english

Une pétition contre les graviers et le gravillonnage des routes

Renforcer l'encadrement de ces opérations en attendant leur interdiction

Une réparation des routes à moindres frais, mais dangereuse pour les usagers

Stop aux graviers sur les routesAussi solide et bien réalisée soit-elle, une route s'abîme au fil des passages des véhicules et encore plus l'hiver lorsque l'eau infiltrée gèle et génère des fissures, des nids-de-poule et autres dégâts. Aussi, lorsque les risques des dernières gelées sont passés, il est temps de réparer ces rubans d'asphalte avec le retour des beaux jours.

Il existe de nombreuses techniques pour combler ces défauts de la route et assurer une bonne longévité à cette dernière, y compris les rustines, mais celle qui est le plus plébiscitée par les collectivités reste sans aucun doute le gravillonnage des routes.

Pas besoin d'aller chercher bien loin les raisons de ce succès, car face à la réfection complète de l'enrobé, cette technique ne présente - presque - que des avantages puisque la durée des travaux est minime et le coût de l'opération très faible.

Mais ça c'est du côté du décisionnaire. Car pour les usagers de la route et encore plus pour ceux dont les véhicules ne comptent que deux roues, les gravillons sont une véritable plaie et présentent un danger non négligeable.

La méthode consiste ici à déposer une première couche de goudron et d'y déposer des gravillons qui seront ensuite tassés par le trafic. Sauf qu'il se passe plusieurs jours avant que le mélange se fixe et qu'en attendant les gravillons font l'effet d'une véritable plaque de glace pour les motos et les scooters, mais aussi les vélos, où il est impératif de rester droit et de rouler en douceur sous peine de glissade. Il faut également ajouter à ça les risques de projection par les autres véhicules.

Parce que cette technique provoque chaque année des chutes, mais aussi parce que les impératifs légaux ne sont pas toujours respectés (signalisation des zones gravillonnées en amont, aspiration des excédents de gravier...), une pétition vient d'être lancée pour mettre fin à l'utilisation du gravillonnage pour la réfection des routes.

Cette pétition qui vise à rassembler les expériences des usagers ambitionne dans un premier temps de renforcer les impératifs liés à ce type d'opération comme avec la mise en place d'un balisage systématique et plus complet ainsi qu'avec une déviation pour les deux-roues, pour à terme interdire totalement son utilisation.

Deux des propositions soutenues par la pétition contre le gravillonnage des routes
Deux des propositions soutenues par la pétition contre le gravillonnage des routes

Plus d'infos sur les graviers

Commentaires

nanou17

En Espagne les routes gravillonner sont balayer aussitôt et les gravillons sont déposé ailleurs , les routes sont très belles et bien entretenues , il y a des parking avec aire de pique-nique et des poubelles , les autoroutes sont presque toutes gratuites et les gendarmes sont aimables et ils ne jouent pas a cache cache , et enfin il y a peu de radars , devinez ou je vais cette année encore ?

16-06-2021 08:28 
inextenza

Dans certains coins, ils poussaient le vice à gravillonner pile avant qu'une manche du championnat de France des rallyes routiers soit couru.
Et parfois, on a eu un sacré matelas, avec des chutes par dizaines.
Une fois, ils se sont même fait prendre à leur propre «jeu»: ils ont gravillonné la moité d'une spéciale. Trop dangereux, les organisateurs ont demandé à la préfecture de faire venir une balayeuse parce que là, il allait y avoir un peu plus que des leviers tordus…

16-06-2021 09:22 
L'iguane

Citation
nanou17
les gendarmes sont aimables

Quoi ???

A moins d'avoir une passion particulière pour les cow-boys...

16-06-2021 09:28 
pretexte

Une horreur! Après qq jours il y a un tas de graviers d'au moins 5cm de haut sur certains portions dans les virages de préférence. Obligé de rouler dans les traces des voitures et de se prendre des projections par les véhicules que tu croises ou suis.
Ces dernières années les panneaux annonçant le graviers tendent à se généraliser mais il y a toujours des exceptions qu'on découvre une fois le nez dedans.
J'adore être sur ces routes avec des automobilistes qui ne comprennent pas pourquoi tu roules doucement et donc .. s'énervent!

16-06-2021 09:35 
Picabia

Pas plus tard que la semaine dernière entre Vascoeuil et Lyons la Forêt, une route empruntée par les motards et abondamment gravillonée avant l'été.
C'en était presque criminel, avec mon Himalayan pas de problème mais mes suiveurs n'étaient pas à la noce tellement il y avait d'épaisseur.
Zéro pointé à la DIR mais comme chacun le sait, de nos jours on répare à minima.

16-06-2021 09:53 
Dblz

Pétition contre le gravillonnage : non je ne signe pas

Durcissement du Droit contre les Elus et les Collectivités qui ne respectent pas les normes de sécurité : je signe. Et tout de suite.

