la course 1 sur le circuit de Jerez. Cet accident mortel n'est pas le premier à survenir cette saison au plus haut niveau puisque Jason Duspaquier, 19 ans, a succombé à un accident lors des qualifications du GP Moto3 d'Italie en mai, puis ce fut au tour de Hugo Milan, 14 ans, lors d'une course de l'European Talent à Aragon en juillet.

Ce bien sombre bilan soulève de nombreuses questions quant à la sécurité des pilotes de moto au niveau international, en particulier des plus jeunes. Certains pilotes n'ont pas tardé à s'exprimer à commencer par le vétéran italien Michel Fabrizio qui a pris une décision radicale en signe de protestation après avoir accusé la Fédération Internationale de Motocyclisme et le style Marquez.

Âgé de 37 ans et évoluant actuellement dans le Championnat du Monde Supersport (600), l'Italien qui a par le passé concouru en MotoGP et WSBK a annoncé à travers les réseaux sociaux qu'il ne participerait pas à la course de dimanche et surtout qu'il mettait un terme à sa carrière de pilote.

Aujourd'hui, j'ai été témoin d'une sale journée, la perte d'un pilote de 15 ans. Des courses comme celle-ci, j'en ai vu beaucoup dans cette catégorie et à chaque fois qu'une se terminait, on poussait un soupir de soulagement, car tout s'était bien passé. Mais malheureusement, cela ne se passe pas toujours bien et aujourd'hui, l'imprévisible s'est produit ou peut-être ce que nous savions qui pouvait arriver.

Le pilote transalpin ne mâche pas ses mots à l'encontre de la FIM qu'il juge comme responsable de la multiplication de ces accidents mortels en raison du nombre grandissant de pilotes débutants sur les grilles de départ :

Je suis allongé sur mon lit d'hôtel depuis plus de 5 heures à regarder le plafond, repensant aux beaux moments que ce sport m'a procurés. Mais en 6 ans, j'ai vu ce monde changer. J'ai vu l'indifférence de la part de la Fédération internationale : déployer 42 enfants dans la coupe Yamaha (heureusement tout s'est bien passé en 2021) et encore 42 dans le WorldSSP 300. Trop, trop de pilotes avec peu ou même très peu d'expérience et cela se passe non seulement dans le championnat du monde, mais aussi dans les championnats nationaux, où pour gagner de l'argent on prend tout, jusqu'à la dernière place disponible.

Marc Marquez n'est pas épargné. Comme souvent le style "à la limite" du champion MotoGP est pointé du doigt alors que beaucoup de jeunes tentent de l'imiter en prenant davantage de risques.

Il y a des années, lorsque Marquez est entré en MotoGP, Valentino Rossi a été critiqué lorsqu'il se plaignait des manœuvres "incorrectes" de Marquez. Nous devons être d'accord avec lui. Marc est devenu une référence : ces jeunes imitent ses exploits, dépassant trop à la limite, s'appuyant sur leur adversaire en risquant chaque centimètre.

C'est justement pour interpeller et faire bouger les choses que Michel Fabrizio a décidé de se retirer des courses. Celui-ci évoque également le manque de sécurité lié aux infrastructures circuits qui nécessiteraient des aménagements et encore une fois l'inaction de la fédération sur ce point :

Pour que les règles changent en faveur de la protection des vies humaines. Le problème est présent en Moto3, en Talent Cup et dans les championnats nationaux ! En plus de cela, les pistes qui doivent offrir de meilleurs dégagements doivent également être revues ! Tout cela dépend de la FIM qui ne joue pas un rôle de garde-fou face à la vie, mais préfère simplement le business ! Il est temps que la politique de chaque nation intervienne ! Le premier qui a envoyé un message fort était Ayrton Senna, qui a dit que certaines pistes étaient dangereuses et c'est seulement après que sa mort qu'il y a eu des interventions. À ce jour, il y a moins de morts en Formule 1, alors qu'en moto c'est une hécatombe dernièrement !

