Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire constructeur : Kreidler

La Florett et ses 70 victoires en Grand Prix

Histoire constructeur : KreidlerLe constructeur allemand apparait en 1889 sous l’impulsion d’Anton Kreidler à Stuttgart. La société prend alors le nom de Kreidlers Metall und Drahtwerke. Après avoir exercé son activité métallurgique durant des années, l’entreprise se tourne dès les années 50 vers la production de deux-roues motorisés. Le premier modèle à sortir des chaines de production est la K50 qui se popularise très rapidement et adopte bientôt le nom de Florett 50.

Premier constructeur national

Très vite, Kreidler s’impose comme l’un des principaux constructeurs nationaux en termes de volumes de ventes.

En 1960, une version modernisée de la Florett est proposée avec la Florett Mokick. Une version dotée d’une boîte quatre rapports vient ensuite grossir l’offre. Parallèlement, la marque fait parler d’elle puisque l’une de ses machines carénées parvient à dépasser les 210 km/h sur le lac salé de Bonneville tandis que les Kreidler de Grand Prix raflent de nombreuses victoires en compétition. La Florett peut ainsi se targuer de plus de 70 victoires en Grand Prix moto et pas moins de huit titres de champion du monde en 50cm3.

Sommeil et reprise d'activité

Kreidler Florett (photo : DR)Au cours de l’année 1976, Kreidler annonce qu’un million d’exemplaires a été produit en l’espace de vingt-cinq-ans. Une prouesse qui est suivie d’un nouveau record de vitesse avec cette fois-ci 221 km/h atteint par un 50cm3 sur le kilomètre lancé.

Malgré ses trophées sportifs et ses records de vitesse, Kreidler doit cesser ses activités en 1982 et est alors rachetée par Garelli. Le constructeur italien poursuit la production des deux-roues Kreidler jusqu’à la fin des années 80. Kreidler est alors sur le point de disparaitre mais le Hollandais John Boss reprend l’affaire, ressuscite la marque qui s'était depuis endormie et perpétue la fabrication des Kreidler.

Encore timide sur le territoire français, la marque allemande reste néanmoins bel et bien présente dans le paysage motocycliste mondial avec un passé sportif bien rempli et des modèles populaires qui ont su marquer leur époque.

Plus d'infos sur Kreidler