english

Side-cars Changjiang Dynasty et Pekin Express

Passage à Euro5 et nouvelle boite 4 rapports

Bicylindre de 649 cm3, 61 ch et 62 Nm, marche arrière, 13.390 euros

Side-car Changjiang DynastyEn matière de véhicules à trois roues, on ne peut pas dire que les side-cars soient la catégorie la plus représentée en France. L'année dernière, il s'est ainsi vendu à peine plus d'une centaine de sides Ural et Changjiang. Mais ce n'est pas parce qu'ils se font rares que ceux-ci ne bénéficient pas d'une mise à jour, comme on a pu le voir il y a peu avec le Mash Side Force.

Le constructeur chinois Changjiang fait en effet passer son sidecar CJ650 à Euro5 et conserve ainsi ses deux déclinaisons Dynasty et Pekin Express pour 2021, deux modèles qui reposent sur la même base et se distinguent par quelques équipements.

Side-car Changjiang Pekin Express
Side-car Changjiang Pekin Express

Au coeur du sidecar, le bicylindre en ligne 4 temps à refroidissement liquide de 649,3 cm3 se met donc en conformité avec la dernière norme antipollution européenne sans perdre de puissance puisqu'il revendique toujours 61 chevaux et 62 Nm de couple.

Autre nouveauté sur ce dernier millésime, la boite à 6 rapports cède sa place à une boite 4 vitesses avec marche arrière. La démultiplication et l'étagement ont donc été totalement revus, l'importateur français DIP annonçant ici un régime de 5.500 tr/min à 90 km/h en 4e et de 6.500 tr/min à 110 km/h. En outre, un pignon de 16 dents sera proposé en accessoire à la place de l'élément de 15 installé de série.

Le twin de 650 cm3 passe Euro5 avec une nouvelle boite
Le twin de 650 cm3 passe Euro5 avec une nouvelle boite

La partie cycle reste de son côté la même avec des suspensions KYB à l'avant, à l'arrière et sur le side, des jantes à rayons de 18 pouces ou encore un freinage combiné et un frein de parking. L'ensemble affiche un poids de 365 kg et dispose d'un réservoir de 20 litres.

Les selles du sidecar Changjiang Pekin Express
Les selles du sidecar Changjiang Pekin Express

Côté équipements, les deux versions sont munies d'un tableau de bord LCD, de phares avant et arrière à LED, d'une roue de secours sur le coffre du side, d'une selle sur amortisseur, d'une trousse à outils, mais aussi d'un couvre-side et d'une housse de protection pour la roue. Le Dynasty se distingue par le capitonnage de son panier et ses poignées chauffantes. Le Pekin Express adopte pour sa part un style plus baroudeur avec des phares additionnels longue portée sur le panier et un treuil.

Le Pekin Express est équipé d'un treuil
Le Pekin Express est équipé d'un treuil

Les sidecars Changjiang Dynasty et Pekin Express arriveront dans les concessions françaises à la fin du mois d'avril et seront proposés à 13.390 euros.

Caractéristiques techniques sidecar Changjiang Dynasty/Pekin Express

  • Moteur : bicylindre en ligne, 4 temps, refroidissement liquide, double arbre à cames en tête, 8 soupapes, Euro5
  • Cylindrée : 649,3 cm3
  • Alésage x course : 83 x 60 mm
  • Alimentation : Injection électronique Bosch
  • Allumage : électronique
  • Démarrage : électrique
  • Boite de vitesses : 4 rapports + marche arrière
  • Puissance : 61 ch (45 kW) à 8.000 tr/min
  • Couple : 62 Nm à 7.000 tr/min
  • Suspension avant : fourche KYB de 41 mm
  • Suspension arrière : Double amortisseur hydraulique KYB, réglage sur 5 positions
  • Suspension sidecar : amortisseur KYB réglable
  • Frein avant : Disque flottant de 320 mm, étrier à 3 pistons
  • Frein arrière et side : disque de 256 mm, étrier simple piston
  • Freinage combiné CBS
  • Frein de parking au guidon
  • Pneus : 4.10-18
  • Longueur : 2.235 mm
  • Largeur : 1.655 mm
  • Hauteur : 1.070 mm
  • Hauteur de selle : 780 mm
  • Garde au sol : 167 mm
  • Poids : 365 kg
  • Réservoir : 20 litres (dont 4 L de réserve)

Disponibilités / Prix

  • Coloris Dynasty : noir brillant, gris brillant
  • Coloris Pekin Express : kaki mat, beige mat
  • Prix : 13.390 euros
  • Disponibilité : fin avril

Plus d'infos sur Changjiang

Commentaires

Picabia

Je suis de plus en plus attiré par la conduite d'un side, après avoir pris des leçons au Mans, bien entendu. Mais cela me conforte aussi dans l'idée qu'avec un budget de 10000 euros et une moto déjà existante en occasion, adapter un panier est la meilleure solution.D'autant que revenir à la configuration initiale est toujours possible.

31-03-2021 10:47 
Pierre85

@Picabia: Au contraire, c'est la pire des solutions !!

Parceque tu devras faire l'homologation auprès de la DRIRE (aie !), en fournissant le certificat du constructeur indiquant que ta moto est attelable (aie aie !). La majorité refuse, car le cadre supporte mal les efforts latéraux. En cas d'accident, c'est leur responsabilité qui est engagée...

En fait, il vaut mieux acheter un side tout fait (neuf ou occase).
Il reste quelques artisans qui font ça et arrive à obtenir l'homologation. Par exemple, sur la base d'une Guzzi V7.

Attention aussi : un side "à l'ancienne", ce n'est pas qu'une image. c'est à l'ancienne : à l'aise à 80 km/h et exigeant sur la conduite.
En arrivant trop vite sur un rond-point, tu peux facilement soulever la roue arrière de la moto...

V++
Pierre

01-04-2021 08:02 
Picabia

J'ai vu des sides montés sur des Himalayan,side Burdet, sur une triumph Bonneville, sur une Suzuki, sans problème.
De toute façon mon but n'est pas de rouler comme une brute et pas avant m'être perfectionné à la conduite avec side.
J'ai plusieurs machines, je peux en réserver une à cet usage, l'âge venant.

01-04-2021 09:14 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Mutuelle