Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Température ressentie à moto en hiver

Calcul du Wind Chill en fonction de sa vitesse

Tout les ans, l'hiver revient. C'est bête, mais c'est comme ça. Et le plus souvent, cette saison s'accompagne de températures basses, parfois négatives, qui glacent déjà les doigts et les oreilles lorsque l'on met un pied dehors. Alors quand il est question de rouler à moto, la situation se complique encore, la faute à l'humidité, au vent qui refroidissent encore le corps et accentuent la sensation de froid : c'est ce qu'on appelle la température ressentie.

Température ressentie à moto en hiver

En météorologie, les températures annoncées par Météo France correspondent systématiquement à des températures "sous abri" et sont prises à 1,5 mètre du sol dans un abri ajouré. Forcément, ces températures ne tiennent pas compte des autres conditions : ensoleillement, vent ou humidité, qui jouent un rôle important sur le ressenti de chacun.

Ainsi, les valeurs annoncées peuvent être ressenties bien différemment en fonction des conditions. En hiver, le vent joue un rôle important puisqu'il balaye la fine couche d'air chaud qui se forme au-dessus de la peau et accroit par conséquent le ressenti du froid. Toutefois, ce phénomène appelé refroidissement éolien ne concerne que les parties du corps qui ne sont pas couvertes par un vêtement. L'utilisation d'un équipement complet et étanche au vent est donc primordiale lorsque l'on fait de la moto l'hiver.

Une formule mathématique permet d'estimer la température ressentie en fonction de la température de l'air et de la vitesse du vent. Le calcul du "Wind Chill" est d'autant plus important dans les pays sujets aux grands froids, comme le Canada, alors qu'en dessous d'un ressenti de 2.7°C, le risque de gelure augmente de façon exponentielle.

Le Wind Chill peut être transposé à l'utilisation d'une moto ou d'un scooter puisque la vitesse du véhicule entraine forcément une exposition à l'air. Par ailleurs, les valeurs données ne sont qu'indicatives et ne tiennent pas compte du vent. Le ressenti ne sera pas le même en roulant à 50 km/h avec un vent de 10 km/h de face ou de 20 km/h de dos. Dans le cas présent, on considère un vent et une humidité standards.

Vitesse Température ressentie à moto
0 km/h 10°C 5°C 0°C -5°C -10°C -15°C
10 km/h 8,6°C 2,7°C -3,3°C -9,3°C -15,3°C -21,2°C
30 km/h 6,6°C 0,1°C -6,5°C -13°C -19,5°C -26°C
50 km/h 5,5°C -1,3°C -8,1°C -15°C -21,8°C -28,6°C
90 km/h 4,1°C -3,1°C -10,2°C -17,4°C -24,6°C -31,8°C
110 km/h 3,6°C -3,7°C -11°C -18,3°C -25,6°C -32,9°C
130 km/h 3,2°C -4,2°C -11,7°C -19,1°C -26,5°C -33,9°C

Plus d'infos sur la conduite en hiver

Commentaires

wideview33

Donc ce matin entre Libourne et Bordeaux, j'ai prix un bon -25°C.
Je me disais aussi que ça piquait un peu...

19-01-2017 09:32 
Dany

J'ai fait de la moto-neige en Laponie et, déjà qu'il faisait dans les -15° "à pied", dés que j'ai dépassé les 50 km/h, j'ai senti mes yeux qui se pétrifiaient par le froid ! C'était la seule partie du corps qui n'était pas recouverte de vêtements...
J'ai du rendre la main et me contenter de rouler à 30 km/h, et encore, pas très longtemps !
Je n'avais jamais ressenti une telle sensation en moto, ici, même par grand froid ! surpris

19-01-2017 11:04 
fift

Dites, vous roulez visière ouverte vous ?
Parce que l'effet du vent, comme expliqué dans l'article, est de disperser la couche d'air à la surface de la peau qui fait office d'isolant (principe du double vitrage).

Quand on roule visière fermée, la vitesse du vent à la surface de la peau n'est - heureusement - pas égale à la vitesse de déplacement ...

