Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire pilote : Lucas Mahias

Pilote officiel Yamaha GRT sur la R6 n° 144 en Mondial Supersport

La meilleure équipe de sa carrière en 2017 pour le pilote ayant inscrit le plus de points au championnat du monde d'Endurance 2016

Histoire pilote : Lucas MahiasUn talent brut, une personnalité libre et pas forcément beaucoup de chance. Est-ce comme cela que l'on peut résumer le parcours de Lucas Mahias, ponctué de coups d'éclat ? En 2016, par exemple, Lucas Mahias a roulé à la fois en championnat du monde d'Endurance, en championnat de France Supersport, en European Superstock 1000 et il a même couru 2 épreuves du Mondial Superbike. Une année en dents de scie, entre déceptions, blessures et magnifiques performances. Lucas Mahias a en effet été contraint de renoncer au championnat du monde Supersport dès le début de la saison, après la disparition burlesque du patron du team, puis il a retrouvé un guidon en Mondial SBK pour la manche d'Assen, avant de se blesser, Lucas revient en force pour la seconde partie de la saison avec une victoire magistrale en European Stocksport 1000 à Magny-Cours, devant tout le gratin du WBSK et alors qu'il ne faisait qu'un remplacement ; dans cette catégorie, en trois courses, il aura signé trois podiums et deux victoires. Mais ce n'est pas tout : en Endurance, il est le pilote à avoir marqué le plus de points lors de la saison 2016 en ayant toutefois couru pour plusieurs teams et le règlement, un peu curieux, attribue alors le titre collectivement au SERT.

L'année 2017 devrait être plus sereine puisque Lucas Mahias intègre la structure officielle Yamaha en Mondial Supersport et aura la nouvelle R6 comme monture.

Histoire pilote : Lucas Mahias sur la R6 2017

Sous l'égide du Chevalier

Né le 14 avril 1989 à Mont-de-Marsan dans les Landes, Lucas Mahias a commencé la moto relativement sur le tard et s'est pris au jeu de la compétition en étant repéré et soutenu par Serges Nuques. Adolescent, il commence sur une Peugeot 103 et s'amuse à poser le genou dans les ronds-points, avec une plaque de bois scotchée sur la jambe en guise de slider ! Lucas entreprend alors une formation de CAP et BEP mécanique moto.

Il commence à rouler en enduro, mais la rencontre avec Serges Nuques va l'aiguiller sur la piste. En 2008, il s'engage en Michelin Power Cup 600 et termine sur le podium dès la première épreuve et gagne les deux suivantes. Un problème de dates avec ses examens scolaires l'empêche de décrocher le titre. En 2009, il achète une Yamaha R6 pour le Championnat de France Promosport.

Les résultats ne se font pas attendre : Vice-champion de France en 2009, Vainqueur du Trophée Pirelli 600 en 2010, il se fait remarquer au plus haut niveau en remportant la finale du Championnat d'Europe CEV Moto2 sur les terres espagnoles.

Au milieu de la saison 2013, Lucas rejoint de nouveau Yamaha pour enfourcher la Yamaha YZF-R6-Dark Dog Academy-Best of Bike-Yamaha Racing France-Yamalube, en remplacement de Gregory Di Carlo. Avec 4 podiums, dont une victoire lors de la dernière manche, il parvient à finir 3e d'un championnat gagné par Mathieu Gines, autre pilote sur Yamaha YZF-R6.

Mais avec le fameux Chevalier de Groland pour mentor, Lucas Mahias adopte une attitude décontractée et festive, qui le bloque un peu pour accéder à des catégories et à des machines. Les teams managers sont parfois paradoxaux : ils veulent des pilotes avec de la personnalité et du potentiel dans les médias, mais bloquent devant les perruques roses et les cuirs doublés d'une fourrure de gorille.

Ce qui n'empêche pas Lucas de faire son chemin, mais peut-être que le Frenchie n'a pas franchi les étapes aussi vite qu'il aurait dû.

Un pilote complet !

A défaut de briller au plus haut niveau, Mahias touche à tout : entre 2013 et 2015, il aura fait quelques piges en Moto2, un podium et trois quatrièmes places en World SSP et surtout remporté le titre de Champion de France Supersport 2014 en ayant gagné les 12 courses de la saison !

Lucas Mahias lors de son titre Supersport en 2014

Lucas Mahias veut rester un pilote simple et accessible et les paillettes du MotoGP ne l'attirent pas plus que cela. Il se sent particulièrement à l'aise sur des 600, car, dit-il, "ce sont des machines avec lesquelles il faut être en bagarre en permanence, car tu ne peux pas compter sur la puissance pour te refaire". On lui souhaite donc beaucoup de succès, de plaisir et aussi de sérénité avec cette Yamaha officielle en 2017.

Histoire pilote : Lucas Mahias, pilote officiel Yamaha

Le palmarès de Lucas Mahias en Mondial Superbike

Saison Cat. Poles Courses Podiums Victoires Moto Pos.
2016 Superbike 0 2 0 0 Kawasaki ZX-10R 25
2016 Superstock 1000 1 3 3 2 Yamaha YZF-R1 4
2015 Supersport 0 9 1 0 Yamaha R6 / Kawasaki ZX-6R 12
2014 Supersport 0 2 0 0 Yamaha R6 22

Plus d'infos sur Lucas Mahias