english

Un tarif résident élargi pour le stationnement à Paris ?

Le maire de Suresnes interpelle Anne Hidalgo

"une discrimination à l'encontre des Franciliens"

Un tarif résident élargit pour le stationnement à Paris ?Depuis le 1er septembre dernier, il y a eu un changement de taille dans les rues de Paris puisque les motards et scootéristes doivent désormais s'acquitter de frais de stationnement au même titre que les automobilistes. Décriée depuis de nombreux mois, la mesure s'est accompagnée de plusieurs manifestations de la part des principaux intéressés.

Il est vrai qu'en dehors des Parisiens qui peuvent bénéficier d'un abonnement résidentiel annuel d'une valeur de 25 euros, le coût du stationnement peut vite grimper à 90 euros par mois ou jusqu'à 37,50 euros les 6 heures (interdit de stationner plus longtemps) en zone 1. La mairie a également mis en place des abonnements annuels pour les non résidents, mais celui-ci s'élève au minimum à 770 euros par an auxquels il faut ajouter en plus 80 centimes de l'heure.

Ça coute cher, c'est un fait. L'autre fait, c'est qu'une très grande part des deux-roues qui circulent dans la capitale viennent des départements voisins et se retrouvent ainsi à devoir payer plein pot ou à se rabattre sur le réseau de transports en commun largement saturé (sans compter la promiscuité alors que l'épidémie de Covid repart).

Dans le département voisin des Haut-de-Seine, le maire de Suresnes et vice-président du département Guillaume Boudy a adressé une lettre ouverte à la maire de Paris Anne Hidalgo pour dénoncer une discrimination à l'encontre des Franciliens, particulièrement mal venue en cette période d'inflation. Il déplore également une réforme du stationnement prise sans la moindre concertation avec les autres communes de la métropole du Grand Paris. Ainsi, il propose la mise en place d'un tarif réduit pour les résidents franciliens.

Si le souhait pour une municipalité de rendre payant un stationnement jusqu'à présent gratuit est compréhensible ; il l'est moins de créer une forte discrimination dans les tarifs appliqués entre les résidents à Paris et les autres franciliens.

[...]

C'est pourquoi [...] je vous demande d'étudier la possibilité d'établir un tarif spécifique pour les résidents de la Métropole du Grands Paris ou des villes immédiatement limitrophes, du même montant que celui des résidents parisiens, pour permettre à celles et ceux qui travaillent dans la capitale, y créent de la richesse ou qui viennent y consommer, puissent continuer à le faire.

Ah, par contre, quand on parle de Franciliens, ce n'est évidemment pas TOUS les Franciliens, juste ceux qui résident dans la petite couronne. Comme souvent lorsque l'on évoque la région Île-de-France, il est ici fait référence à la seule Métropole du Grand Paris. Les habitants des départements de Seine-et-Marne, des Yvelines, de l'Essonne et du Val-d'Oise qui travaillent dans la Capitale peuvent quant à eux toujours payer leur stationnement plein tarif.

N'y aurait-il pas là un soupçon de discrimination à l'encontre des autres "autres franciliens" ? En attendant, les autres maires des communes peuvent se joindre à cette demande.

Plus d'infos sur le stationnement des deux-roues

Commentaires

kernel62

'N'y aurait-il pas là un soupçon de discrimination à l'encontre des autres "autres franciliens" ?'

Totalement. D'autant plus que le développement du grand paris profite largement à ces villes à proximité de paris, le prix de l'immobilier y a explosé. Les plus défavorisés sont obligés de partir encore un peu plus loin dans des villes comme Meaux, Mantes-la-jolie, Etampes, Corbeil, Nangis, Senlis, etc.. où pour venir à Paris, le vélo n'est pas possible et les RER/transiliens ne sont pas des plus ponctuels.

27-09-2022 11:28 
Lagrossedodue

Si tu n'as pas d'autre choix ça fait dans les 2500¤/an pour avoir le droit de se garer pour ainsi pouvoir travailler..

