Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire marque : Shoei

Les casques japonais plébiscités par Honda

Histoire marque : ShoeiLa marque Shoei est issue d’une première entreprise spécialisée dans la conception de casques destinés à l’industrie du bâtiment fondée en 1954. C’est en 1958 que le fondateur, Eitaro Kamata envisage de se lancer dans la fabrication de casques motos. Une première usine voit le jour dès l’année suivante à Arakawa-ku afin de produire les premiers casques motos de la marque destinés dans un premier temps exclusivement au domaine de la compétition.

Le soutien de Honda

Casque GT Air ShoeiLa réputation des casques Shoei ne tarde pas à prendre de l’ampleur puisque dans les années 60, la marque commence à se faire connaître aux Etats-Unis tandis qu’elle crée le tout premier casque approuvé par la JIS (Japanese Industrial Standard).
En 1965, le constructeur Honda apporte son soutien à la marque et permet ainsi à Shoei de gagner en visibilité sur le marché américain et européen.
En 1967, une usine est construite à Ibaraki tandis qu’un an plus tard est fondée la société Shoei Safety Helmet.

Quelques innovations

Poursuivant son développement au fil des années, Shoei dévoile son casque GRV en 1986 qui est le premier à employer de la fibre de carbone et du kevlar.
Afin de répondre aux demandes toujours croissantes du grand public, Shoei fait construire une nouvelle usine à Ibawate en 1989. A peine trois ans plus tard, la firme inaugure le premier véritable système de ventilation pour casque moto.

Une multinationale à l'équipe restreinte

Casque Shoei X-Spirit IILes produits Shoei ne cessent d’évoluer et de s’améliorer par la suite avec notamment l’introduction des intérieurs démontables dès 1998. Plusieurs nouveautés sont également présentées dans les années 2000 avec l’arrivée par exemple du casque touring sportif XR 1000 qui évoluera plus tard avec le XR 1100 ou le casque touring Raid II en 2004 et 2005, le Z-One ou surtout le dernier modulable Neotec.

Côté compétition, la marque sponsorise quelques pilotes du championnat du monde de MotoGP à l’instar de Toni Elias ou de Chris Vermeulen.

Aujourd’hui connue mondialement, la société Shoei n’emploie pourtant qu’une équipe restreinte de 500 personnes à travers le monde. De plus, chacun de ses casques ou pièces détachées est conçu à la main au Japon, le berceau de la marque.

Plus d'infos sur Shoei

Notez cet article : Soyez le 1er à noter cet article

  • Currently 0.00/5