english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Les bases du WSBK

Règlements techniques et sportifs du Championnat du Monde Superbike

A l’inverse du MotoGP où les machines sont des purs prototypes de course, le Championnat du Monde Superbike met en compétition des machines dérivées des modèles sportifs de série. Ce championnat est le deuxième plus important au niveau international derrière les Grands Prix.

Sylvain Guintoli lors de la course de Magny-Cours en 2012

Catégories

Chaque week-end de course, ce sont plusieurs catégories qui entrent en piste ; le Superbike, le Supersport et le Superstock 1000.

Superbike

Le Superbike est la catégorie reine du championnat. Elle met en compétition des motos de 1.000 cm3 dérivées de la série. Depuis la saison 2014, une catégorie SBK EVO a été instaurée afin de limiter les coûts pour les équipes. Les machines EVO disposent de plus grandes restrictions quant aux modifications possibles. Les pilotes peuvent participer à ce championnat à partir de 18 ans. Avec un manufacturier unique, les pneus sont fournis uniquement par Pirelli.

Supersport

Le Supersport est ouvert aux pilotes d’au moins 16 ans et aux machines de série de 600 cm3. Si la majeure partie des éléments doivent rester d’origine par rapport au modèle de série, certains éléments peuvent être modifiés comme le jeu de rapports de la boite de vitesse ou l’ECU utilisé. Les pneus sont fournis uniquement par Pirelli.

Superstock 1000

La Coupe du Monde Superstock 1000 est quant à elle ouverte aux motos de série de 1.000 cm3. Ici les modifications sont principalement d’ordre esthétique et les machines sont similaires à celles vendue par les concessionnaires. Le championnat est ouvert au pilotes à partir de 16 ans.

Enfin, les week-end du WSBK accueillent également le Superstock 600 ouvert aux pilotes à partir de 15 ans. Cette catégorie est cependant gérée par l’UEM et est par conséquent une compétition européenne. Comme en 1000, les machines sont identiques aux modèles de série.

SuperbikeSuperbike EVOSuperstock 1000Supersport
Moteur 750 - 1000 cm3, 4temps, 3 et 4 cylindres 750 - 1000 cm3, 4temps, 3 et 4 cylindres 750 - 1000 cm3, 4temps, 3 et 4 cylindres 400 - 600 cm3, 4 temps, 4 cylindres
850 - 1200 cm3, 4 temps, 2 cylindres 850 - 1200 cm3, 4 temps, 2 cylindres 850 - 1200 cm3, 4 temps, 2 cylindres 500 - 675 cm3, 4 temps, 3 cylindres
600 - 750 cm3, 4 temps, 2 cylindres
Poids mini 165 kg 165 kg 165 kg 161 kg
Pneus 24 / week-end 24 / week-end 8 / week-end 18 / week-end
Nombres de moteurs 8 / saison 6 / saison 3 / saison 6 / saison
Injection Modifiable Origine Origine Origine
Culasse moteur Modifiable Origine Origine Origine
Arbre à cames Modifiable Origine Origine Origine
Cylindres Modifiables Origine Origine Origine
Boite de vitesse 2 ou 3 jeux de rapports 1 jeu de rapports Origine 1 jeu de rapports
ECU Modifiable Origine ou kit unique Origine ou kit unique Modifiable
Roues 17 pouces 17 pouces Origine Origine
Réservoir 24 litres max 24 litres max Origine Origine


L'Aprilia RSV4 Factory est une des machines les plus performantes du championnat

Calendrier du Superbike

La saison du Championnat du Monde Superbike se déroule généralement lors de 14 week-end de courses. La compétition emprunte les grands circuits internationaux homologués par la FIM et en partage une partie avec les Grands Prix et les autres compétitions sur route.

Chaque week-end, les différentes catégories prennent part à des séances d’essais libres, de qualifications, à un warm up ainsi qu’à des courses. A noter que la catégorie Superbike est la seule avec deux courses au programme de chaque dimanche.

SuperbikeSupersportSuperstock 1000
Vendredi
Essais libres 1 11h45 - 12h30 10h00 - 10h45 11h00 - 11h30
Essais libres 2 15h30 - 16h45 13h45 - 14h30 14h45 - 15h15
Samedi
Essais libres 3 09h45 - 10h30 10h45 - 11h30 09h00 - 09h30
Essais libres 4 12h30 - 13h00 - -
Superpole1 15h00 - 15h15 - -
Superpole2 15h25 - 15h40 - -
Essais qualificatifs - 15h55 - 16h40 16h55 - 17h25
Dimanche
Warm Up 08h40 - 08h55 09h05 - 09h20 09h30 - 09h40
Course 10h30 11h40 14h15
Course 2 13h10 - -


Qualifications

En Supersport et Superstock, les pilotes se qualifient pour la course par l’intermédiaire d’une seule et unique séance qualificative. L’ordre sur la grille de départ est déterminé par le meilleur temps au tour réalisé par chaque pilote durant cette session.

Les qualifications pour les courses Superbike diffèrent et se rapproche très fortement du règlement des MotoGP. A l’issue des trois premières séances d’essais libres, les 10 pilotes les plus rapides se qualifient pour la Superpole 2 (SP2). Les pilotes classés de la 11ème à la 20ème place sont quant à eux qualifiés pour la Superpole 1 (SP1). Les pilotes sont qualifiés pour la course s’ils ont bouclé un tour avec au maximum 107% du temps du pilote le plus rapide. Une quatrième séance d’essais libres est également organisée mais ne tient pas compte dans la qualification pour les Superpole.

Les deux pilotes les plus rapides de la SP1 participent ensuite à la SP2. Les pilotes de la SP2 se classent ensuite de la 1ère à la 12ème place sur la grille de départ en fonction du temps qu’ils réalisent. Les pilotes de la SP1 puis les pilotes qualifiés pour la course sont ensuite placés sur la grille en fonction de leur temps.

Les essais libres chronométrés et les deux Superpole permettent de définir l'ordre des pilotes sur la grille de départ

Courses

Toutes les courses se déroulent le dimanche, sauf exception. Les Supersport et Superstock 1000 ne participent qu’à une seule course tandis que les Superbike ont deux courses au programme de la journée.

En Superstock, la longueur de la course peut varier entre 40 et 70 km, en Supersport entre 80 et 110 km et en Superbike entre 85 et 110 km. La distance de course peut cependant être réduite par la direction de course en cas de piste humide (déclarée « Wet ») ou à la suite d'un arrêt de la course.

Lowes sur la Yamaha YZF-R6 du Supersport

Système de points et classement

A l'issue de chaque course, chaque pilote marque un certain nombre de points en fonction de son classement. Seuls les quinze premiers pilotes de la course engrangent des points. En Superbike, Supersport et Superstock les points se répartissent de la façon suivante en fonction de la place d'arrivée du pilote :

  1. 25 points
  2. 20 points
  3. 16 points
  4. 13 points
  5. 11 points
  6. 10 points
  7. 9 points
  8. 8 points
  9. 7 points
  10. 6 points
  11. 5 points
  12. 4 points
  13. 3 points
  14. 2 points
  15. 1 point

Plus d'infos sur les règlements du sport moto