Exemple travail 230 jours/an de 8h à 18h avec ta caisse ou ta bécane garée à coté de ton taf:

770 + (10 x 0,8 x 230) = 2500¤

En gros 200¤ par mois.


super

27-09-2022 15:31 
fift

Citation
Lagrossedodue
Exemple travail 230 jours/an de 8h à 18h avec ta caisse ou ta bécane garée à coté de ton taf:

Je ne connais pas grand monde qui vient bosser de 8h à 18h en bagnole à Paris. Si on cause des problèmes de ponctualité des trains/RER, c'est encore pire en caisse à ces horaires.
Sans parler de la quasi-impossibilité de trouver une place et du fait qu'un dispositif tel que mis en place pour les 2RM n'existe pas pour les bagnoles. Donc c'est 3 ou 4¤ de l'heure.

27-09-2022 15:48 
damthemad

en clair, cette mesure rend quasi impossible à une large population de venir travailler en 2 roues à Paris. C'est bien sur l'objectif. Z'avez qu'à faire du vélo, saletés de travailleurs ! Car bien sur, les premiers concernés ce sont ceux qui se sont exilés loin de Paris, chassés par les loyers et par la politique d'Hidalgo (qu'elle brule en enfer), qui n'ont pas de transport en public possible, et qui sont trop loin pour envisager le vélo (et tout le monde ne peut pas se mettre en vélo). Souvent des gens mal payés pour lesquels le coût exhorbitant est insupportable. Et après on va encore se plaindre de difficultés de recrutement.

27-09-2022 16:17 
damthemad

et n'oublions pas que la durée max de stationnement est limitée à 6 Heures.... Qui bosse 6 heure par jour, coupure repas comprise ?

27-09-2022 16:18 
damthemad

ha et oui : je suis allé à Paris cette semaine en moto. Je n'ai bien sur pas payé. Mais je me suis demandé comment payer. Et.... ben je cherche encore, aucun horodateur en vue. Je suppose qu'il faut un smartphone et une application, mais depuis quand la possession d'un smartphone est elle obligatoire ?

27-09-2022 16:20 
damthemad

encore une décision qui va faire apprécier les "écolos" parisiens, totalement hors sol

27-09-2022 16:21 
Lagrossedodue

Citation
fift
Citation
Lagrossedodue
Exemple travail 230 jours/an de 8h à 18h avec ta caisse ou ta bécane garée à coté de ton taf:

Je ne connais pas grand monde qui vient bosser de 8h à 18h en bagnole à Paris. Si on cause des problèmes de ponctualité des trains/RER, c'est encore pire en caisse à ces horaires.
Sans parler de la quasi-impossibilité de trouver une place et du fait qu'un dispositif tel que mis en place pour les 2RM n'existe pas pour les bagnoles. Donc c'est 3 ou 4¤ de l'heure.

Oui ok ok on est d'accord... clin d'oeil mais pour un calcul théorique c'est bien ça non ?

comment tant de motards l'acceptent déjà sans broncher ?

Une gréve "générale" bien organisée de ces travailleurs ainsi motorisés et ça dégagerait en quelques jours ?

2500¤ par an mais c'est complètement taré question j'en reviens pas !

En tout cas quelque part ça valide de + en + une autre théorie = + on sera sur cette belle planète + il faudra sévir et limiter les libertés hum

27-09-2022 17:09 
Tortue Ninja

DAMTHEMAD a raison. JE me posais effectivement la même question. question

Mais EURÊKA ! :-} J'ai trouvé ! :-}

Bon, nous sommes censés travailler 35 heures par semaine.
Donc, sur 5 jours, 7 heures de travail quotidien. triste

Si l'on veut prendre en compte la limitation du stationnement à 6 heures par jour, ça coince, le stationnement étant payant de 09:00 à 20:00. Hormis pour ceux qui commencent tôt, j'en conviens.

