Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Motos 250 cm3

Pourquoi persister, ou tout simplement vouloir, rouler sur des motos de petites cylindrées ?

C'est vrai quoi, à une époque où la gamme de la plupart des constructeurs est essentiellement constituée de moto de grosses (comprendre +600) cylindrées, où pas mal de moto-écoles proposent à leurs élèves d'apprendre à conduire sur des motos de 100 chevaux, on peut se demander ce qui peut pousser des motards à acheter des motos de moins de 500cm3, voir des 250cm3 ?

Honda CBR 250

Il faut savoir qu'il n'y a pas si longtemps, les gammes des constructeurs allaient de la 125 au +1000 avec des modèles dans quasiment toutes les cylindrées. Les auto-écoles avaient des 500 GSE, des 400 Bandit, des ER-5, des Zephyr 550 (allez, avouez, celle ci, vous ne la connaissiez pas).

Fraîchement sorti de la moto école, vous pouviez trouver une palanquée de meule sexy, pas cher, que votre assureur était presque content d'assurer, et qui permettaient de se faire la main tranquillement, sans grand risque de se faire déborder par la puissance. Parce qu'il faut quand même  avouer que une moto de 100 chevaux sous la pluie, quand on est débutant (théoriquement limité à 34cv mais que l'on a débridé parce que l'on est un ane pilote), il y a sûrement plus facile à gérer. Mais bon, vous avez choisi, vous avez une meule de 100cv pour débuter, pas de soucis (enfin si, mais quelque part, c'est le vôtre, moi j'ai déjà assez à faire avec mes 180cv......répartis en 3 motos:) ), ma mission, si je l'accepte (et si vous lisez ce texte, c'est que je l'ai accepté), est de vous faire admettre l'idée que un 250 serait sûrement aussi sympas et amusant que votre missile.

Pourquoi un 250 ?

Ayant plus ou moins dédié ma vie de motard aux 400, je suis néanmoins obligé de constater que dans les motos neuves actuelles, il n'y a plus de 400 à par les scoot et les enduros, et comme j'aime aussi les 250, et que les constructeurs se relancent petit à petit sur le marché, alors go pour les 250. Evidemment, tout ce que je pourrais écrire s'applique aussi aux 400 que l'on trouvera sur le marché de l'occasion.

Kawasaki Ninja 250

Donc, essayons de trouver les avantages et les inconvénients de rouler en 250 (il est acquis que je ne suis pas du tout objectif), et d'ailleurs, commençons par les inconvénients.

  1. c'est une petite moto, vos potes vont sûrement vous chambrer la dessus.
  2. Ça manque de puissance et de capacité de chargement pour voyager loin à deux

Solutions

  1. changez de potes
  2. arrêtez l'autoroute, il y a une vie après la ligne droite, faire du moto-train
  3. oh et puis arrêtez de vous plaindre, il y a plein d'avantages

Le marché du 250

Avant de voir les avantages, un rapide tour du marché du neuf disponible, ou de l'occasion très récente.

  • Chez Yamaha, on a le 250 Tricker, le YBR et le WR-X
  • Chez Suzuki, rien de récent, le Tu-x ayant déjà une dizaine d'année, mais on en trouve facilement en occasion
  • Chez Honda, les chanceux qui habitent proche de l'Espagne ou  de la suisse pourront aller chercher un 250 VTR, les autres se rabattront sur le 250 twofifty (problème identique au Tu-x) et plus récemment sur le 250 CBR
  • Chez Kawasaki, les 250 Ninja et KLX pourront faire votre bonheur
  • et chez les Coréens, on trouve quelques 250 vendus à 4 exemplaires chacun (hélas), et parfois sympas, mais à par le Comet de Hyosung, la plupart sont des customs un peu blingbling.

Yamaha Tricker 250

Bref, avec toute la mauvaise foi qui me caractérise, je ne peux qu'admettre que OUI, 9 modèles de 250 de « grande » diffusion, c'est pas la joie.

Heureusement, il reste l'occasion, et là, c'est la fête, et on en arrive au premier des avantages

  1. Pour une poignée de cahouètes, on peut facilement trouver un 250 en bon état, sans trop de bornes → pour mois cher qu'un scooter 50 neuf, on peut rouler sur un 250 ! Elle est pas belle la vie ?
  2. L'assurance ne coûte rien au presque. Je ne dis pas que votre assureur va vous donner des sous (c'est un assureur), mais à titre d'exemple, un 400 Bandit au tiers me coûtait 25 euros PAR AN en province!! Combien déjà pour votre Fazouille ou Hornet de débutant ?
  3. Plus on roule, plus il reste d'essence dans le réservoir, ou presque. Avec des consommations qui peuvent descendre à 2.5 litres au cent, ça devient presque un plaisir de faire le plein.
  4. L'usure des consommables est ridicule, ce n'est pas avec les 25chevaux disponibles que vous allez casser du kit chaîne et brûler de la gomme (on ne parle pas ici des RGV, RS, TZR ou TDR svp)
  5. Ces motos sont légères, des vrais vélos, un véritable plaisir à balancer d'un virage à l'autre, des distances de freinage ultra courtes (si bien réglé). Et je ne parle pas de la facilité à les déplacer à l'arrêt ou les déplacer moteur coupé.
  6. Elles vous apporteront l'admiration de vos collègues motards. Imaginez, vous êtes en balades avec un tas de missiles, et non seulement, vous suivez dans le sinueux, mais en plus, dans les petits coins, les routes à vaches, les zones piégeuses, vous arrivez en même temps que vos potes avec le sourire !
  7. Si vous n'arrivez pas à suivre, vous avez une excuse toute trouvée. Allez, je suis sympas, je vous la donne : « forcément, vous avez 100 chevaux, et je n'en ai que 25/30/33 ». Hop, affaire réglée.
  8. Pour la moindre des balades, vous pourrez passer en mode « arsouille absolue » (quasiment) sans mettre en danger votre permis. Avec une meule qui plafonne à 130 ou 140 km/h, il faudrait vraiment le faire exprès pour se faire chopper au radar
  9. Vous pourrez vraiment utiliser et exploiter le moindre des chevaux que vous avez payé, y compris sur le mouillé. Et croyez moi, pour avoir eu l'occasion de rouler sur des routes détrempées, dans un état pitoyable (la route, pas moi), avec plusieurs 1000 qui me suivaient, pouvoir mettre du gaz et jouer avec la moto dans ces conditions donne des sensations simplement énormes.
  10. Enfin une moto pour laquelle vous aurez les 2 pieds par terre, et que vous pourrez relever tout(e) seul(e) si vous la faite tomber à l'arrêt.
  11. Ces motos sont pour l'instant encore rares dans le paysage motocycliste français, donc profitez en pendant que ça dure, plutôt que de rouler sur la meule de monsieur tout le monde, faites original.

Il est évident que ce texte est plein de mauvaise foi, pas objectif du tout, mais en relisant bien, vous constaterez que tout est vrai. Un 250 Tux vous emmènera au bureau aussi bien qu'un 600 CBF, un 250 Ninja vous amusera autant (voir plus) qu'un 600 sport sur petite route, etc etc.

Suzuki TU-X 250

Bref, je ne peux que saluer les constructeurs qui enfin se relancent sur le marché de la 250, il ne reste plus qu'à prier pour que cela marche, et alors, à nous les meules vraiment marrantes.

Suzuki