Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire pilote : Jeremy McGrath

7 fois champion d'AMA Supercross

Inventeur du fameux Nac Nac

Histoire pilote : Jeremy McGrath (photo : DR)Le pilote américain Jeremy McGrath est né le 19 novembre 1971 à San Francisco en Californie. Dès son plus jeune âge, il montre un grand intérêt à la pratique du bicross, un sport cycliste très technique et spectaculaire. Il y fait ses premières armes et devient très vite l’une des références de la discipline. Si bien que la marque de vélos VDC lui propose bientôt un guidon usine pour courir en compétition.
Il a à peine douze ans lorsqu’il décide de s’orienter vers le motocross et signe son tout premier podium en 1986 dans le cadre d’une course amateur.

Les premières courses et les premiers titres

Sa carrière prend un tournant lorsqu’un concessionnaire local, enthousiasmé par ses résultats au guidon, décide de lui prêter main forte en vue du Championnat de Supercross 125 Côte Ouest pour la saison 1989. Le pari s’avère gagnant puisque le jeune pilote en herbe s’offre la seconde place de la première course qui se tient à Seattle. A la fin de l’année, Jeremy McGrath occupe le huitième rang du classement général.
En 1991, il devient pilote officiel Honda et court au 125cc West Coast Supercross Series où il remporte le titre après avoir remporté cinq des dix épreuves du championnat. L’année suivante, il conserve son sacre malgré une jambe cassée.

Histoire pilote : Jeremy McGrath (photo : DR)L'invention du Nac Nac

En 1993, il intègre le team officiel Honda dans la catégorie 250cm3 en compagnie de Jeff Stanton. Là encore, McGrath fait des étincelles et écrase la concurrence en empochant le titre. C’est d’ailleurs lors de cette saison qu’il expérimente la célèbre figure dite « Nac Nac » qui devient dès lors très populaire.
Du côté du motocross, Jeremy McGrath se montre moins performant mais termine néanmoins sur une remarquable troisième place et signe quelques belles victoires au Motocross des Nations au sein de l’équipe américaine et au Supercross de Bercy.

Un titre en outdoor

L’année 1994 est synonyme d’un nouveau titre pour McGrath qui décroche son second sacre Supercross US tandis qu’il manque de peu la première place au championnat du monde 250. Il faut attendre la saison 1995 pour que McGrath s’empare de son seul sacre outdoor devant Jeff Emig.
En 1996, McGrath reprend la main sur le championnat Supercross en sortant vainqueur de 14 des 15 courses du calendrier. Du côté du motocross, il remporte les sept premières manches mais se blesse à la cheville et doit renoncer au reste de sa saison.

Chez Suzuki puis Yamaha

Histoire pilote : Jeremy McGrath (photo : DR)En 1997, il obtient une nouvelle machine à cadre aluminium mais ne se sent guère en confiance avec cette dernière et décide de passer chez Suzuki en cours d’année. Au guidon de la japonaise, il ne parvient pas à remporter la victoire et termine derrière son rival de toujours Jeff Emig.
Finalement, il signe chez Chaparral Yamaha en 1998 et renoue avec la victoire. Il coiffe ainsi de nouveau la couronne en Supercross et offre au passage le premier sacre en SX à Yamaha
Un an plus tard, McGrath qui souffre d’une blessure au poignet connait une saison difficile à l’issue de laquelle il prend la décision de se focaliser sur la discipline Supercross.

Le déclin du King

Au début des années 2000, Jeremy McGrath que l’on surnomme désormais « The King » doit faire face à la rude concurrence de David Vuillemin et de Ricky Carmichael. Bien loin de connaître les coups d’éclat de ses débuts, McGrath parvient néanmoins à se frayer un chemin jusqu’à la victoire avec deux sacres au guidon de sa YZ250.
En 2001, son rival Ricky Carmichael ne lui laisse aucune chance de gagner la plus haute marche du podium et s’empare du sacre. L’année suivante, McGrath tente de regagner le haut du classement mais ne peut accrocher que la troisième marche du podium final une fois encore derrière Carmichael et Vuillemin.
Suite à un différend avec l’équipe Yamaha, Jeremy McGrath se tourne vers KTM mais les résultats ne sont guère encourageants.

Retraite et passage sur quatre roues

Histoire pilote : Jeremy McGrath (photo : DR)Dans les années 2000, McGrath connait un passage à vide et le pilote américain décide finalement de se retirer purement et simplement du monde de la compétition en 2005. A 34 ans, il prouve qu’il est encore capable de beaux exploits et s’immisce régulièrement dans le top 5.
Pourtant, l’appel du guidon est souvent plus fort que le reste et McGrath court de nouveau en 2006 aux Summer X Games ainsi qu’au Supercross de Genève l’année suivante où il signe quelques belles places. A la fin de la saison, il annonce sa décision de mettre un terme à sa carrière de pilote sur deux-roues et s’oriente vers les épreuves de stock-car avant de devenir pilote d’essai en Nascar.

Plus d'infos sur Jeremy McGrath

Motul