Ce qui ne nous laisse pour seule possibilité, d'effectuer 5 jours de travail à 6 heures (sans pause) et une 6é "petite" journée de travail de 5 heures.

Je m'interroge question question question

Sachant que pour tout « bon » militant, « Tout est politique », j'en suis devenu à me demander si la Maire de Paris :

- Milite pour une réduction du temps de travail hebdomadaire de 35 heures à 30 heures ? super

- Ou si au contraire, reprenant la vieille antienne selon laquelle l'oisiveté est mère de tous les vices, il ne s'agirait pas d'un moyen détourné afin de faire travailler 6 jours sur 7 ceux qui officient dans la capitale. Qui ainsi, entre temps de travail, temps de trajet (allongé de celui pour trouver une place de stationnement) et sommeil, n'auraient dès lors plus le temps de se perdre (par exemple) en vains échanges sur le RDM, y brocardant les (pourtant) si sages respect décisions de la municipalité ?


Aucune des deux ne me semblant logique, je vais oser avancer une version pourtant hautement improbable, sachant combien nos politiciens, et plus encore ceux de la municipalité parisienne, ne prennent leurs décisions qu'après mûre réflexion (Hé, le Modo ! Y'a pas d’icône "brosse à reluire" !!!):
Et si ils n'avaient aucune idée de la durée de travail réelle d'un « non-agent-de-la-mairie-de-paris » ?
muet

A moins qu'ils pensent que seuls les gens qui ne travaillent pas viennent à Paris en « transport individuel » ???
gerbe

P.S.
Comme disait Wolinski dans une vieille planche : « J'ai mal pensé »...
Mais je n'ai pas honte ! ouf

27-09-2022 17:21 
fift

Citation
Lagrossedodue


2500¤ par an mais c'est complètement taré question j'en reviens pas !

Ce n'est pas fait pour stationner toute la journée : ce pass est fait pour ceux qui viennent régulièrement (tous les jours par exemple) mais ponctuellement et pas toujours au même endroit. J'imagine que ça s'adresse en particulier aux artisans, agents immobiliers, etc.

Pour ceux qui viennent bosser toujours au même endroit, les places en stationnement souterrain sont bien plus "avantageuses" (façon de parler). Dans les arrondissements les plus chers, on est à 75¤/mois - ce qui est loin d'être une paille, mais fort heureusement très éloigné des 200¤.


damthemad> Ca m'étonnerait quand même qu'il n'y ait pas de parcmètre à proximité, il y en a quand même quasiment partout (du moins partout où il y a un stationnement voiture).

27-09-2022 18:57 
fift

Citation
damthemad
cette mesure rend quasi impossible à une large population de venir travailler en 2 roues à Paris. C'est bien sur l'objectif.

Ca au moins, c'était clair dès le début.
A noter que dans les gens qui peuvent bénéficier de tarifs préférentiels (similaire au tarif résident), il y a les employés des petits commerces et des artisans.

Que ça pose de gros problèmes à une partie de la population, c'est évident. Maintenant, de là à dire que cette partie est "large", ce n'est peut-être pas si clair. Il faut que ces gens réunissent les conditions suivantes :
- venir travailler en 2 roues (c'est loin d'être le cas de tout le monde)
- habiter dans une zone mal desservie par les transports en commun (j'inclus les problèmes de fiabilité dans le "mal desservi").
- travailler dans un secteur autre que le petit commerce ou l'artisanat.

27-09-2022 19:02 
VieuxBiker

Une idée comme ça au passage pourquoi ne pas faire un peu la même chose dans l'autre sens avec l'ensemble des communes d’Île de France hors Paris bien entendu pour mettre en place le stationnement payant avec un abonnement à tarif unique du genre 3¤ par mois ou un forfa3¤ annuel pour tous les Franciliens et plein pot pour les Parisiens sans oublier la possibilité d'accords tarifaires avec d'autres villes ou départements limitrophes pour ne pénaliser personne.

