english

Histoire constructeur : Voxan

Les motos à l'accent français

Histoire constructeur : VoxanLa marque Voxan est née en France sur l’initiative de Jacques Gardette dans l’idée de relancer l’industrie moto dans l’hexagone. Avec le soutien du manufacturier Michelin et d’un financement en partie public, le projet est lancé dès 1995. Alain Chevallier est alors en charge de la conception technique. Ce dernier met au point un V-twin à 72° muni de huit soupapes par cylindre et alimenté par injection électronique qui attirera l’attention avec son cadre conçu sur la base de deux structures tubulaires boulonnées autour de la colonne de direction.

Voxan Cafe Racer V2Les premiers essais sont une réussite et la machine fera l’objet d’une déclinaison en plusieurs versions. En 1999, le groupe Dassault entre dans le capital de la société tandis que les premières livraisons ont lieu la même année. Deux ans plus tard, en 2001, Voxan entre pour la première fois de son histoire dans le monde de la compétition avec une participation en endurance et lors des 24 heures du Mans moto.

Une saga à rebondissements

Cependant, malgré des critiques élogieuses et une moto appréciée de la communauté motarde, les ventes ne parviennent pas à décoller. Voxan est ainsi mis en redressement judiciaire en 2001 alors que la même année, un Voxan Club de France est créé.

Voxan VX-10Après une proposition de reprise de la part du groupe Merker refusée par les salariés, Voxan tente de sortir la tête de l’eau avec la création de la firme Voxan-SCCM qui conçoit des motocycles. En 2003, de nouveaux modèles sont dévoilés alors que la marque se retire peu à peu du monde de la compétition.

Courant 2006, un partenariat est signé avec Sidam Europe assurant à la marque une distribution de ses machines dans les concessions du réseau Sidam dans tout le continent Européen. Cependant, l’entente sera de courte durée puisque le partenariat sera rompu quelques temps après.

En 2009, Voxan présente son dernier modèle le VX-10. Ceci ne suffira pas à relancer la marque qui est déclarée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Clermont-Ferrand. Cela semble être la fin de l’aventure française malgré une proposition de reprise par Sodemo, Voxan succombe à l’instar de Buell.

Mais la porte n’est pas encore tout à fait close pour Voxan, puisque Venturi rachète la marque en 2010 et promet la production d’un nouveau modèle dans les années à venir. Une affaire à suivre...

Plus d'infos sur Voxan

Metzeler