english

La conduite accompagnée à partir de 6 ans

Une fillette de 6 ans conduit son père alcoolisé

"Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années" ne s'applique pas à la conduite et le SAM doit aussi avoir le permis

L'alcool et la conduite ne font pas bon ménage, c'est un refrain bien connu dans les campagnes de prévention routière. Pourtant, malgré les avertissements répétés, certains conducteurs persistent à prendre le volant dans un état d'ébriété avancé, mettant ainsi leur vie et celle des autres en danger. Mais ce qui s'est passé récemment à Nègrepelisse, dans le Tarn-et-Garonne, dépasse l'entendement.

Il y a quelques jours, une banale sortie de route d'une Renault Kangoo a attiré l'attention des passants et des autorités locales. L'accident, a priori sans gravité, a pris une tournure des plus surprenantes lorsque la conductrice est sortie du véhicule : une fillette âgée de seulement 6 ans ! Et le plus choquant dans cette histoire, c'est que son accompagnant n'était autre que son propre père, complètement ivre.

La conduite accompagnée à partir de 6 ans
La conduite accompagnée à partir de 6 ans

Les secours, rapidement dépêchés sur les lieux, ont transporté l'homme à l'hôpital pour des examens approfondis afin de déterminer son taux d'alcoolémie et éventuellement la présence de stupéfiants dans son organisme. Pendant ce temps, les forces de l'ordre ont recueilli le témoignage de la fillette, qui a révélé que ce n'était malheureusement pas la première fois qu'elle se retrouvait derrière le volant avec son père dans un tel état. Des situations similaires s'étaient déjà produites, avec le père au volant mais la fillette sur ses genoux pour conduire.

Cette triste affaire met en lumière les conséquences dramatiques de l'alcool au volant et soulève des questions cruciales sur la responsabilité parentale. Placé en garde à vue en attendant les résultats des analyses, le père risque de lourdes sanctions, mais cela semble bien peu face au danger qu'il a fait courir à sa propre fille et aux autres usagers de la route. Une leçon qui, espérons-le, incitera chacun à réfléchir à deux fois avant de prendre le volant dans un état inapproprié.

Cette histoire met également en lumière l'importance de l'Apprentissage Anticipé de la Conduite (AAC), communément appelé conduite accompagnée. Ce dispositif permet à de jeunes conducteurs, mais uniquement à partir de l'âge de 15 ans (et non pas de 6 ans), de commencer à acquérir de l'expérience au volant en étant accompagnés par un parent ou un adulte désigné, avant même l'obtention de leur permis de conduire. L'objectif est de leur offrir une formation complète et progressive, dans un cadre sécurisé et encadré, pour les préparer au mieux à affronter les défis de la route une fois seuls au volant. Cependant, il va de soi que cette pratique doit se faire dans le strict respect des règles et des principes de sécurité, au bon âge et avec un accompagnateur sobre et vigilant.

Plus d'infos sur l'âge légal de la conduite

Commentaires

Nells

Sans commentaire..

29-01-2024 20:29 
inextenza

Une gamine qui a un comportement de jeune adulte -> enfance sacrifiée, je lui souhaite le moins de séquelles psy possible... parce que hélas elle va finir par payer le saut de ces étapes de développement triste

30-01-2024 09:11 
coxecab

Heureusement que la fillette n était pas bourré.. cette fois la ..!

30-01-2024 10:50 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Bridgestone