27-09-2022 20:46 
Charlie_41

Vieux Biker : le maire de Suresne ne tient pas à ce que l'on se gare "chez lui", hein. Autant que les autres communes limitrophes, il ne souhaite pas voir ses rues se transformer en parking relais... pas plus que maintenant en tout cas.

27-09-2022 22:39 
KPOK

ça me fait penser à ces impôts complètement farfelus de l'antiquité ou du moyen-âge, genre taxer les gens qui s'habillent en vert ou mettre une amende à ceux qui ont un nombre impair de flèches dans leur carquois.

dire que les gugusses qui pondent ce genre d'âneries sont payés par nos impôts... (et je soupçonne qu'ils ne sont pas du tout au smic)

28-09-2022 10:55 
VincFR75

Vivre à Suresnes et ne pas avoir d'autre solution que le 2RM pour se rendre à Paris

C'est bien connue, les habitants de Suresnes sont des français défavorisés n'ayant pas d'autre solution qu'un 50cc vieux de 20 ans.

Suresnes <-> Paris c'est insurmontable en transport en commun ou en vélo.

Mon avis est que le tarif du stationnement devrait être encore plus cher pour un Suresnois, Neuilléens, Putéolien... que pour un Cergyssois par exemple.

L'argument des "défavorisés" n'ayant d'autre choix que le 2RM me fait doucement rire. Le matin / soir, je croise pas beaucoup de 2RM hors d'age dont le proprio n'a pas les moyens de le remplacer. Il y a bien les livreurs dans ce cas de figure, mais pas tellement concernés par le paiement du stationnement. (Je doute qu'ils prennent un ticket à chaque arrêt minute).

Les vraies défavorisés sont dans le RER depuis Cergy, pas sur un Tmax depuis Suresnes.

28-09-2022 11:04 
Wadzat

solution qu'un 50cc vieux de 20 ans.

Suresnes <-> Paris c'est insurmontable en transport en commun ou en vélo.

Mon avis est que le tarif du stationnement devrait être encore plus cher pour un Suresnois, Neuilléens, Putéolien... que pour un Cergyssois par exemple.

L'argument des "défavorisés" n'ayant d'autre choix que le 2RM me fait doucement rire. Le matin

28-09-2022 21:38 
Dealyah

Attention les Parisiens paient plein pot le stationnement de leur 2RM en dehors de leur quartier de résidence. Sur place c'est 22,50 par an + 0,75 par jour (tarif résidentiel possible que pour 1 seul véhicule, voiture ou 2RM).
Ailleurs dans Paris (sur leur lieu de travail, courses, sorties,...) ils paient plein tarif comme tout autre francilien. Dons ca leur revient aussi cher, voire plus puisqu'ils paient le stationnement dans leur rue désormais contrairement aux résidents hors Paris.

28-09-2022 23:38 
Borisjc

Amis de province, à l'instar de ce que nous voyons avec le déploiement de Crit'Air, preparez-vous, vous aussi, à bientôt devoir payer pour stationner votre meule.
Ils sauvent la planète, nos tocards...

29-09-2022 07:11 
dante

Citation
VincFR75
Vivre à Suresnes et ne pas avoir d'autre solution que le 2RM pour se rendre à Paris

C'est bien connue, les habitants de Suresnes sont des français défavorisés n'ayant pas d'autre solution qu'un 50cc vieux de 20 ans.

Suresnes <-> Paris c'est insurmontable en transport en commun ou en vélo.

Mon avis est que le tarif du stationnement devrait être encore plus cher pour un Suresnois, Neuilléens, Putéolien... que pour un Cergyssois par exemple.

