Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire constructeur : Bultaco

Les motos tout-terrain espagnoles

Histoire constructeur : BultacoL’histoire de Bultaco commence avec celle d’une autre marque : Montesa. En 1945, Francisco Bulto et Pedro Permayner s’associent en effet pour fonder Montesa. Cependant, Francisco Bulto ne reste pas bien longtemps dans l’entreprise et démissionne en 1958  suite à des désaccords. Il va alors monter sa propre marque qu’il baptise Bultaco.

Bien que la première moto conçue par la firme soit un modèle routier, la Tralla 101, c’est bel et bien dans le domaine du tout-terrain que Bultaco s’illustrera, notamment aux côtés de Sammy Miller et Martin Lampkin.
En 1965, la Sherpa T, une machine de trial, est présentée. Elle fait sensation en remportant cinq fois le championnat du monde dans les années 70 et en devenant la première moto deux-temps à gagner le Scottish Six Days grâce au pilote de légende, Sammy Miller.

Succès en compétition et disparition

Bultaco Sherpa T 350 (photo : DR)Pour ce qui est de l’enduro, la marque présente son modèle Pursang qui se décline au fil des ans en une multitude de cylindrées.

Entre 1975 et 1979, la Sherpa décroche cinq titres mondiaux tandis qu’en 1978, la marque remporte son premier titre de champion du monde de vitesse en catégorie 50cm3.

Malgré de nombreux titres remportés en compétition et un marché américain friand de ses modèles, Bultaco connait des difficultés et ferme définitivement en 1983. En 1998, une tentative de relance a lieu sous l’impulsion de Marc Teissier mais avorte rapidement pour donner naissance à Sherco.

Plus d'infos sur Bultaco

Suzuki