Je ne vais pas payer encore plus d'impôts (refaire les routes départementales pourries au budget d'une autoroute) pour 3-4 jours par an de "faire attention à comment on roule"

La route n'est ni un circuit ni un terrain de jeu, c'est un bien commun qui coûte extrêmement cher à entretenir.

16-06-2021 10:51 
Kikilltout

Je suis pour cette pétition et l'idée de favoriser d'autres solutions.
Oui, l'entretien des infrastructures coute cher. Tout comme celui des écoles, hôpitaux... Mais je préfère qu'on mette de l'argent là dedans (ce que je considère comme étant utile) plutôt que dans des statues sur les rond-points ou autres joyeusetés, certes artistiques, mais que l'on ne devrait mettre en place que si on peut se le permettre (c'est à dire après ce qui relève de la santé, l'éducation, la sécurité - dont infrastructure routière). L'argent public, il y en a déjà. Tout est affaire d'arbitrage. Et même si ça nous fait 50 ¤ en plus par an et par contribuable, c'est acceptable si c'est pour éviter des blessés.
Et j'ajouterais qu'il ne faut pas se faire d'illusion, les frais engendrés par les accidents (corporel et matériels), même s'ils sont pris en charge par l'assurance de la victime, engendre un cout pour toute la société. Au risque de briser les illusions des plus bisounours, les assurances ne font pas dans le social. Il y a des choses à payer ? On répercute sur le prix des assurances...de toutes les assurances... y compris des personnes qui "font attention à comment on roule".

16-06-2021 11:41 
kick47

Perso c'est très rare quand j'en croise une mais c'est vrai qu'une fois dessus, c'est pas top ...

16-06-2021 11:50 
seb-xx

J'attend la pétition "Stop aux feuilles mortes"

16-06-2021 12:18 
Argo

pour rendre les route les plus dégueula possible (la Russie n'a qu'a bien se tenir !) il y a du monde, et même du monde qui dise que c'est normale Oo.
Alors que a coté on les entant gueulé a tout vas des morts de la route car des "déglingo de la vitesse" roule a 160 sur des départementale, alors oui c'est certain une route défoncé n'augmente strictement pas les risque d'accident c'est bien connu...

16-06-2021 19:16 
kiNgLizard

Sur une route départementale dans le Pas-de-Calais, entre Mercatel et Boiry-Becquerelles, récemment gravillonée : pare-brise de la voiture d'un ami fissuré par une projection de gravier et chute de moto dans la même semaine, la doublette
Donc oui, plutôt contre le gravillonage des routes si le gravier est laissé

18-06-2021 16:27 
aximum

On veut des billards

18-06-2021 20:45 
pyggy

Et sinon, c'est quand qu'ils regravillonnent les routes du vercors ? ange

18-06-2021 21:25 
CLEW

Citation
pyggy
Et sinon, c'est quand qu'ils regravillonnent les routes du vercors ? ange

Pas la peine de leur donner de mauvaises idées...

Les gravillons font partie des ennemis du motard d'autant que la signalisation laisse parfois à désirer. Une signalisation route glissante tu t'attends à ce que ça glisse par endroit ce qui n'est pas adapté aux gravillons qui couvrent toute la largeur de la route sur plusieurs centaines de mètres pour ne pas dire quelques kilomètres. Je me suis fait une frayeur sur des gravillons, le panneau de signalisation était mis après le début de la zone gravillonée... J'ai réussi à ralentir suffisamment pour prendre le virage qui arrivait après heureusement que le pote avec lequel je roulais était, comme moi, assez calme sur la poignée de gaz.

Finalement je suis plutôt contre l'emploi de cette technique pour la remise en état des chaussées, tant à moto qu'en voiture.

19-06-2021 12:19 
luctheo

Criminels, irresponsables... décidé par des gens qui ne savent rouler qu'en voiture. Chaque année c'est pareil, dans ma région du Morvan ils en déversent des couches épaisses.

C'est un danger même en roulant à 20 km/h... quand je rentre chez moi chargé de mes courses, ça part dans tous les sens.

Chaque fois qu'il y a des blessés ou des morts à cause des graviers, il faudrait porter plainte et punir sévèrement les responsables. Il y a des baffes qui se perdent.

jp

21-06-2021 09:45 
cylon25

haaa on y viens enfin sur ce fameux problème de gravillons !
le nombre de fois où je suis obligé de mettre les pied pour rester en équilibre sur ma becane... je ne parle même pas de mon fils de 16 ans avec son scooter, qui viens de se foutre par terre à 20 km/h y'a 15 jours... du coup je leurs ai quua't même poser la question avant hier s'ils étaient conscient du problèmes... réponse du maître de chantier : Ha ben si vous vous cassez la geule c'est que vous rouler trop vite ! 😁 j'ai donc pris leur seau de 10 l de peinture blanche dans le kangoo à côté, et balancé ça sur la route, ça aussi c'était aussi ridicule que leurs conneries, mais quesque ça fait du bien...

23-06-2021 20:56 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

dafy