Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire marque : WP Suspension

De White Power à KTM

La compétition ancrée dans l'ADN de la marque

Histoire marque : WP SuspensionWP Suspension est un fabricant autrichien spécialisé dans les suspensions de motos. Mais la marque est née sous d'autres cieux et avec un patronyme différent.

C'est en effet en 1977 que Wim Peters crée la société aux Pays-Bas. Les amortisseurs sont facilement identifiables par la couleur blanche de leur amortisseur. C'est d'ailleurs cette caractéristique qui donnera son nom à la société lors de sa création : White Power Suspension BV.

Ce sont les ressorts blancs qui ont donné à la marque son premier nom

Comme souvent, c'est par la compétition que la marque va acquérir sa renommée dès le début des années 80, notamment grâce à Heinz Kinigadner qui permet à la société de remporter son premier Championnat du Monde de Motocross. A cette époque, White Power assure principalement la production de pièces détachées pour quelques constructeurs européens.

Malgré sa réussite en course et ses contrats avec les grandes marques, White Power est déclaré insolvable en 1991. La marque change alors d'identité pour prendre le nom de WP Suspension. Nouveau succès de renommée mondiale puisque la marque est associée à Michael Schumacher lorsqu'il décroche le titre en F1 en 1994 avec Benetton.

WP a fait sa réputation dans la compétition

Mais WP ne parvient pas à garder son indépendance et est finalement racheté par KTM en 1995. Dès lors, WP reprend sa marche en avant et se lance dans plusieurs innovations au fil des ans comme avec l'introduction de fourches à cartouche fermée dans le off-road en 1998 ou le développement d'un amortisseur à réglage électronique dès 2003. Il faudra cependant attendre 2014 pour que la production des suspensions semi-actives ne soit effective.

A partir de 2007, KTM commence à rapatrier WP depuis Malden vers son nouveau siège de Munderfing, en Autriche. Une procédure qui sera achevée en 2009.

Dès lors, l'activité de la marque va progresser et se diversifier avec le développement de son siège. En plus de la fabrication de fourches, d'amortisseurs et d'amortisseurs de direction, la marque va successivement se lancer dans la production de radiateurs, de cadres et de silencieux.

WP diversifie sa production avec des cadres, des radiateurs et des silencieux

Une seconde usine est également ouverte en Chine, mais cette dernière n'est responsable que de la fabrication de 300.000 radiateurs à l'année. Le gros de la production reste ainsi Made in Austria avec une capacité annuelle pouvant atteindre : 150.000 fourches, 200.000 amortisseurs, 450.000 radiateurs, 150.000 cadres et 150.000 échappements. Fin 2016 WP Performance Systems GmbH comptait pas moins de 676 employés à travers le monde dont 621 à Munderfing.

Très largement représentée dans les compétitions tout terrain où on la retrouve sur toutes les motos KTM, la marque collectionne les victoires avec plus de 300 titres mondiaux. Récemment, WP s'est également tourné vers la compétition de vitesse en intégrant notamment la catégorie reine du MotoGP avec le team officiel KTM.

La marque est maintenant présente au plus au niveau sur circuit

Plus d'infos sur WP Suspension