L'argument des "défavorisés" n'ayant d'autre choix que le 2RM me fait doucement rire. Le matin / soir, je croise pas beaucoup de 2RM hors d'age dont le proprio n'a pas les moyens de le remplacer. Il y a bien les livreurs dans ce cas de figure, mais pas tellement concernés par le paiement du stationnement. (Je doute qu'ils prennent un ticket à chaque arrêt minute).

Les vraies défavorisés sont dans le RER depuis Cergy, pas sur un Tmax depuis Suresnes.

Suresnes est une ville très mal desservie par les transports en direction de Paris. Pas de métro. Un train ou tram en direction de la défense ou du sud. Peut être des bus. Après il s'agit clairement plus d'une tentative du maire de limiter le parking à Suresnes des gens qui viennent de plus loin.

29-09-2022 08:39 
damthemad

Citation
Tortue Ninja
Sachant que pour tout « bon » militant, « Tout est politique », j'en suis devenu à me demander si la Maire de Paris :

- Milite pour une réduction du temps de travail hebdomadaire de 35 heures à 30 heures ? super
A la mairie de Paris, on travaille 32 heures par semaine.
Donc militer pour 35 heures, ce serait pas une diminution clin d'oeil

29-09-2022 11:44 
damthemad

Citation
fift
A noter que dans les gens qui peuvent bénéficier de tarifs préférentiels (similaire au tarif résident), il y a les employés des petits commerces et des artisans.
Je demande à voir...
Je suis travailleur indépendant. Ni artisan, ni employé, je doute fortement que je puisse avoir un tarif préférentiel.
J'ai de multiples clients. A divers endroits.
Impossible de prendre un abonnement à un parking souterrain, sauf à en prendre 5 ou 6 dans divers quartiers...
En outre, il y a peu de parking souterrains à Paris. Ils sont surtout concentrés sur certaines zones.

29-09-2022 11:50 
VincFR75

Citation
dante
Citation
VincFR75
Vivre à Suresnes et ne pas avoir d'autre solution que le 2RM pour se rendre à Paris

C'est bien connue, les habitants de Suresnes sont des français défavorisés n'ayant pas d'autre solution qu'un 50cc vieux de 20 ans.

Suresnes <-> Paris c'est insurmontable en transport en commun ou en vélo.

Mon avis est que le tarif du stationnement devrait être encore plus cher pour un Suresnois, Neuilléens, Putéolien... que pour un Cergyssois par exemple.

L'argument des "défavorisés" n'ayant d'autre choix que le 2RM me fait doucement rire. Le matin / soir, je croise pas beaucoup de 2RM hors d'age dont le proprio n'a pas les moyens de le remplacer. Il y a bien les livreurs dans ce cas de figure, mais pas tellement concernés par le paiement du stationnement. (Je doute qu'ils prennent un ticket à chaque arrêt minute).

Les vraies défavorisés sont dans le RER depuis Cergy, pas sur un Tmax depuis Suresnes.

Suresnes est une ville très mal desservie par les transports en direction de Paris. Pas de métro. Un train ou tram en direction de la défense ou du sud. Peut être des bus. Après il s'agit clairement plus d'une tentative du maire de limiter le parking à Suresnes des gens qui viennent de plus loin.

Hello

J'ai habité Suresnes plusieurs années. Je n'avais alors ni voiture, ni moto. Je faisais tout en transport en commun. Et comme tu vois, je suis toujours vivant. Depuis Suresnes tu es à la Défense en une 10aine de minutes par le Tram (dont la fréquence est proche de celle d'un métro) ensuite le métro 1 et le RER A à la Def. On fait pire comme situation. Et je parle même pas de toute l'offre de bus qu'il y a dans ce coins du 92. Il m'est arrivé un nombre incalculable de fois de prendre le bus qui dépose au metro 1 pont de Neuilly.

Si c'est très mal desservie comme tu dis. Je ne vois pas où est le risque que des motos viennent s'y garer pour continuer le reste du chemin vers Paris en transport en commun.

