english

Histoire marque : Helstons

Le cuir moto à l'ambiance vintage

Histoire marque : HelstonsL'histoire de Helstons, marque française d'équipement moto, commence au début des années 1980 en région parisienne alors que Kamal Kabi commence à vendre des vêtements de prêt-à-porter en cuir sur les marchés. Rapidement, il est rejoint par son père Akli Kabi qui prend les rênes de la société. Alors que le succès commence à se faire pour les productions des Kabi, la société a besoin de se trouver une identité claire et de s'établir en tant que marque avec un label bien identifiable.

C'est en 1988 que survient le premier tournant avec la création de Helstons. Si ce nom fait référence à une ville du sud-ouest de l'Angleterre dans le comté de Cornwall, ce n'est pas elle qui a dicté ce choix, comme l'explique Kamal :

Dans les années 80, la mode était d'avoir une marque à consonance anglaise et c'est un peu par hasard et sur les conseils de nos clients que le nom Helstons a été choisi. Par la suite, nous avons appris qu'il s'agissait du nom d'une ville du sud de l'Angleterre.

À la tête de la nouvelle marque, Kamal s'entoure de son ami d'enfance Daniel Ettedgui qui officie en tant qu'expert comptable et qui amène avec lui son frère Alain Ettedgui, coupeur de cuir. Mais on est encore très loin du Helstons d'aujourd'hui puisque le fabricant français ne produit alors que des vêtements de prêt-à-porter.

La passion pour la moto de son fondateur va cependant pousser la marque à se diversifier en se lançant dans les blousons pour la moto dès 1995. Là encore, il s'agissait avant tout de blousons sans protections qui arboraient un style motard et qui s'appuyaient sur la qualité de leur cuir pour assurer la protection.

C'est le modèle Dirt, un cuir classique arborant écussons et lignes sur les bras qui va permettre à la marque de se faire connaitre. Véritable best-seller de la marque, le Dirt va traverser les époques en ajustant son style et son équipement dans le temps et en devenant au fil des ans Dick. Deux variantes assez proches sont toujours présentes dans la gamme, avec les indémodables Ace et Daytona.

Helstons commence peu à peu à se faire un nom dans l'univers moto et participe à son premier mondial de la moto à Paris en 1998 grâce aux magazines Freeway et Café Racer. La marque poursuit son développement, mais surtout connaitre un essor important à la fin des années 2000 après l'arrivée d'Olivier Farjot au poste de Directeur Commercial en 2006.

Si le travail de fond de traitement, de découpe et d'assemblage du cuir reste le même, l'équipement des blousons passe un cap en intégrant pas-à-pas des protections amovibles, des doublures thermiques, des membranes étanches et autres éléments de confort moderne. À partir de 2013, Helstons commence à faire certifier tous ses blousons comme EPI et deviendra même l'un des premiers à équiper tous ses modèles d'une protection dorsale CE de série.

La gamme a également bien évolué puisqu'elle propose alors des chaussures, des gants, des produits textiles et même des vêtements féminins en plus de ses traditionnels cuirs, mais toujours avec ce style vintage à la mode. Le savoir-faire et l'image de la marque lui permettent alors de réaliser une collection en collaboration avec Chevignon de 2014 à 2017.

Pour la nouvelle décennie, Helstons se lance dans de nouveaux défis en lançant sa première ligne de casques jets en 2020 puis en développant encore davantage son offre pour les motardes l'année suivante. Désormais implantée dans le nord, la marque tricolore rayonne aussi en dehors des frontières de l'Hexagone.

Plus d'infos sur Helstons

Shoei