Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

North West 200 : le TT irlandais

NW200 : une course mythique sur le tracé du "Triangle" de 14,4 km

Le record du tour en 4'21" à une vitesse proche de 200 km/h

North West 200 : le TT irlandais - crédit photo : Michael Bradley/NW200
North West 200 : le TT irlandais - crédit photo : Michael Bradley/NW200
Pour beaucoup de motards, le Tourist Trophy représente la plus impressionnante course motocycliste sur route. Certes, l'épreuve de l'Ile de Man est la plus ancienne, mais elle n'est pourtant pas le seul rendez-vous de ce type au Royaume-Uni. La North West 200 (NW200) est également un rendez-vous incontournable de la saison et est au moins aussi impressionnant.

Cette course sur route se dispute chaque année au mois de mai dans le nord de l'Irlande du Nord. Le nom de l'épreuve North West 200 peut ainsi paraitre étrange compte tenu de l'emplacement de l'événement. Ce nom est pourtant bien celui choisi par le Derry & District Motor Club en 1929 qui souhaitait mettre en place une course dans le nord-ouest de l'Irlande. Malheureusement pour eux, le choix de l'emplacement ne put être conservé, mais le nom demeura. Ce rendez-vous rencontra un tel succès qu'il est encore organisé aujourd'hui, mais par le Colerain and District Motor Club depuis 1964.

Des affrontements directs

L'épreuve se démarque nettement du Tourist Trophy voisin dans son format de course. Alors que les pilotes s'élancent les uns après les autres dans une épreuve contre la montre sur l'Ile de Man, ils s'affrontent ici tous en même temps dans de réelles courses. Le spectacle n'en est que plus impressionnant.

A l'origine, l'épreuve était pensée comme une course d'endurance sur une distance de 200 miles. Au fur et à mesure des années, alors que le nombre de catégories ne cessait de croitre avec l'arrivée des Superbike en 1992, le format fût changé pour plusieurs courses distinctes durant chacune entre 4 et 6 tours.

Seeley et Johnston lors de la course Superstock 2015 - crédit photo : Charles McQuillan/Pacemaker
Seeley et Johnston lors de la course Superstock 2015 - crédit photo : Charles McQuillan/Pacemaker

The Triangle

La fameuse piste 'The Triangle'
La fameuse piste 'The Triangle'
Le tracé de la North West tire son nom de "Triangle" de sa forme. Il est entièrement installé sur des routes publiques entre les villes de Portstewart, Coleraine et Portrush. Trois chicanes sont également installées pour réduire la vitesse. Les 14,436 km du tracé (8.97 miles) sont parcourus dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Chaque année, les panneaux de signalisation routière sont retirés à certains endroits de la piste pour améliorer la sécurité des pilotes. Les poteaux et lampadaires sont quant à eux simplement recouverts de ballots de paille.

L'actuel record du tracé est détenu par Steve Plater depuis 2006 avec une vitesse moyenne de 124,109 mph (199,7 km/h). Les grandes lignes droites du circuit permettent en outre d'atteindre des vitesses supérieures à 300 km/h.

Jack Brett fut ainsi le premier pilote à passer la barre des 100 mph (160 km/h) au tour sur une Norton 500 cm3 en 1957. Mais c'est en 2004, que Michael Rutter fut le premier à dépasser les 200 mph (320 km/h). En 2008, Martin Jessopp se faisait quant à lui flasher à 335 km/h au niveau du University Corner.

Le record du tour est ainsi passé dernièrement à 4:21.973 avec Dean Harrison, sous le record de Michael Dunlop en 4:22.095.

Les pilotes de l'épreuve

Si le nom de Joey Dunlop est pour toujours associé à celui de l'histoire du Tourist Trophy, celui de son frère Robert l'est à la North West. Le père de Michael et William fut pendant de nombreuses années le pilote ayant le plus gros palmarès de l'histoire de la compétition avec un total de 15 victoires. Un palmarès égalé en 2015 par un certain Alastair Seeley.

Joey et Robert Dunlop au départ de la North West
Joey et Robert Dunlop au départ de la North West

Mais la famille Dunlop reste comme celle qui aura le plus marqué la compétition. En 2008, le jeune Michael s'engage dans la compétition aux côtés de père. La dernière participation de Robert lui sera fatale puisque le recordman de victoires à la North West trouve la mort lors des essais. A peine deux jours après l'incident, Michael remporte sa première victoire en 250 cm3 à tout juste 19 ans. Il récidivera en Supersport Junior quelques semaines plus tard sur le TT.

Comme toutes les compétitions sur route ouverte, on déplore de nombreux décès sur l'épreuve nord-irlandaise. La course reste cependant bien moins meurtrière que le TT. Depuis la première édition de 1929, on dénombre ainsi 16 disparitions de pilote sur la piste, dont le dernier en date, Simon Andrews en 2014.

Recordmen de victoires à la NW200

  • Pilote - nombre de victoires - saisons - catégories
  • Robert Dunlop - 15 - 1986/2006 - (125 – 5, 250 – 4, 350 – 1, Superbike – 5)
  • Alastair Seeley - 15 - 2008/2015 - (Supersport – 7, Superstock – 5, Superbike – 3)
  • Joey Dunlop - 13 - 1979/1988 - (250 – 1, 500 – 1, Production 750 – 2, Superbike – 9)
  • Michael Rutter - 13 - 1997/2012 - (Supersport – 2, Production/Superstock – 2, Superbike – 9)
  • Phillip McCallen - 11 - 1991/1997 - (250 – 2, 400 – 1, Supersport – 4, Superbike – 4)
  • Bruce Anstey (NZ) - 10 - 2002/2014 - (Supersport – 5, Production/Superstock – 4, Superbike – 1)
  • Tony Rutter - 9 - 1973/1982 - (250 – 2, 350 – 5, 500 – 1, Superbike – 1)
  • Ian Lougher - 8 - 1991/2005 - (125 – 5, 250 – 1, Supersport – 1, Superstock – 1)
  • Steve Plater - 8 - 2006/2009 - (Supersport – 3, Superbike – 5)
  • Steven Cull - 6 - 1980/1988 - (250 – 3, 350 – 1, Superbike – 2)
  • John McGuinness - 6 - 2000/2012 - (250 – 1, 400 – 1, Supersport – 1, Superbike – 3)
  • Arthur Wheeler - 5 - 1951/1962 - (250 – 5)
  • Tommy Robb - 5 - 1959/1965 - (125 – 1, 250 – 4)
  • John Williams - 5 - 1974/1977 - (350 – 1, 500 – 2, Superbike – 2)
  • Mick Grant - 5 - 1975/1982 - (500 – 2, Superbike – 3)
  • Woolsey Coulter - 5 - 1989/1998 - (250 – 5)
  • Ian Simpson - 5 - 1995/1998 - (Supersport – 1, Production – 1, Superbike – 3)

Plus d'infos sur la North West 200

Suzuki