Plus d'infos sur les pilotes de Superbike

Commentaires

inextenza

C'est si nouveau?

J'ai souvenir des manches de la 125 CBR à Carole: c'était une boucherie, du style à rentrer à 3 ou 4 de front sur Hotel (une épingle serrée) et de jouer des coudes. Littéralement.
Et c'était contemporain à la première version de la 125CBR, donc, environ 2006…
Évidemment les vitesses sont probablement incomparables avec ce qui a entrainé ces décès, je ne sais pas ce qui s'est passé, par contre, mon propos est de souligner que le «style Marquez» n'a pas attendu son avènement pour exister.

27-09-2021 12:04 
coxecab

Sauf que lui MM .. a représenté un modèle de comportement d autant plus pour les espagnols qui sont majoritaires dans les championnats et dont les acteurs sont favorables a ce type de comportement ..
Ceux formés en espagne et étrangers ne sont néanmoins pas tous concernés.. peut etre une question d éducation et de culture et ou de neurones..!
Zarco ou Quartararo certainement. Ni Vinales Pedrosa lorenzo ..
Sont Moins suicidaire et dangereux en course que MM .. et ses clones.

27-09-2021 12:37 
Coolapix

Pour être honnête, je pense que ce n'est pas l'heure des polémiques.

27-09-2021 12:50 
Jeannot

Il ne polémique pas il dénonce.
La polémique c'est quand on commente les nouvelles du front depuis son fauteuil, pas quand on ramasse les morts.

27-09-2021 15:02 
anguille37

La compétition c'est une confrontation, fairplay ou pas le compétiteur est assujetti aux respects des règles existantes, il profite des vides ou manquements pour s'y engouffrer et montrer son tempérament.
Les arènes antiques auraient elles été moins remplies si le spectacle avait été moins paroxystique ? Qui osera nier ne pas aimer voir se battre tous ces pilotes et apprécier le suspens d'une course haletante?

Avouons que par nos présences nous ne sommes pas étrangers aux choix des dirigeants et des décisions qu'ils prennent avec mesure. Faire durer le spectacle et si possible en minimiser les risques.

27-09-2021 16:27 
Poireau

Tous ces ados qui décèdent en course :

Premièrement : c'est scandaleux et horrible.

Deuxièmement : ces abrutis de la FIM ne s'en rendent même pas compte mais ça nuit à l'image du sport moto ; ils scient la branche sur laquelle ils sont assis.

Les règles de sécurité dans les championnats SBK, SSP et SPP 300 sont bien moins élevées qu'en Moto GP : par exemple le circuit de Magny Cours ne sera jamais homologué GP car les murs sont beaucoup trop proches de la piste mais ç

27-09-2021 17:46 
Poireau

Fausse manoeuvre : je poursuis :

ça ne gêne pas le WSBK ni l'Endurance...

Il faut arrêter l'hécatombe avant que les courses moto ne soient définitivement interdites.

27-09-2021 17:53 
tropiques64

La mort d'un ado est toujours un drame, et effectivement on peux s'élever contre les risques trop élevés à faire courir de trop jeunes pilotes en trop grand nombre sur des motos trop puissantes, et c'est une lourde responsabilité qu porte les instances. Mais tout le monde sait que le risque zéro lors d'une chute n'existe pas, à plus forte raison d'une chute sur la piste devant d'autres motos.Et l'expérience ou l'âge n'y changera rien. Par contre c'est parfaitement minable et dégueulasse de s'en prendre nommément à un pilote, en l'occurrence Marc Marquez.Pourquoi ne pas citer alors le dieu vivant qu'est V.Rossi pour tous ces jeunes et moins jeunes, car au long de sa carrière, il n'a pas été en reste de coups tordus, comme beaucoup de pilotes qui se battent pour un titre mondial.Un Rossi qui a eu la l'horrible malchance de perdre son pote Simoncelli tombé devant ses roues d'ailleurs...Un jeune a perdu la vie ,c'est dramatique, gardons un peu de décence et évitons ces polémiques.

28-09-2021 03:36 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Shoei