J'ai pas du tout la même lecture que toi sur la demande du maire de Suresnes. Il demande bien un tarif résident dans Paris pour les habitants de sa commune (sous couvert de le demander pour tout les franciliens mais en laissant une option pour juste les villes les plus proche de Paris...).

29-09-2022 12:06 
Lea lanata

Si discrimination envers les grands banlieusards,ces derniers pourront dire ( ou chanter) "parisiens du nord, vous m'avez trahi"

29-09-2022 12:16 
fift

Citation
damthemad
Citation
fift
A noter que dans les gens qui peuvent bénéficier de tarifs préférentiels (similaire au tarif résident), il y a les employés des petits commerces et des artisans.
Je demande à voir...
Je suis travailleur indépendant. Ni artisan, ni employé, je doute fortement que je puisse avoir un tarif préférentiel.

C'est bien ce que j'ai dit : sont concernés a priori les employés des petits commerces et des artisans. Autrement dit, ça veut aussi dire que ceux qui ne sont pas dans ces catégories ne sont pas concernés.

29-09-2022 12:36 
damthemad

ben voilà. c bien ce que je dis. plein de gens vont être empêchés d'aller travailler sur Paris à cause du coût du stationnement, de la limitation à 6h max du stationnement, des temps de trajets et autres inconvénients majeurs des moyens alternatifs au 2rm quand c'est possible. Moi je gagne très bien ma vie donc je pourrais supporter cette charge, pour les moins chanceux ce ne sera pas la cas.
C'est encore une fois de l'écologie punitive décidée par des abrutis hors sol qui se foutent des conséquences sociales, tant qu'ils peuvent préserver leur petit confort de nantis égoïstes.

30-09-2022 17:21 
fift

'tain mais pourquoi j'ai l'impression que les gens imaginent autre chose que ce que j'écris ?

Quand j'écris : "A noter que dans les gens qui peuvent bénéficier de tarifs préférentiels (similaire au tarif résident), il y a les employés des petits commerces et des artisans." (c'est le dernier exemple en date, y en a d'autres avec d'autres intervenants), ça signifie juste ce que ça signifie : parmi ceux qui peuvent bénéficier d'un tarif adapté, il y a les employés des commerces et artisanats.

Ca ne veut pas dire : "je suis d'accord avec le stationnement payant et de toutes manières ça ne va pas concerner grand-monde".

Ce que je vois autour de moi aurait d'ailleurs plutôt tendance à me montrer l'inverse : les parkings 2-roues en surface se sont sérieusement vidés autour de chez moi.
En revanche, je m'arrête à ce constat : je ne sais pas d'où venaient ces 2 roues, s'ils ont des solutions alternatives ou pas, etc.
(à l'exception de 2 bécanes de collection avec une ancienne plaque immatriculée en 75, qui vraisemblablement peuvent tranquillement venir en métro).

30-09-2022 17:46 
damthemad

Allez tiens, je remet une piève dans le bouzin. Le figaro a sorti un article, après une enquête poussée, sur le délire administratif et le résultat catastrophique de ce stationnement payant.

L'article est repris ici : [envahis.com]

A lire absolument. C'et très éclairant.

Quelques extraits :
Mais ce que la mairie ne dit pas, c’est la vérité : cette règle a été établie en priorité pour empêcher les déplacements domicile/travail, en particulier ceux des banlieusards.

Attention à la célérité de la police municipale : nous avons vu des scooters, pourtant bien garés sur des emplacements motos, mis en fourrière à 19h50 parce qu’ils avaient dépassé la limite fatidique des six heures maximum.

Attention : la lecture de l'article donne envie de poser des bombes.

08-10-2022 12:33 
damthemad

ha oui un autre extrait :
Enfin il y a le prix. Extravagant, on l’a dit : 37,50 ¤ la journée, soit une moyenne de 6,25 ¤ de l’heure au centre de Paris. (Pour rappel, le smic horaire est à 11,07¤).

08-10-2022 12:35 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous