Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire pilote : Yves Demaria

Champion du monde MX3 en 2004, 2006 et 2007

Frère de Patrick Demaria

Histoire pilote : Yves Demaria (photo : DR)Le pilote français Yves Demaria voit le jour à Marseille le 22 janvier 1972. Très jeune, il se passionne pour les courses motocross qui se déroulent près de chez lui et à l’âge de neuf ans, il reçoit une petite moto avec laquelle il peut faire ses premières armes.
Marchant sur les traces de son frère Patrick, lui aussi amateur de motocross, Yves Demaria s’entraîne au pilotage et s’engage avec lui au championnat Minivert avant de prendre le chemin du Championnat Cadet.

Les premiers titres en Championnat de France

A cette époque, les frères Demaria se frottent à la concurrence des frères Bayle. En 1985, Patrick Demaria se bat au sommet du championnat de France Junior avec Jean-Michel Bayle et finit par s’emparer du sacre. Pour sa part, Yves décroche son premier titre de Champion de France dans la catégorie Cadet lors de l’année 1986.
L’année suivante, Yves Demaria confirme son talent en remportant le sacre en Championnat de France Junior et reste au sommet du podium pendant les cinq saisons qui suivent dans la catégorie 125cm3.

Histoire pilote : Yves Demaria (photo : DR)En 1987, il s’engage en Championnat de France Supercross et décroche bientôt une place au sein du team Sonauto Yamaha pour courir en Grand Prix 125. Pourtant, le Français a du mal à truster les meilleures places et ne parvient à se hisser qu’à la huitième place du classement en 1989 et 1990.

En 1989, il fait parler de lui à Bercy en réalisant deux tours en tête lors de la finale face à des pointures de la discipline, dont le tricolore Jean-Michel Bayle, mais chute en course.

Vice-champion du monde motocross 125cm3 en 1993

Lors de la saison 1991, Yves Demaria réalise de belles performances et se classe quatrième du Championnat du monde de motocross dans la catégorie 125. En 1992, c’est à la même position qu’il termine la saison mais il se blesse à l’occasion du Supercross de Bercy.
Remis de sa fracture, il entame la saison 1993 sur les chapeaux de roues et devient vice-champion du monde de la discipline.
Il passe dans la catégorie supérieure en 1994 avec une toute nouvelle équipe. Pourtant, la machine qu’on lui confie ne convient pas à son style de pilotage et il décide de courir au guidon d’une moto d’origine soigneusement préparée. Bien lui en a pris puisqu’il sort vainqueur de six des sept derniers Grands Prix de la saison.

Des déceptions et des blessures

Histoire pilote : Yves Demaria (photo : DR)Ses belles performances l’amènent à intégrer le team Rinaldi en 1995. Malgré un début de saison prometteur, Yves Demaria doit vite renoncer au sommet du classement après s’être fracturé le péroné. Il reprend du service en 1996 avec la même structure et termine à la quatrième place du classement final.
La saison 1997 s’annonce plus difficile, le pilote connaissant quelques tensions avec son team, Paolo Martin. Yves Demaria décide alors de quitter la structure en pleine saison pour trouver refuge chez Kawasaki.

Les heures de gloire

Auteur de belles places avec les machines japonaises, il reste intégré à l’équipe Kawasaki en 1998 mais une blessure vient ternir ce début de saison.
En 2001, il court au Motocross des Nations face à l’élite mondiale pour représenter les couleurs de la France. Aux côtés de David Vuillemin et Luigi Séguy il remporte la victoire au guidon d’une Yamaha.
Les saisons suivantes, il s’engage en catégorie 500 puis 650 avant de s’engager au championnat du monde MX3 en 2004. Performant et régulier sur toute la durée du championnat, il s’offre son premier sacre mondial. Deux autres titres mondiaux MX3 viennent couronner sa carrière en 2006 et 2007.
Il raccroche finalement le cuir au sommet de sa carrière pour devenir team manager et préparateur physique.

Plus d'infos sur Yves Demaria

MotoGP