19-01-2017 11:40 
Dany

Je roule visière fermée, quand je peux, c'est à dire sur route. Parfois, en agglo, à cause de la buée, on est obligé de l'ouvrir...
Pour avoir moins froid aux yeux, il faudrait mettre sur ou sous le casque, une cagoule intégrale avec une grille pour les yeux, façon burka... sourire

19-01-2017 11:47 
TOM

Le terme "température ressentie" est galvaudée dans les médias qui ne recherchent qu'à vomir des infos sensationnelles.

D'ailleurs j'ai toujours trouvé débiles ces journalistes qui se sentent obligés de nous expliquer sous la pluie qu'il pleut ou de se mettre dans le vent pour expliquer que ça souffle fort.......On est con à ce point pour ne pas s'en apercevoir nous même si on nous montre que des images sans un guignol qui s'en prend plein la tête????

effectivement ça n'a aucun sens d'expliquer qu'il va y avoir une température ressentie sur la bretagne ou dans le cantal, ça dépend si on est en zone abritée ou en plein vent sur les sommets.

Ca n'a donc aucun sens d'annoncer des valeurs extrèmes à la télé pour jouer au mieux disant entre les chaines.

19-01-2017 15:08 
Bronco

Températures ressenties, ma vision:

Niveau 1: "fait frisquet"
Niveau 2: "ça caille"
Niveau 3: "ça pèle, dehors"

19-01-2017 17:39 
Ptit Loup1300

J'ai horreur de l'utilisation qui est faite de cette notion un peu fumeuse. Déjà, si je roule en polaire + tenue hiver, la température ressentie sera-t-elle la même que si je roule en string + tongs ?

Ce terme de température "ressentie" est totalement impropre. Il s'agit de température EFFECTIVE hors abri, par opposition à "sous abri". Le reste, c'est du pipeau.

29-01-2017 18:53 
BIG83

Salut
Moto neige au Quebec.
- 35° à midi au bord des larmes
Le guide nous a filé des vêtements de folie... Nous n'avions absolument pas froid...
Par contre le premier jour, selon ce même guide, avec le facteur vent, nous étions à ... - 45°.
La vache tu sens les poils du pif qui cristalisent et si tu pleures, tu peux plus ouvrir les yeux, car ça gèle immédiatement...sos
Par contre froid sec. Bien équipé ça passe. Au bord du St Laurent - 12° beaucoup plus humide, on s'est pelés...
V

29-01-2017 19:42 
Gourmand

Autre échelle à -5° ambiant et à 90/110 compteur

Les pieds ont froid, plus depuis le passage à la BM;j'aime
Les doigts sont gourds, plus depuis l'usage des poignées chauffantes sur la BM;sourire
Le torse à froid, plus depuis le bon réglage de la véranda;cool
La mâchoire est bloquée par le froidpas content, là t'es un peu c..dingue, tu n'avais qu'à fermer l'écran du cax BMnul

Comme quoi BM ça ne fait pas tout.

Sinon, oui si le vent et l'humidité ne passe entre les vêtements jusqu'à la peau on tient le temps qu'il faut, la semaine dernière -5°, la veste en gore tex bien étanche, une polaire, un Damard N°3 et rien de désagréable. Confort ultime la crème pour les pêcheurs de morue pour empêcher le contact direct de l'air sur le visage et sur les mains, ça permet même de se passer des poignées chauffantes le plus souvent, pas de rouler la visière ouverte.

29-01-2017 22:26 
TOM

Citation
Ptit Loup1300
J'ai horreur de l'utilisation qui est faite de cette notion un peu fumeuse. Déjà, si je roule en polaire + tenue hiver, la température ressentie sera-t-elle la même que si je roule en string + tongs ?

Ce terme de température "ressentie" est totalement impropre. Il s'agit de température EFFECTIVE hors abri, par opposition à "sous abri". Le reste, c'est du pipeau.

Toutafé!

La "température ressentie" emglobe énormément de variables et ne peut être établie que sur un cas précis avec des mesures précises, alors les température ressenties sur une région entière lancée à la volée par Evelyne DHELIAT à 20h, elle peut se les.......

nul

30-01-2017 09:33 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous