Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Film moto : Carnets de voyage

Ernesto "Che" Guevara en Norton 500

Le voyage à moto à l'origine de la vocation du Che

Film moto : Carnets de voyageCarnets de voyage est un film brésilien, chilien, américain, péruvien et argentin adapté des livres d'Ernesto Guevara et de son ami Alberto Ganardo relatant leur voyage en Amérique du Sud à l'origine de la vocation de celui qui deviendra le Che. Le film a été réalisé par Walter Salles et est sorti sur les écrans en septembre 2004. Il a bénéficié d'un bon accueil de la part des critiques comme du public et a remporté de nombreux prix dont l'Oscar de la meilleure chanson originale et deux BAFTA Awards.

Synopsis

En 1952, Ernesto Che Guevara, alors étudiant en médecine, entreprend un périple à travers l'Amérique du Sud en compagnie de son ami Alberto Granado au guidon d'une vieille moto rafistolée, baptisée "La Vigoureuse". Cependant, la moto ne supporta pas bien longtemps les affres de la route et les deux compères se voient contraints de poursuivre leur voyage à pied.
Ils découvrent alors l'injustice d'un continent où les indiens sont chassés de leurs propres terres et où la lèpre fait des ravages. Ce sera le point de départ d'une réelle prise de conscience et d'une vocation pour le futur Che.

Fiche technique et casting

  • Réalisateur : Walter Salles
  • Gael Garcia Bernal : Ernesto Che Guevara
  • Rodrigo de la Serna : Alberto Granado
  • Producteurs : Robert Redford, Paul Webster
  • Durée : 126 minutes
  • Date de sortie : 8 septembre 2004

La moto du film : Norton 500 de 1939

Film moto : Carnets de voyageBasé sur les écrits d'Ernesto Che Guevara et d'Alberto Granado relatant leur voyage en 1952, le film Carnets de voyage met en scène une Norton 500cm3 de 1939 sur laquelle les deux héros débutent leur périple.

Malheureusement, la "Vigoureuse" ne se montre pas suffisamment endurante pour poursuivre ce long voyage à travers l'Amérique du Sud.
Le nom original de l'oeuvre est d'ailleurs Diaros de motocicleta ou The Motorcycle Diaries en anglais, autrement dit le Journal de la Moto. Ce titre démontre bien la place prépondérante que joue la machine au sein de l'oeuvre. Elle représente le début d'une quête initiatique et symbolise la liberté. Une liberté néanmoins perdue et mise à mal puisque l'engin rend l'âme avant la fin du voyage... un symbole ?

La bande-annonce de Carnets de voyage

Où trouver le film ?

Carnets de voyage est disponible en DVD depuis avril 2005 pour environ 10€.

Plus d'infos sur Carnets de Voyage

MotoGP